Catégories
Seine Saint-Denis

Un beau bilan pour le centre de vaccination départemental

Il avait ouvert le 13 décembre 2021, il a fermé le 23 février 2022. La mission du centre départemental de vaccination installé à Bobigny vient de se terminer. Il aura permis à 7 807 personnes, dont 741 enfants, de recevoir une injection de Pfizer ou de Moderna.

Durant un peu plus de deux mois, du lundi au vendredi de 9 h à 19 h, une douzaine d’agent·e·s du Département - personnel administratif et d’accueil et professionnel·le·s de santé de la PMI - , soutenu·e·s par des agent·e·s de la brigade de Sapeurs-pompiers de Paris ont été présent·e·s pour accueillir, informer, rassurer et, bien sûr, vacciner toutes celles et ceux qui se présentaient pour une première injection ou un rappel de vaccination.

Une organisation bien rodée

« Une bonne expérience et une très belle aventure humaine », assure Najet qui, après une carrière d’auxiliaire de puériculture est actuellement inscrite dans un parcours de requalification au sein de l’École de transition professionnelle de la DRH du Département. « J’avais vraiment du plaisir à aller travailler chaque jour et de participer à une mission qui me paraissait essentielle », dit-elle encore. Mais une mission pas toujours facile, comme en témoigne Ferrouz, qui après des années passées comme agente polyvalente dans des collèges est elle aussi engagée dans un processus de reconversion. « 80% des gens qui se présentaient avaient pris rendez-vous par Doctolib, explique-t-elle. Mais il y a eu aussi beaucoup de personnes qui arrivaient pour se faire vacciner, sans rendez-vous, sans papier et sans parler un mot de français ! On a toujours su se débrouiller pour que tout le monde soit pris en charge dans les meilleures conditions possibles. » Une organisation bien rodée où chacun et chacune savait ce qu’il avait à faire.

JPEG - 50.6 ko

Solidarité et dialogue

« On savait aussi pouvoir compter les un·e·s sur les autres, entre nous et avec les médecins, les infirmières et les personnes qui nous encadraient », insiste Béatrice, elle aussi membre de cette « équipe renfort » constituée par l’École des transitions professionnelles. Une impression confirmée par son collègue Nabil « Le Département avait mis les moyens pour que l’on puisse travailler et accueillir le public dans des bonnes conditions. On s’est tous et toutes donné à fond pour réussir cette mission qui nous avait été confiée et je crois qu’on y est parvenu·e·s  », conclut-il.

Une réussite due à l’implication de plusieurs directions départementales qui se sont rapidement mises en ordre de bataille pour ouvrir ce nouveau centre de vaccination, en un temps record. Chaque service a joué sa partition sans faillir.

Magalie Thibault, vice-présidente en charge de la santé, s’est rendue au centre pour remercier les équipes.

à lire aussi
Santé

La maternité des Lilas menacée depuis dix ans de fermeture

La maternité des Lilas, menacée depuis dix ans de fermeture, dispose d’un an de sursis pour trouver une solution pérenne. Elle est soutenue dans son combat par les élu·e·s de Seine-Saint-Denis, des Lilas et d’Est Ensemble qui exigent des garanties de la part de l’Etat.

Aide sociale Bobigny

Un service social au secours des personnes sans-abri

Créée en 2008, la Circonscription spécialisée dans l’accueil des publics en errance (CSSAPE) située à Bobigny accueille et accompagne les personnes sans domicile fixe ou en situation de grande précarité. Zoom sur une circonscription à part, une bulle d’oxygène pour les « accidenté·e·s de la vie ».