COVID-19 - Le Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis a pris des mesures préventives pour protéger la population tout en assurant la continuité du service public.
> Vous pouvez nous téléphoner au 01 43 93 93 93 ou utiliser notre formulaire de contact
Retrouvez toutes nos informations disponibles en suivant ce lien
Catégories
Seine Saint-Denis
Cinéma

Thierry Samitier, notre cher voisin

Montreuillois depuis deux ans, ce comédien et auteur connu pour son rôle dans "Nos Chers Voisins" se lance dans la production de sa série, "L’Instant de vérité" grâce à une campagne de crowdfunding lancée fin octobre. RENCONTRE.

Son visage est apparu pendant cinq ans quotidiennement sur les écrans d’une grande chaîne privée. Depuis 2012, Thierry Samitier incarnait Aymeric Dubernet-Carton dans la série humoristique « Nos Chers Voisins » sur TF1. Alors que le show s’est arrêté cet été, l’acteur et auteur de 53 ans a décidé d’en profiter pour se lancer dans la production de sa propre mini-série, « L’instant de vérité ». « C’est l’histoire d’un psychanalyste un peu à côté de la plaque et en même temps très pertinent », nous raconte-t-il d’une voix enjouée. « L’idée est de créer des situations très quotidiennes, par exemple, un couple qui dîne au restaurant : le mari pose une question à sa femme, mais il n’écoute pas la réponse. Le psy, à côté, décrypte face caméra les non-dits de la situation. C’est un concept un peu surréaliste et Woody Allenien ».

Comme on peut le voir dans le teaser en ligne sur la page de son crowdfunding, le psychanalyste (incarné par Thierry Samitier) entre dans la scène et crée un conflit. « L’aboutissement du sketch, c’est un peu "la vérité n’est jamais bonne à dire", mais ça fait du bien de l’entendre ! » Il ajoute : « C’est vraiment une série très personnelle. J’ai longtemps vécu avec une psychanalyste, et on avait un regard très aiguisé sur les choses. »

Pour se donner les moyens de tourner rapidement, Thierry Samitier crée donc sa société « Nous voilà productions » avec son associée Véronique Zombardi, et décide d’avoir recours à une méthode de plus en plus en vogue : le crowdfunding. Ce mode de financement participatif permet aux internautes d’investir dans son projet via une plateforme web. « Un crowdfunding permet d’avoir son premier public. Le fait de lancer la série de cette façon a permis de magnétiser des producteurs, car il y en a déjà qui s’y intéressent. »

JPEG - 82.2 ko

Thierry Samitier n’a rien d’un novice. S’il a commencé sa vie professionnelle par une erreur de carrière en devenant brièvement économiste, il se réoriente rapidement au grand dam de sa famille : « J’ai grandi à Mantes-la-Jolie, avec un père assez carré et conformiste. » Il s’inspire de poètes comme Jacques Brel, qui se sont affranchis des attentes familiales pour poursuivre leurs rêves : « J’ai commencé à écrire des sketchs, car je trouvais ça plus noble de rire de ses blessures que de se conforter dedans. » Entre l’écriture de one-man shows et cours de théâtre, les choses s’enchaînent jusqu’à ce que la télévision s’intéresse à lui. « Mes premières télé m’ont permis d’avoir l’acceptation de ma famille », nous confie-t-il. En 2008, il intègre l’équipe d’écriture de "Scènes de ménages", puis le casting de "Nos Chers Voisins" quelques années plus tard. A présent, une nouvelle page s’ouvre à lui : « cette série c’est une façon de se dénoncer soi-même, c’est très curatif », conclut-il avec malice.

Thierry Samitier sera à l’affiche de son one-man show "Thierry à tout prix" à partir du 3 décembre au théâtre de la Contrescarpe à Paris.

https://fr.ulule.com/instant-verite/

à lire aussi
Bande dessinée

Albert Uderzo, dernier banquet

Albert Uderzo, créateur entre autres d’Astérix avec son acolyte René Goscinny, est mort ce mardi à 92 ans. Ce dessinateur de génie avait un lien fort à la Seine-Saint-Denis : après avoir grandi à Clichy-sous-Bois, c’est dans un HLM de Bobigny que lui et Goscinny avaient commencé à donner naissance à l’irréductible Gaulois. Voici l’article que nous lui avions consacré en septembre 2019, à l’occasion des 60 ans de la naissance d’Astérix.

Ateliers et cours Parcs départementaux Patrimoine

« La poudrerie, un patrimoine qui cartonne » : acte 1 !

Cinq rendez-vous devaient se succéder. L’épidémie de coronavirus et les mesures de confinement en auront cependant décidé autrement. Samedi 14 mars, au parc départemental de la Poudrerie, s’est donc tenu l’unique atelier de préparation au projet artistique participatif d’Olivier Grossetête. Malgré le contexte et une météo peu avenante, ils étaient une petite trentaine de personnes à y prendre part, pour imaginer et réinventer ensemble le bâtiment de la cartoucherie. Reportage.

Théâtre

Bezace, le communard

Didier Bezace, metteur en scène et directeur du Théâtre de la Commune d’Aubervilliers, centre dramatique national, est décédé mercredi 11 mars 2020. Ardent défenseur d’un théâtre de qualité accessible à toutes et à tous, plusieurs fois récompensé par un Molière, nous l’avions suivi en 2009 toute une journée alors qu’il jouait "Après la répétition" d’Ingmar Bergman. Voici le reportage tel qu’il est paru alors dans le magazine départemental de novembre 2009.

Radio Pantin Aubervilliers

Le son au coeur de la Cité

« La Cassette » devrait commencer à tourner au second semestre 2020. Aux confins d’Aubervilliers et de Pantin, ce nouveau « tiers-lieu » imaginé par des amoureux de la radio est dédié à la création sonore. Il abritera la jeune école de radio du collectif « Transmission », gratuite et ouverte à tous.

Services, aides
& démarches

Accessibilité des équipements culturels

Un guide valorisant la diversité de l'offre culturelle en Seine-Saint-Denis et favorisant l'accès et la participation des personnes handicapées à la vie culturelle et sociale.