Catégories
Seine Saint-Denis
Lutte contre les violences

Contacts d’urgence auprès d’associations de lutte contre les violences conjugales

Le confinement représente un risque accru pour les femmes victimes de violences conjugales. Des associations de lutte contre ces violences restent ouvertes et ont instauré des permanences téléphoniques renforcées.

Les 3 associations SOS victimes 93, SOS femmes 93 et CIDFF 93 sont les principales associations en Seine-Saint-Denis à pouvoir répondre aux questions et demandes des femmes victimes.

- SOS VICTIMES 93 (association qui porte le dispositif Téléphone Grave Danger et qui accompagne les femmes ayant besoin d’une Ordonnance de Protection)
Permanence téléphonique : 01.41.60.19.60 Possibilité d’être mise en contact avec des juristes et/ou psychologues pour entretiens téléphoniques
Pour le signalement de situations par des professionnel(le)s, privilégier un signalement par mail sosvictimes93@orange.fr avec les coordonnées de la victime

- SOS FEMMES 93 : 01.48.02.57.16 de 10h à 13h et 14h à 17h du lundi au vendredi. Mail : equipe.sms@sosfemmes93.fr

- CIDFF93 : Le CIDFF a fermé ses portes le 16 mars mais il reste joignable par téléphone du lundi au vendredi de 9h00 à 12h30 et de 12h30 à 17h00. Sont maintenues par téléphone les missions d’information pour les femmes victimes de violences : 01.48.36.07.56 / cidf93@orange.fr / http://seinesaintdenis.cidff.info/

Le lieu d’accueil de Bagnolet (LAO), dédié aux jeunes femmes entre 15 et 25 ans, a ouvert son standard de 10h à 20h tous les jours, au 01 71 29 50 02

Au niveau national
- La ligne d’écoute 3919 reste active
- en cas d’urgence le 17
- arretonslesviolences.gouv.fr : pour signaler par tchat à des policier.e.s formé.e.s des violences sexistes et sexuelles. Si les faits constituent une infraction, elles et ils peuvent contacter les services de police de proximité.

à lire aussi
Associations Noisy-le-Sec Bagnolet

Allô l’artiste ? Un fil tendu vers la culture...

En mettant en place un numéro dédié qui permet l’écoute de concerts ou de lectures, l’association Cultures du Cœur offre des moments de "détente et d’évasion" dans les Ehpad, centres sociaux ou structures d’hébergement provisoire. De nombreux·ses artistes de Seine-Saint-Denis sont associé·e·s à cette initiative nationale pour rompre l’isolement du confinement.

Coronavirus Mobilisation

Mobilisation des entreprises et des citoyens : le Département reçoit un don de 7 000 visières

Un mois et demi après le début du confinement, la mobilisation sans précédent des citoyens et des entreprises ne faiblit pas, bien au contraire. Le Département vient en effet de recevoir 7 000 visières de protection de la part du réseau Visière Solidaire et de l’entreprise d’insertion Le PôleS, qui vont être redistribuées aux structures et services s’occupant de personnes âgées et/ou handicapées.