Catégories
Seine Saint-Denis
Vélo

Déconfiné·e·s à vélo

Pour faciliter le déconfinement et proposer des alternatives à la voiture, le Département aménage 86 km supplémentaires de pistes cyclables sur les routes départementales

JPEG - 17.5 ko

PANTIN

Plus en sûreté sur leur voie réservée, les cyclistes qui empruntent
l’ex-RN 3 peuvent désormais rejoindre la piste du canal de l’Ourcq dans leur couloir marqué en jaune.

JPEG - 13.5 ko

BAGNOLET

Depuis les hauteurs de Bagnolet, il est désormais plus sûr pour les cyclistes de descendre le boulevard de Chanzy et l’avenue de la République (RD 37) pour rejoindre Paris. Reste à appuyer sur les pédales pour remonter au retour…

JPEG - 19.2 ko

BOBIGNY

S’aventurer à vélo dans un carrefour giratoire sur une voie aussi fréquentée que l’avenue Paul-Vaillant-Couturier (ex-RN 186), cela peut vite donner le tournis ! Grace à des marquages au sol, les automobilistes sont amené·e·s à mieux prendre en compte et respecter les cyclistes.

JPEG - 17.6 ko

LIVRY-GARGAN – SEVRAN

Beaucoup plus rassurant désormais de pédaler sur le boulevard Westinghouse (RD 970) pour rejoindre le canal de l’Ourcq et sa piste cyclable, véritable artère départementale pour les vélos.

JPEG - 18 ko

LIVRY-GARGAN

Sur l’avenue Camille-Desmoulins, la piste cyclable se trouve derrière les stationnements, les cyclistes sont mieux protégé·e·s. Cette voie fait partie d’un itinéraire reliant les hauteurs de Montfermeil à Sevran et au canal de l’Ourcq.

JPEG - 13.6 ko

ROSNY-SOUS-BOIS

À proximité de la gare de Rosny, il est désormais plus facile et plus rassurant pour les vélos d’emprunter le carrefour entre la rue du Général-Leclerc et l’avenue Lech-Wałesa, vers la gare de Rosny-Bois-Perrier.

Vous pouvez accéder à tous les itinéraires sur le Géoportail de la Seine-Saint-Denis

Photos : Franck Rondot, Nicolas Moulard

à lire aussi
Transition écologique

« Une naissance, un arbre », moteur de la transition écologique

Dans le cadre de son Plan Canopée, qui vise à mettre l’arbre au cœur du paysage urbain, le Département a lancé l’opération « une naissance, un arbre », qui propose aux parents de planter un arbre pour la naissance de leur enfant. Un acte symbolique et écologique auquel Soufiane et sa petite famille, habitants de Tremblay-en-France, ont décidé de participer.

Maïwenn Mollet : elle transforme les couches pour bébé en compost !

Qui a déjà croisé un bébé dans sa vie confirmera que les couches jetables peuvent représenter jusqu’à ⅓ de la poubelle d’un foyer. Or une couche met 400 à 450 ans pour se dégrader naturellement en décharge et finit la plupart du temps incinérée. Pourtant, une couche usagée c’est 75% de matières organiques qui ne demandent qu’à « revenir à la terre » pour fertiliser les sols de façon naturelle. Rencontre avec Maïwenn Mollet, porteuse d’une solution grâce au projet Les Couches fertiles.

Limitons les perturbateurs endocriniens !

Ce 29 septembre, à la Bourse du Travail à Bobigny, le Département a signé la charte « Villes et territoires sans perturbateurs endocriniens ». A cette occasion le professeur André Cicolella, chimiste, toxicologue et spécialiste de la question a dressé un bilan des connaissances actuelles et fait le point sur les actions collectives et individuelles possibles.