Catégories
Seine Saint-Denis
Semaine de la mobilité Saint-Denis Les Lilas

Des jeux pour devenir un citoyen éco-responsable

L’association Vivacités Île-de-France et ses partenaires organisent dimanche 22 septembre aux Lilas et à Saint-Denis des jeux de piste pédagogiques sur le thème de l’écologie en ville. L’occasion de mobiliser les citoyen·ne·s aux enjeux climatiques et environnementaux.

Un jeu de piste ludique de 10h à 18h30 rue de Paris aux Lilas

De nombreuses animations coordonnées par la Ville et organisées par des associations spécialisées dans le développement durable sont programmées lors de la Journée sans voiture de 10h à 18h30. Vous serez initié·e aux démarches éco-responsables : cuisine antigaspillage, tri des déchets, recyclage, déplacement à vélo, emploi de nouvelles formes d’énergies…
Des animateur·rice·s vous proposent de participer à un rallye écologique d’un nouveau genre.
Les participant·e·s arpenteront les rues de la ville et évalueront le niveau d’exposition à la pollution grâce à l’application Airparif Itiner’AIR. En fin de parcours, les professionnel·le·s des associations Vivacités, Agence Locale de l’Énergie et du Climat MVE et de l’entreprise sociale PariSolidari-Thé vous présenteront tous les bons gestes à adopter pour protéger votre santé et votre environnement. « Et les joueur·euse·s pourront gagner un cadeau éco-responsable » ajoute la co-directrice de Vivacités Marianne Duffet.

JPEG - 54.7 ko

Rallye écologique de 12h à 18h Porte de Paris à Saint-Denis

Les Dionysiens se rassembleront dimanche 22 septembre à proximité de la station Saint-Denis Porte de Paris (ligne 13)pour une grande fête de mobilisation contre les nuisances engendrées par les bretelles d’accès qui relient de l’autoroute A1. Les élu·e·s et les habitant·e·s revendiqueront dans une ambiance festive l’enfouissement de l’autoroute et la fermeture des voies d’accès, qui créent des perturbations en terme de bruit et de pollution. Les organisateur·rice·s prévoient des concerts, des spectacles de rue, des animations culturelles, sportives et écologiques…
L’association Vivacités Île-de-France en lien avec le service Santé de la Ville de Saint-Denis proposera aux visiteur·euse·s de réaliser un jeu de piste participatif. Les animateur·rice·s des associations AirCitizen et Planète Sciences sensibiliseront les participant·e·s à la qualité de l’air ambiant en leur présentant des quizz et des défis ludiques.
Les bretelles d’autoroute seront exceptionnellement fermées à la circulation pour cette fête militante interquartiers malicieusement baptisée « Saint-Denis, enlève tes bretelles ».

Ces deux rallyes participatifs sont financés par le Département dans le cadre d’un appel à projets de la marque de territoire In Seine-Saint-Denis. La collectivité mène une politique volontaire en faveur de la transition écologique et a ainsi financé en 2019 une cinquantaine de projets associatifs environnementaux.

Vous trouverez ici le programme de la Journée sans voiture aux Lilas, les détails de l’après-midi de mobilisation à Saint-Denis et davantage d’informations sur les rallyes participatifs sur le site de l’association Vivacités Île-de-France

Photos : ©ARENE IDF et ©Aiman Saad Ellaoui

à lire aussi
Transports Saint-Ouen

Les futures rames du Grand Paris Express se dévoilent

C’est un supermétro très attendu par les Francilien·ne·s. Pour leur donner un avant-goût avant sa mise en service, la Société du Grand Paris héberge l’exposition "Les lignes du design" depuis le 3 octobre à Saint-Ouen. L’occasion pour le public de monter dans une rame grandeur nature et découvrir le parcours des futurs voyageurs.

Transition écologique

« Une naissance, un arbre », moteur de la transition écologique

Dans le cadre de son Plan Canopée, qui vise à mettre l’arbre au cœur du paysage urbain, le Département a lancé l’opération « une naissance, un arbre », qui propose aux parents de planter un arbre pour la naissance de leur enfant. Un acte symbolique et écologique auquel Soufiane et sa petite famille, habitants de Tremblay-en-France, ont décidé de participer.

Transition écologique

Maïwenn Mollet : elle transforme les couches pour bébé en compost !

Qui a déjà croisé un bébé dans sa vie confirmera que les couches jetables peuvent représenter jusqu’à ⅓ de la poubelle d’un foyer. Or une couche met 400 à 450 ans pour se dégrader naturellement en décharge et finit la plupart du temps incinérée. Pourtant, une couche usagée c’est 75% de matières organiques qui ne demandent qu’à « revenir à la terre » pour fertiliser les sols de façon naturelle. Rencontre avec Maïwenn Mollet, porteuse d’une solution grâce au projet Les Couches fertiles.