Catégories
Seine Saint-Denis
Réactions

Thomas Mamou et Mathieu Pellan, praticiens à l’hôpital Jean-Verdier de Bondy

Thomas Mamou (et Mathieu Pellan), praticiens hospitaliers à l’origine d’une consultation de la médecine du sport à l’hôpital Jean-Verdier de Bondy, réagissent à la bonne nouvelle venue de Lima.

« C’est une très bonne nouvelle. D’abord parce que ces Jeux sur notre territoire vont forcément promouvoir l’activité physique auprès des jeunes et même moins jeunes. Ensuite parce qu’on peut penser que cela va avoir des retombées positives en terme d’infrastructures sportives, qui font un peu défaut dans le département. On estime que près d’un million de personnes font régulièrement du sport en Seine-Saint-Denis et les structures ont du mal à suivre. La perspective des Jeux devrait pouvoir compenser ça.

Et puis, pour parler plus spécifiquement du médical, avoir des Jeux olympiques et paralympiques sur un territoire a forcément des répercussions positives. Des personnes qui ont des difficultés à faire du sport pour une raison ou une autre vont peut-être rencontrer à travers les Jeux des modèles, des catalyseurs. Ce qui est très important pour le message que nous portons à Jean-Verdier : le sport, bien pratiqué, est bénéfique pour tous, quelle que soit la pathologie.

Où je me vois dans 7 ans ? Soit en train d’assister à une épreuve olympique en Seine-Saint-Denis, soit en train pourquoi pas d’accompagner certains sportifs. Par exemple, nous avons été récemment contactés par la Fédération française du sport adapté (à destination de personnes handicapées psychiques ou mentales) pour éventuellement encadrer certains événements. On pourrait très bien songer à poursuivre cette collaboration. »

à lire aussi
Handisport Bondy

Joue-la comme Bondy pour le cécifoot

Mercredi 16 septembre, le Bondy Cécifoot Club a fait les présentations officielles : ce tout premier club de foot pour non et mal-voyants en Seine-Saint-Denis, qui va connaître ses premiers championnats cette année, vient combler un manque manifeste dans le département en matière de handisport. A quatre ans de Jeux paralympiques qui se dérouleront en partie en Seine-Saint-Denis, l’offre sportive s’enrichit.

Aménagement urbain JOP 2024

La Seine-Saint-Denis défend son projet olympique

Jeudi 10 septembre, plusieurs élus de Seine-Saint-Denis ont alerté sur un possible « détricotage » des installations des Jeux olympiques de 2024 pour le territoire. Alors que deux réunions importantes du Comité d’organisation des Jeux approchent, plusieurs rumeurs tenaces indiquent en effet que le département pourrait perdre plusieurs épreuves olympiques dont la natation, affaiblissant par là-même aussi le volet héritage.

Rugby Bobigny

Les Louves commencent par un couac

Le retour à la compétition de l’équipe première féminine de l’AC Bobigny Rugby, après l’interruption due au coronavirus, a été quelque peu gâché par la lourde défaite 3-16, subie dimanche à domicile face à Romagnat. Sans être franchement inquiètes, les Louves devront se ressaisir rapidement dans une formule qui laisse peu de place à l’erreur.