Catégories
Seine Saint-Denis
Nutrition Enfance & Famille Aubervilliers

Enfants de goût

Du 10 au 16 octobre, la semaine du goût se déroulait dans toute la France, et notamment dans les crèches départementales. Dans les locaux de Bernard et Mazoyer, à Aubervilliers, on en a profité pour mettre les doigts dans la farine, et surtout à la bouche !

Œufs, sucre, lait, bol, cuillères et fouet attendent sur la table. Daouia les montre et les nomme, puis invite chaque enfant à les toucher, les sentir, les goûter. Chrine n’ose pas. Mohamed, lui, s’approche sans crainte, s’empare aussitôt d’un œuf qu’il veut déjà casser !

À la crèche départementale Bernard et Mazoyer, à Aubervilliers, ce vendredi 14 octobre, la semaine du goût s’achève par un atelier crêpes. Et les petits s’en donnent à cœur joie, découvrant chaque ingrédient avec leurs yeux, leurs doigts, leur nez, leur bouche, avant de les verser, les mélanger, les malaxer.

On a en effet le droit de mettre les mains et Lorette ne s’en prive pas. Elle patouille, éclabousse parfois, rit beaucoup. Son plaisir est évident. Il se lit sur ses lèvres barbouillées, comme sur celles de Mohamed ou de Lojaïne, qui n’en finit pas de goûter la pâte.

À la découverte de saveurs inconnues

Déjà lundi, la semaine avait commencé d’une façon des plus gourmandes, avec la confection de petits sablés que les apprentis cuisiniers ont pu offrir le soir à leurs parents. Les jours suivants, plusieurs ateliers de découverte des goûts et senteurs ont été organisés : citron, eau de rose, caramel à la vanille, mais aussi épices, légumes crus, purée d’ail.

« Souvent, le thème de la semaine du goût est le chocolat, mais les enfants connaissent et en mangent. Voir comment est fait un clou de girofle est bien plus nouveau pour eux », explique Mme Planchais, la directrice de l’établissement.

Les midis également, les enfants ont pu apprécier des saveurs inconnues. Ce jour-là par exemple, une paella de la mer, garnie de moules, crevettes et encornets, est proposée. La commission des menus a en effet retenu le thème de « la mer et ses côtes » pour toute la semaine.

« Des ingrédients à la finalité »

Mais, ici, la semaine du goût, c’est un peu toute l’année. « Quand on est parent et qu’on n’aime pas un aliment, on ne le propose pas en général, souligne Mme Planchais. La crèche peut permettre de tester tous les goûts ».

« Ils sont à un âge, souligne à son tour Monique, où ils goûtent plein de choses nouvelles. Nous faisons en sorte de leur en faire découvrir le plus possible. S’ils ne l’ont pas aimé, nous attendons un peu et leur reproposons car leurs goûts changent au cours de l’année et il faut aussi parfois qu’ils s’habituent au visuel ».

Quant aux ateliers cuisine, ils se déroulent également régulièrement. Pour la directrice de la crèche, il est en effet « important pour les enfants de voir la conception d’un gâteau, des ingrédients à la finalité, de voir les légumes crus, coupés, puis cuits ». « C’est permettre à l’enfant, dit-elle, de se nourrir par la vue et tous les sens, d’avoir ses propres goûts et de faire ses propres choix ». En un mot, de grandir et de s’épanouir.

à lire aussi
Plan rebond

Un fonds d’aide pour éviter la spirale de l’endettement locatif

Le Département met en place des aides au paiement du loyer pour les ménages fragilisés par la crise économique liée au Covid. Ce fonds exceptionnel "d’aide à la quittance", qui concerne aussi bien le parc public que privé, vise à réagir de manière précoce afin d’éviter aux locataires de s’enliser dans les dettes locatives.

Coronavirus

Après le Covid, le Département lance un plan de rebond solidaire et écologique

Mercredi 8 juillet, le Département a voté un plan de rebond solidaire et écologique. Ce programme, d’un montant global de 55 millions d’euros, doit répondre à la crise économique et sociale faisant suite à la crise sanitaire qui a secoué le territoire avec l’arrivée du coronavirus. Une aide exceptionnelle au paiement des loyers, un soutien aux associations du territoire frappées par la crise ou porteuses de solutions et un fonds d’investissement pour une transition écologique figurent parmi les axes forts de ce plan de relance.

Appel à manifestation d’intérêt (AMI) pour l’autonomie

Le Département a lancé lundi 6 juillet un appel à manifestation d’intérêt visant à constituer un réseau de tiers-lieux « Autonomie dans mon quartier » qui favorisera l’inclusion des personnes âgées et handicapées dans leur vie de quartier. Les tiers lieux sont des cafés associatifs, locaux communs résidentiels, maisons intergénérationnelles, et bien d’autres encore, les modèles les plus innovants et divers sont les bienvenus ! Le dépôt des dossiers doit s’effectuer avant le 30 septembre 2020

Santé Mobilisation

"Ecoutez-nous !" : le cri des soignant·e·s au lendemain du Covid

"Et un, et deux, et trois cents euros !". La banderole "Blouses blanches, colère noire" des soignant·e·s de Seine-Saint-Denis caracolait au devant du défilé, lors de la manifestation du 16 juin 2020. Le département vient en effet de payer un lourd tribut lors de la crise du Covid, s’expliquant par une patientèle très précarisée, un manque de lits, de matériel, de personnel... SSD mag a recueilli la parole de plusieurs professionnel·le·s présent·e·s dans le cortège.