Catégories
Seine Saint-Denis
Cinéma

Thierry Samitier, notre cher voisin

Montreuillois depuis deux ans, ce comédien et auteur connu pour son rôle dans "Nos Chers Voisins" se lance dans la production de sa série, "L’Instant de vérité" grâce à une campagne de crowdfunding lancée fin octobre. RENCONTRE.

Son visage est apparu pendant cinq ans quotidiennement sur les écrans d’une grande chaîne privée. Depuis 2012, Thierry Samitier incarnait Aymeric Dubernet-Carton dans la série humoristique « Nos Chers Voisins » sur TF1. Alors que le show s’est arrêté cet été, l’acteur et auteur de 53 ans a décidé d’en profiter pour se lancer dans la production de sa propre mini-série, « L’instant de vérité ». « C’est l’histoire d’un psychanalyste un peu à côté de la plaque et en même temps très pertinent », nous raconte-t-il d’une voix enjouée. « L’idée est de créer des situations très quotidiennes, par exemple, un couple qui dîne au restaurant : le mari pose une question à sa femme, mais il n’écoute pas la réponse. Le psy, à côté, décrypte face caméra les non-dits de la situation. C’est un concept un peu surréaliste et Woody Allenien ».

Comme on peut le voir dans le teaser en ligne sur la page de son crowdfunding, le psychanalyste (incarné par Thierry Samitier) entre dans la scène et crée un conflit. « L’aboutissement du sketch, c’est un peu "la vérité n’est jamais bonne à dire", mais ça fait du bien de l’entendre ! » Il ajoute : « C’est vraiment une série très personnelle. J’ai longtemps vécu avec une psychanalyste, et on avait un regard très aiguisé sur les choses. »

Pour se donner les moyens de tourner rapidement, Thierry Samitier crée donc sa société « Nous voilà productions » avec son associée Véronique Zombardi, et décide d’avoir recours à une méthode de plus en plus en vogue : le crowdfunding. Ce mode de financement participatif permet aux internautes d’investir dans son projet via une plateforme web. « Un crowdfunding permet d’avoir son premier public. Le fait de lancer la série de cette façon a permis de magnétiser des producteurs, car il y en a déjà qui s’y intéressent. »

JPEG - 82.2 ko

Thierry Samitier n’a rien d’un novice. S’il a commencé sa vie professionnelle par une erreur de carrière en devenant brièvement économiste, il se réoriente rapidement au grand dam de sa famille : « J’ai grandi à Mantes-la-Jolie, avec un père assez carré et conformiste. » Il s’inspire de poètes comme Jacques Brel, qui se sont affranchis des attentes familiales pour poursuivre leurs rêves : « J’ai commencé à écrire des sketchs, car je trouvais ça plus noble de rire de ses blessures que de se conforter dedans. » Entre l’écriture de one-man shows et cours de théâtre, les choses s’enchaînent jusqu’à ce que la télévision s’intéresse à lui. « Mes premières télé m’ont permis d’avoir l’acceptation de ma famille », nous confie-t-il. En 2008, il intègre l’équipe d’écriture de "Scènes de ménages", puis le casting de "Nos Chers Voisins" quelques années plus tard. A présent, une nouvelle page s’ouvre à lui : « cette série c’est une façon de se dénoncer soi-même, c’est très curatif », conclut-il avec malice.

Thierry Samitier sera à l’affiche de son one-man show "Thierry à tout prix" à partir du 3 décembre au théâtre de la Contrescarpe à Paris.

https://fr.ulule.com/instant-verite/

à lire aussi
Mémoire Eau & assainissement Patrimoine

Canal historique

200 ans c’est peu ou beaucoup au regard de l’Histoire ? Quelle que soit votre réponse, voilà déjà 2 siècles que le canal de l’Ourcq dessine les paysages des villes de Seine-Saint-Denis qu’il traverse. Débutant à Mareuil-sur-Ourcq dans les Hauts-de-France pour terminer son fil de l’eau dans le bassin de la Villette, embarquez pour une balade historique en vidéo ou en mots.

Musique Saint-Ouen

Serge Malik, la note bleue de Saint-Ouen

Cet Audonien pur jus, guitariste de studio, a joué avec Charles Aznavour, Michel Berger ou encore Nougaro. Il se souvient du Saint-Ouen de son enfance, de son ami Didier Lockwood avec qui il a créé le festival Jazz musette des Puces et de son grand-père, le fondateur du marché Malik du même nom. Portrait.

La Courneuve Théâtre Football

Joue-la comme elles

Résidente de la Maison des pratiques artistiques amateurs (MPAA) de La Courneuve, la compagnie de théâtre Les Enfants du paradis a monté un spectacle mêlant comédiennes professionnelles et amateures sur l’une des premières équipes féminines de football à avoir vu le jour en Angleterre pendant la Première Guerre mondiale. Un projet mené avec l’association basée à Clichy-sous-Bois « Jouons comme elles » et qui a été présenté au public le 16 juillet.

Danse Pantin

Dans les pas des danseurs de la prépa Élan

Le Centre national de la danse a ouvert cette année une école de l’égalité des chances (Élan) qui accueille à Pantin les jeunes talents issus des conservatoires du département. Ce cursus inédit en France leur permet de se frotter à l’univers des grands chorégraphes contemporains et d’ouvrir la voie à la professionnalisation. Reportage dans les studios.