Catégories
Seine Saint-Denis
Budget participatif Le Bourget

Avec le budget participatif, les collégiens font l’expérience de la démocratie locale

En ce début 2022, 5 collèges de Seine-Saint-Denis expérimentent un budget participatif. L’idée pour les collégiens est de formuler différentes propositions pour améliorer le cadre de vie de leur établissement. Reportage dans l’un d’entre eux, le collège Didier-Daurat au Bourget.

Une table de ping-pong, des transats pour la terrasse du CDI, et même un karaoké pour le foyer des élèves. Les élèves du collège Didier-Daurat étaient inspirés au moment de formuler des propositions d’investissement dans le cadre du premier budget participatif spécial collèges, lancé cette année par le Département.
Calqué sur le modèle du budget participatif lancé à l’échelle de tout le Département (3 millions de budget débloqués), cette version « juniors » met à disposition 5 000 euros pour chacun des collèges concernés, de manière à améliorer les parties communes d’un établissement, cour de récréation, cantine ou encore sanitaires. « Le but est de vous amener à formuler des propositions dans le sens de l’intérêt général et de les défendre ensuite au moyen d’arguments, ce qu’on appelle la démocratie », expliquait le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel venu présenter jeudi 10 mars le dispositif aux 26 délégués de 6e et 5e chargés de phosphorer les premiers sur leur budget participatif.
Pour le moment, seuls 5 collèges pilotes sont concernés (Iqbal-Masih à Saint-Denis, Georges-Braque à Neuilly-sur-Marne, Gustave-Courbet à Romainville, Georges-Brassens à Sevran, et donc Didier-Daurat au Bourget), mais l’expérience pourrait être élargie à d’autres établissements en fonction du succès rencontré par la formule.

JPEG - 76.3 ko

Dado, en 5e, ne se faisait en tout pas prier pour émettre des suggestions : « des transats et de la verdure pour la terrasse du CDI, ce serait bien ». Mounia, elle, avait quelques idées pour égayer le foyer des élèves, qui s’apprête à ouvrir : « je verrais bien des poufs pour rendre la pièce plus confortable et aussi une fresque supplémentaire faite par les élèves », proposait la jeune fille.
Toutes ces propositions, consignées sur des fiches projets avec l’aide précieuse d’Hugo Marino, animateur de l’association des Petits Débrouillards, vont se voir enrichies dans les jours à venir par les suggestions d’autres collégiens de Didier-Daurat. Après quoi les élèves, mais aussi leurs parents passeront au vote en ligne, avec l’assurance pour les propositions réunissant le plus de voix d’être réalisées. Proposez, argumentez, votez !

Christophe Lehousse
Photos : ©Franck Rondot

à lire aussi
Environnement Agriculture urbaine Aubervilliers

Une nouvelle ferme urbaine à Aubervilliers

Un îlot de nature au cœur de la ville ! L’association La Sauge vient d’inaugurer sa ferme urbaine Terre Terre située dans le quartier du Landy à Aubervilliers. Cet espace de 3000 m2 est un lieu de production agricole participatif pour s’exercer au jardinage ou pour simplement flâner ! Stéphane Troussel, président du Département, s’est rendu sur place samedi 14 mai pour son lancement. Vidéo.

In Seine-Saint-Denis Consommation Cuisine

Participez au championnat du monde des cuisines du monde !

Vous êtes passionné·e de cuisine ? Vous rêvez de voir votre talent distingué ? Le premier « Championnat du monde des cuisines du monde » vous en donne l’occasion en septembre. Il est ouvert à tou·te·s les amoureux·ses de la gastronomie. Candidatures jusqu’au 6 juillet ! Amaury Bouhours, chef et président du jury vous explique le concours en vidéo.

Environnement Parcs départementaux Biodiversité

Connaissez-vous le Blongios nain ?

Peut-être l’avez vous aperçu en vous promenant dans le parc départemental du Sausset ? Le Blongios nain, petit héron discret, est l’un des habitants privilégiés de ce site. Si aujourd’hui cet oiseau rare est toujours présent dans certains parcs de la Seine Saint-Denis, c’est notamment grâce aux financements européens. Depuis 2006, 15 parcs et forêts du département sont inscrits dans le réseau européen Natura 2000 et bénéficient ainsi d’aménagements favorables à la protection de la biodiversité. En ce Joli mois de l’Europe, zoom sur un des impacts de l’Union européenne dans notre département. Vidéo.