Catégories
Seine Saint-Denis
Collèges

10 choses à savoir sur les nouveaux collèges

Dix-sept nouveaux collèges sont sortis de terre en Seine-Saint-Denis depuis 2012. Et cela continue ! Entre septembre et novembre 2019, six autres collèges seront inaugurés.

100% neufs ou 100% reconstruits
Trois collèges sont entièrement neufs. Conçus par des architectes talentueux, les collèges Gisèle-Halimi, Miriam-Makeba et Françoise-Héritier sont modernes et lumineux. Les collèges Christine-de-Pisan et Romain-Rolland et Aretha-Franklin ont pour leur part été entièrement reconstruits. Eux aussi ont adopté une architecture plus contemporaine et sont mieux intégrés dans la ville.

JPEG - 59.5 ko

Où sont-ils ?
Collège Gisèle-Halimi : 45-53 rue Sadi-Carnot à Aubervilliers
Collège intercommunal Miriam-Makeba Saint-Denis/Aubervilliers : 4 bis-14 rue du Pilier à Aubervilliers
Collège Françoise-Héritier : 73-83, avenue de Bobigny à Noisy-le-Sec
Collège intercommunal Aretha-Franklin Drancy/La Courneuve : 85 rue Julian-Grimau à Drancy
Collège Christine-de-Pisan : 10 chemin du Moulin de la ville à Aulnay-sous-Bois
Collège Romain-Rolland : 31 rue de Reims à Tremblay-en-France

Le meilleur de la high-tech
Tablettes, ordinateurs, vidéoprojecteurs interactifs, imprimantes 3D, salles de technologies à la pointe, connexion wifi, devoirs sur l’ENT… Le numérique est un enjeu essentiel pour le Département. Tous les nouveaux collèges sont à la pointe en termes de nouvelles technologies. Pas de panique pour les élèves de collèges plus anciens, l’accès au numérique est pour tous !

Féminisation des noms de collèges
En 2014, seulement 12 collèges sur 120 en Seine-Saint-Denis portaient le nom d’une femme. Il y en aura 22 sur 130 à la rentrée. On est encore loin de la parité, mais l’engagement en faveur de l’égalité femmes-hommes- se poursuit en Seine-Saint-Denis. Les trois collèges neufs - Gisèle Halimi, Françoise Héritier et Miriam Makeba - portent tous le nom d’une femme influente qui va donner un bel élan à des générations de collégien·e·s. Et l’ancien collège Langevin de Drancy, reconstruit, a pris le nom d’Aretha Franklin

Le top pour le sport
Faire du sport dans les meilleures conditions, se dépenser pendant la récréation, découvrir de nouvelles disciplines sportives… Voilà ce que vont vivre au quotidien les collégien.ne.s et leurs enseignants d’EPS. Chaque collège bénéficie d’une salle d’éducation physique et sportive et d’un plateau sportif extérieur comprenant un terrain multisports. Le collège Miriam Makeba dispose aussi d’une salle d’armes afin de pratiquer l’escrime !

Des collèges partagés
Parce que les nouveaux collèges sont modernes et agréables, autant en faire profiter le maximum de gens ! Chaque nouveau collège dispose d’un espace partagé : une salle polyvalente et une salle d’exposition permettant de mettre en valeur les travaux des élèves mais aussi de réaliser des expositions temporaires en lien avec des partenaires extérieurs : musées, associations, artistes indépendants, jeunes artistes du quartier.... C’est aussi un lieu ouvert aux associations de parents d’élèves. De même, les équipements sportifs seront accessibles en dehors des heures de cours aux associations sportives de la ville.

JPEG - 62.2 ko

Des établissements écologiques
Gestion de l’eau et de l’énergie, chantier à faible impact environnemental, confort acoustique, végétalisation de l’espace, gestion des déchets, installation de panneaux photovoltaïques… Rien n’a été laissé au hasard pour faire de ces collèges des établissements respectueux de l’environnement.

Nombre d’élèves
Chaque établissement pourra accueillir à terme 700 élèves, mais les nouveaux établissements ne commencent pas à fonctionner à plein régime afin de permettre à l’équipe dirigeante, éducative et aux agents de trouver leurs marques. Par exemple, le collège Françoise-Héritier ouvre ses portes à la rentrée avec 300 élèves (6 classes de 6e, 3 classes de 5e et 4 classes de 4e).

JPEG - 58.1 ko

Des logements
Chaque collège dispose de quatre logements de fonction, permettant ainsi à l’équipe de direction d’habiter au sein du collège. Un vrai plus quand on est nommé dans un nouveau collège !

Un coût important
Le coût moyen de la construction d’un nouveau collège est de 30 millions d’euros. Entre 2015 et 2020, ce sont 640 millions qui auront été dépensés pour construire et rénover les collèges du Département.

Photos : Nicolas Moulard

à lire aussi
Collèges

Rentrée 2019 : Priorité collèges !

Une nouvelle rentrée pour les collégien·ne·s de Seine-Saint-Denis, qui est marquée par l’inauguration de 6 collèges neufs, confirmant un peu plus l’engagement exceptionnel du Département en faveur de l’éducation.

Collèges

Chantiers d’été : on s’active dans les collèges !

En juillet et août, le Département profite de l’absence des élèves pour rénover et entretenir les collèges. Tout l’été, petits et grands travaux sont menés dans les établissements publics de la Seine-Saint-Denis pour accueillir les élèves dans les meilleures conditions à la rentrée.

Collèges

Des noms de femmes influentes pour les nouveaux collèges

Les quatre nouveaux collèges publics de la Seine-Saint-Denis qui ouvrent à la rentrée portent le nom d’une femme inspirante : Gisèle Halimi, Aretha Franklin, Françoise Héritier et Miriam Makeba. Coup de projecteur sur ces femmes qui ont su changer le cours d’une vie toute tracée.