Catégories
Seine Saint-Denis
Collèges Collège

Un collège Jean-Vilar flambant neuf pour les élèves de la Courneuve

A la Courneuve, Le Département a fait le choix de reconstruire le collège Jean-Vilar pour répondre au besoin de modernisation du collège, à la nécessité de construire des établissements répondant à toutes les normes de sécurité, et pour donner envie aux collégiennes et collégiens d’apprendre dans un collège neuf ! Reportage vidéo à l’occasion du geste inaugural qui a eu lieu le 12 mars 2021.

Depuis plusieurs années, le Département a fait un choix : celui de mettre l’Éducation au cœur de ses priorités. C’est l’une des marques de fabrique des choix de la Seine- Saint-Denis.

Le Conseil départemental poursuit cet engagement avec l’adoption du Plan Éco-collège pour la construction et la rénovation écologiques des collèges. Ce plan d’investissement d’un milliard d’euros a pour objectif d’offrir le meilleur aux jeunes de Seine-Saint-Denis car la qualité des bâtiments scolaires est aussi un signe de respect et d’attractivité pour les collégien. ne.s, leurs familles et la communauté éducative.

Sur notre territoire, nous investissons également chaque année 7 M€ pour des activités éducatives innovantes et reconnues : artistes en résidence, éducation aux médias, voyages avec Odyssées Jeunes, projets sportifs notamment dans l’optique des Jeux Olympiques 2024, découverte des métiers, ou actions de prévention...

Ainsi les 700 collégiennes et collégiens de Jean-Vilar pourront bénéficier d’un terrain de sport extérieur couvert, d’équipements numériques en grand nombre et d’un environnement plus vert avec des toitures végétalisées et des espaces plantés. Surtout, comme le nom de Jean Vilar l’indique, les espaces partagés de ce collège permettront la pratique du théâtre, et l’exposition de travaux des élèves.

JPEG - 275.2 ko

Alors bienvenue dans le collège reconstruit de Jean-Vilar, bienvenue à tou.te.s les élèves qui vont apprendre dans ces nouveaux locaux, bienvenue aux parents qui participeront à la vie de l’établissement, et bienvenue aux agent.e.s techniques et à toute l’équipe éducative !

En savoir plus sur nos collèges dans le Département

JPEG - 261.9 ko

Le geste inaugural du collège Jean-Vilar a eu lieu le 12 mars 2021 en présence d’élu.e.s et de représentant.e.s de l’Éducation nationale.

à lire aussi
Seine-Saint-Denis Collèges

Continuité pédagogique : 900 cartes SIM offertes en un temps record

Le Département de la Seine-Saint-Denis s’est adapté très vite aux annonces faites le 31 mars par le président de la République concernant l’adaptation du calendrier scolaire. Distribution de cartes SIM, prêts de tablettes, Espace Numérique de Travail actualisé... les agent·e·s territoriaux·ales ont agi aux côtés des chef·fe·s d’établissements pour assurer la continuité pédagogique dans les meilleures conditions.

Education aux médias Drancy

Sur Radio Liberté, des collégiens envoient de bonnes ondes

Dans le cadre de la Semaine de la presse et des médias à l’école, des interventions se déroulent un peu partout en France et en Seine-Saint-Denis. De lundi à vendredi, le collège Liberté de Drancy diffuse ainsi sur sa web-radio des émissions quotidiennes concoctées par ses élèves, avec invités, interviews et reportages. Comme les vrais !

Agora Education aux médias

Agora : 170 journalistes sur le pont pour former des citoyens éclairés

Agora, un programme renforcé d’éducation aux médias lancé par le Département à la suite de l’assassinat de Samuel Paty, prend forme. Jeudi 18 mars, la charte lui donnant naissance a été signée par les principaux acteurs du dispositif, au collège Victor-Hugo de Noisy-le-Grand. Un établissement qui accueille justement en ce moment 4 résidences de journalistes. Nous en avons suivi une, animée par l’INA.

Actions éducatives Bobigny

La forêt s’invite au collège

Du 15 au 21 mars, les 72 éco-délégué·e·s du collège République à Bobigny ont bénéficié d’animations autour de la biodiversité, dans leur établissement ou en extérieur, lors de la 8ème saison de la Journée internationale des forêts. Nous avons suivi une vingtaine d’entre eux·elles qui ont découvert les « bonnes mauvaises herbes » et végétalisé les murs de leur cour de récréation.