Catégories
Seine Saint-Denis
Actions pour les Jeux JOP 2024

Club 2024 : rejoignez l’équipe !

« Avec nous, et pendant 5 ans, vous allez pouvoir FAIRE LES JEUX ! », c’est avec cette promesse que le Comité d’Organisation des Jeux Olympiques a présenté le projet Club 2024.

Tony Estanguet a présenté le jeudi 18 avril la vision de Paris 2024 pour les Jeux olympiques. « Nous voulons proposer un autre scénario qu’un grand show planétaire, a-t-il affirmé. L’un des engagements, c’est de faire vivre les Jeux de l’intérieur : de faire du spectateur un acteur ». Un objectif dont la pierre angulaire sera le Club 2024, lancé début juin à Aubervilliers.
Ce « club », ouvert à tous, sera la porte d’entrée de Paris 2024. En débutant cinq ans avant les Jeux, l’objectif est de rassembler les communautés et de créer l’engouement du grand public avant 2024. « Nous allons proposer des défis, sportifs et culturels, a détaillé Tony Estanguet. Le Club permettra d’animer les groupes de supporters, comme ceux qui existent derrière les équipes de France de football ou de tennis. » Dans les stades des Jeux, un carré leur sera réservé.
« Ce sera le Club de ceux qui font les Jeux, a poursuivi le président de Paris 2024. Tout le monde y trouvera sa place, athlètes, mais aussi volontaires, supporters ou candidats aux épreuves populaires de masses que nous allons organiser. »
Point d’orgue de ces événements de masses : l’organisation en 2024 d’un marathon ouvert au grand public sur le même parcours que les athlètes des JO. Ce sera également le cas en cyclisme, avec l’ouverture du circuit olympique à une course populaire. Pour y participer, il faudra donc s’être mobilisé en amont dans le cadre du Club.
En attendant 2024, le COJO proposera pour lancer ce club une course à pied populaire de 2 024 mètres, lors de la Journée Olympique du 23 juin prochain.

Pour rejoindre l’aventure, vous pouvez déjà vous inscrire via la plateforme club.paris2024.org.

à lire aussi
Athlétisme Montreuil

Carolle Zahi, athlète au CAM et reine du sprint en France

Lors des championnats de France d’athlétisme, les 12 et 13 septembre à Albi (Tarn), la pensionnaire du Club Athlétique de Montreuil 93 a remporté les épreuves du 100m (pour la 4e année consécutive !) et du 200m. Un doublé que la sprinteuse avait déjà réalisé en 2018 et qui l’autorise à rêver plus grand à moins d’un an des Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo. Entretien.

Handisport Bondy

Joue-la comme Bondy pour le cécifoot

Mercredi 16 septembre, le Bondy Cécifoot Club a fait les présentations officielles : ce tout premier club de foot pour non et mal-voyants en Seine-Saint-Denis, qui va connaître ses premiers championnats cette année, vient combler un manque manifeste dans le département en matière de handisport. A quatre ans de Jeux paralympiques qui se dérouleront en partie en Seine-Saint-Denis, l’offre sportive s’enrichit.

Aménagement urbain JOP 2024

La Seine-Saint-Denis défend son projet olympique

Jeudi 10 septembre, plusieurs élus de Seine-Saint-Denis ont alerté sur un possible « détricotage » des installations des Jeux olympiques de 2024 pour le territoire. Alors que deux réunions importantes du Comité d’organisation des Jeux approchent, plusieurs rumeurs tenaces indiquent en effet que le département pourrait perdre plusieurs épreuves olympiques dont la natation, affaiblissant par là-même aussi le volet héritage.