Catégories
Seine Saint-Denis
En direct de Rio Boxe

Sarah Ourahmoune veut entrer dans l’histoire

La sociétaire du Boxing Beats à Aubervilliers espère, à 34 ans, entrer dans l’histoire de la boxe française pour devenir la première femme médaillée olympique… Rendez-vous ce soir au club d’Aubervilliers pour suivre le combat en direct et soutenir Sarah !

A Ayna (3 ans), restée à la maison, Sarah Ourahmoune a laissé sa tétine. Dans son sac partant pour Rio, au milieu de ses gants, elle, sa maman a glissé son doudou. Avec cette petite étoffe porte-bonheur, notre poids mouche (-51kg) veut rattraper le temps. Après avoir manqué sa qualification pour les Jeux de Londres en 2012, la championne du monde en 2008 ne veut pas laisser passer sa chance : « Depuis huit ans, depuis que la boxe féminine est entrée au programme olympique, j’y pense chaque jour, absolument chaque jour… ».

Vingt ans après avoir découvert la boxe, après un crochet par le taekwondo, l’Albertivillarienne se souvient : « A l’époque, quand j’ai dit à ma mère que j’allais faire de la boxe, elle était assez inquiète. En référence, elle avait en tête le film « Rocky ». Du coup, elle pensait que quelqu’un me casserait le nez !!! Mais, la boxe est, avant tout, un sport très ludique ».

Rapidement au meilleur niveau, elle voit ses « premières victoires booster l’arrivée de filles au club, surtout des filles souhaitant faire de la compétition. Si je décroche une médaille olympique, j’espère que d’autres viendront s’inscrire en masse… ».

Pour sa première participation olympique, Sarah Ourahmoune prévoit une compétition « où tous les compteurs seront remis à zéro, où chacune des douze filles engagées peut aller chercher l’or. Dans ma carrière bien remplie, une médaille olympique serait la cerise sur mon gâteau… ».

A 17 heures brésiliennes (22 heures françaises !), notre mouche, l’une des deux sélectionnées tricolores à Rio, montera sur le ring pour tenter de la cueillir, sa cerise. En or ?

De notre correspondante particulière à Rio, Sophie Greuil


Rendez-vous vendredi 12 août 2016 à 22h au Boxing beats, club de boxe d’Aubervilliers (Salle Jean Martin 39-41 rue Lécuyer) pour vivre son match de 8ème de finale.
www.aubervilliers.fr

https://boxingbeats.net

Légende photo : Sarah Ouhramoune avec la gymnaste Isabelle Sévérino, aujourd’hui membre du comité directeur du Comité National Olympique du Sport Français.

à lire aussi
Blanc-Mesnil Judo

Madeleine Malonga, un titre mondial au pays du judo

A 25 ans, cette judoka de l’Etoile Sportive Blanc-Mesnil a été sacrée fin août championne du monde pour la première fois de sa carrière, chez les -78kg. Cerise sur le kimono, c’était au Japon, pays de naissance de sa discipline et pays hôte des Jeux de Tokyo 2020, dont cette bosseuse rêve aussi.

Portrait Course à pied JOP 2024

Christian Cordier, la couleur de la solidarité

Tout jeune retraité, cet ancien prof de sport au collège international de Noisy-le-Grand a choisi de se faire l’ambassadeur de l’olympisme en courant 2024 km jusqu’aux JO de 2024. Et son projet « De Lima 2017 à Paris 2024 », qui ne se veut pas que sportif mais aussi solidaire, a déjà fait des émules, notamment parmi de jeunes lycéens de Bondy.

Génération jeux Tennis de table

Prithika Pavade, chercheuse d’or

Trois médailles d’or et une de bronze aux championnats d’Europe cadettes pour Prithika Pavade, l’espoir du Saint-Denis US tennis de table 93. Un résultat exceptionnel, mais logique au regard du talent et du sérieux au travail de Prithika qui à 15 ans compte déjà un palmarès impressionnant.

Services, aides
& démarches

24 actions pour les Jeux 2024

Un plan départemental d'accompagnement de la candidature aux jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024 a été adopté en séance du Conseil départemental le 22 juin 2016. Ce plan se décline en sept grands thèmes qui regroupent 24 actions.

Accessibilité des équipements culturels

Un guide valorisant la diversité de l'offre culturelle en Seine-Saint-Denis et favorisant l'accès et la participation des personnes handicapées à la vie culturelle et sociale.