Catégories
Seine Saint-Denis
Musique Tremblay-en-France

Dix ans de chants et de passion à Ronsard

Le 8 juin prochain, la chorale profs-élèves du collège Pierre de Ronsard souffle ses 10 bougies avec un concert réalisé dans des conditions professionnelles à l’Odéon de Tremblay. Une longévité qui, associée à celle du dispositif « Orchestre à l’école », symbolise bien les efforts pédagogiques déployés par cet établissement autour de la musique.

Certains chantaient « Les lundis au soleil », au collège Pierre de Ronsard, c’est plutôt les lundis en musique. Cet établissement REP, reconstruit de manière un peu futuriste en 2012, situé à un jet de ballon de hand du palais des Sports de Tremblay, bruisse chaque début de semaine des voix de la chorale et des flonflons des instruments.

Tous les lundis depuis 10 ans, c’est en effet la même ritournelle : répétition chorale profs-élèves sur la pause de midi. A la baguette, un passionné : Sylvain Besnier, professeur d’éducation musicale, qui a su trouver la bonne alchimie pour faire traverser à sa chorale les dix dernières années.
Cette fois, le concert de fin d’année, programmé le 8 juin, sera forcément un peu particulier : affichant des accents nostalgiques, il consistera en un « best-of » des morceaux chantés les années précédentes et réunira non seulement profs et élèves actuels mais aussi de « grands anciens ». Au total, une petite centaine de personnes seront donc sur la scène de l’Odéon de Tremblay, accompagnés par des musiciens, pour y chanter « Manhattan Kaboul », « Sympathique » de Pink Martini ou « Proud Mary » de Creedence Clearwater Revival. Une vidéo de leur prestation est également prévue, pour laquelle le collège a reçu une subvention du Conseil départemental.

A deux mois de l’échéance, quelque 45 élèves et une dizaine de profs répartis en sopranos et altos répètent donc avec application. « C’est vraiment bien cette chorale. C’est super qu’on chante ensemble, les élèves et les profs, ça crée de la complicité, les rapports sont autres qu’en cours », estime Line en 4e. « Je suis content de m’être inscrit, c’est marrant. On passe de bons moments, complète Tolga, en 6e. Bon moi j’écoute surtout du rap, Niska et Jul, donc c’est assez différent, mais j’aime bien quand même... »

Sylvain Besnier, le fondateur de la chorale, approuve : cet ensemble, il l’a aussi pensé pour que les élèves diversifient un peu plus leurs goûts musicaux. « Ca leur permet aussi d’élargir leur spectre musical. De la musique, ils en écoutent énormément, et même de tout type. Mais parfois ils connaissent juste une chanson, pas un artiste et son répertoire. Là, on s’ouvre à différents horizons musicaux, d’hier et d’aujourd’hui ». La preuve avec « Umbrella » de Rihanna ou la comédie musicale « Le Soldat rose ».

JPEG - 36.4 ko

Afaq, elle, a comme chanson préférée « Manhattan Kaboul », chantée par Renaud et Axelle Red. Pour cette jeune 6e, arrivée en France il y a quelques années du Yémen en proie à la guerre, cette chanson prend forcément un sens particulier. Composant avec Jonas le duo de solistes de cette année, elle paraît déjà très à l’aise, avec son maillot « Ronaldo » sur les épaules et son petit sourire en coin. « La chorale et le foot féminin qu’elle pratique par ailleurs, c’est bénéfique pour elle. On a vraiment vu un déclic », souligne Sylvain Besnier.
Au milieu de l’assistance, on trouve aussi Chloé, ancienne élève, désormais en terminale S au lycée voisin, mais toujours membre de la chorale. « Ca me fait drôle de chanter cette année des morceaux que j’avais déjà chantés une première fois au collège. Et puis, c’est sympa de retrouver nos anciens profs et de se donner des nouvelles », dit celle qui a dit avoir reçu une vraie ouverture musicale à Ronsard et continue d’ailleurs de jouer de la basse.

JPEG - 38.9 ko

Pas le temps de s’attarder en salle de répétition : on en est chassé par la classe à vents d’ « Orchestre à l’école ». Dispositif mis en place grâce à un partenariat entre le collège et le Conservatoire de la ville, il constitue un autre axe de la forte politique musicale de l’établissement. Le principe : de la 6e à la 4e – avec possibilité de prolonger en 3e - les élèves qui le souhaitent s’engagent dans l’apprentissage d’un instrument, prêté gratuitement par le Conservatoire, et qu’ils peuvent emporter à la maison pour répéter.
« C’est vraiment une belle opportunité. Le but est de permettre à beaucoup d’élèves qui n’avaient jamais fait de musique de s’initier à la pratique instrumentale. », explique Yan Garac, professeur de violoncelle à qui l’on rend visite en plein cours. Les lundis et mardis, 7 professeurs du Conservatoire de Tremblay viennent en effet donner cours sur le site du collège, pour faire vivre « Orchestre à l’école ». Initié et dirigé par Francis Aubier, lui aussi enseignant au Conservatoire, ce dispositif existe depuis maintenant 14 ans !

Autour de Yan Garac, trois 6e, Zinédine, Nawfal et Anthony, s’exercent ainsi à jouer deux voix différentes avec leurs beaux archets. « Je n’avais jamais fait d’instrument avant et ça me plaît vraiment. C’est super d’avoir le violoncelle chez moi, de pouvoir en jouer quand je veux ! » insiste Zinédine. Au choix dès la 6e en plus du violoncelle : clarinette, haut bois, flûte traversière, violoncelle, trompette, tuba, cor et saxo alto. Et tout ça sur la seule base de la motivation. Avec les 2 heures de cours dispensées de manière hebdomadaire, l’objectif premier n’est pas de faire naître des vocations de musiciens professionnels, mais de faire goûter au plaisir de jouer d’un instrument en orchestre. Avec là aussi un rendu exigeant à la fin de l’année scolaire : ce même 8 juin, juste avant la chorale, les petits musiciens d’ « Orchestre à l’école » joueront des standards du blues - « I got rhythm » « O When the Saints »- et des extraits des films « Harry Potter » et « Pirates des Caraïbes ». A Ronsard, le maître des sonnets, on sait faire sonner...

Christophe Lehousse

Les vidéos de la chorale des années précédentes : https://www.youtube.com/channel/UCGqJvQfwM4j-2lXTwGjfeYw

Un clip de présentation de l’Orchestre au Collège réalisé cette année :
https://youtu.be/bFk88DL1D7s

à lire aussi
Voile À suivre

Embarquez pour la diversité !

Chaque année, le Trophée des bahuts organisé par Promovoile 93 et soutenu par le Département de Seine-Saint-Denis permet à plus de 150 collégiens de découvrir la voile. Cette édition rassemblera 24 équipages pour 2024 et est placée sous le signe de la diversité avec la participation de l’association Team Jolokia.

Services, aides
& démarches

Suivez le détail des chantiers

Pour rénover, moderniser plus de 80 collèges et livrer 24 collèges neufs (dont 8 collèges construits, 7 collèges reconstruits et 9 entièrement rénovés).