Déconfinement à partir du 11 mai : Le Département de la Seine-Saint-Denis reprend au fur et à mesure son activité et applique des dispositions sanitaires pour protéger la population et ses agent.e.s, tout en assurant la continuité du service public.
> Vous pouvez nous téléphoner au 01 43 93 93 93 ou utiliser notre formulaire de contact
Catégories
Seine Saint-Denis
Entreprendre Numérique Pantin

Futur en Seine 2017

La 8ème édition du festival Futur en Seine s’est déroulée en présence notamment de Stéphane Troussel, Président du Conseil départemental. Retour sur ce week-end dédié au numérique ! Et si vous avez manqué ce rendez-vous, profitez de la continuité du festival en version "OFF" jusqu’au 18 juin. VIDÉO.

Le numérique et les nouvelles technologies ont investi la Grande Halle de la Villette à Paris le temps d’un week-end du 8 au 10 juin 2017, comme chaque année depuis 2009, pour nous en mettre plein les yeux !

JPEG - 229.2 ko

Futur en Seine, ce fut 3 jours pour :

- explorer les technologies de demain autour de 150 démos
- discuter ce que le numérique fait à la société et l’économie
- faire la fête et vivre le numérique autrement.

JPEG - 197.9 ko

Toutes les intelligences étaient à l’honneur : artificielles, humaines, disruptives, imprévisibles. Nous avons eu droit à des conférences aux formats originaux et speakers inattendus.

JPEG - 236.9 ko

Pour qu’une minorité ne s’empare pas de la révolution digitale, Futur en Seine donnait la parole à celles et ceux que l’on entend moins, avec un engagement fort : 50 % de femmes, des jeunes, des artistes …

Et si on la jouait collectif ?

Futur en Seine, c’est chaque année un accélérateur de croissance pour les start-up et un levier de transformation pour les grands groupes. Autrement dit, un grand agitateur de l’écosystème digital ! C’est aussi un lieu de rencontre, d’échange et de création.

JPEG - 225.7 ko
Si vous avez manqué ce rendez-vous, profitez de la continuité du festival en version "OFF" jusqu’au 18 juin. C’est quoi le OFF ? L’agenda ici !

L’innovation s’installe au pied de chez vous ! Au-delà du cœur de Paris, le festival s’étend sur toute la région Île-de-France avec plus de 150 événements.

Expérimentations, performances, rencontres, conférences et démos font vivre le territoire au rythme du numérique et des nouvelles technologies.

À travers ces rendez-vous, Futur en Seine fait rayonner l’innovation sous toutes ses formes et affirme la position de l’Île-de-France comme première région économique française et leader en matière de soutien à la création numérique.

à lire aussi
Débat

Un rapport de l’institut Montaigne contesté par le Département

Après une première passe d’armes par presse interposée, un débat a été organisé entre Agnès Audier, de l’Institut Montaigne, et Stéphane Troussel, président du Conseil départemental de Seine-Saint-Denis, autour du rapport publié en mai dernier par le think thank libéral sur « les batailles de l’emploi et de l’insertion ». Au cœur de la controverse, le rapport entre le Département et l’Etat.

Coronavirus

Quel sera l’après confinement pour les PME de Seine-Saint-Denis ?

Pascale Tessier-Morin dirige l’Atelier Images et Cie, une entreprise de six personnes à Saint-Ouen, spécialisée dans l’impression numérique grand format pour la communication événementielle. Alors que la crise du Covid 19 a interrompu l’activité dans son secteur, elle témoigne des difficultés auxquelles sont confrontées bon nombre de PME de Seine-Saint-Denis, mais aussi des soutiens et des perspectives pour l’après-confinement.

Économie & Emploi

Covid, quelles conséquences pour le BTP ?

Quels sont les effets du confinement pour les entreprises de Seine-Saint-Denis ? Premier témoignage, celui de Francis Dubrac, dirigeant d’une importante entreprise de travaux publics, pris entre assurer la sécurité des salarié·e·s et multiplier les actions pour la survie de sa société...

Mobilisation

Report de la privatisation d’ADP : une victoire de la mobilisation citoyenne

Le gouvernement a annoncé mercredi 11 mars qu’il renonçait à la privatisation totale d’Aéroports de Paris. Si le coronavirus et l’effondrement des bourses ont porté au projet un coup fatal, il s’agit avant tout de la victoire de la mobilisation populaire : la pétition pour l’organisation d’un référendum avait réuni 1,2 million de signatures.