Catégories
Seine Saint-Denis
Collèges Noisy-le-Sec

Rentrée 2019 : un collège flambant neuf à Noisy-le-Sec

Bienvenue au nouveau collège Françoise-Héritier, à Noisy-le-Sec. Lumineux, fonctionnel et moderne, il accueillera le 2 septembre quelque 300 élèves. On vous fait faire le tour du propriétaire.

À moins de deux mois de la rentrée des classes, le tout nouveau collège Françoise-Héritier, avenue de Bobigny, à Noisy-le-Sec n’est pas encore tout à fait terminé. C’est donc dans le bruit des perceuses et dans un peu de poussière que le président du Conseil départemental, accompagné d’élu·e·s et de l’architecte du bâtiment découvre le nouvel établissement ce mardi 9 juillet. « Cela m’impressionne quand je viens faire une visite à ce stade et qu’on m’explique que ce sera prêt à la rentrée ! », s’amuse Stéphane Troussel, qui a l’habitude de ces fins de chantier. « Il faut dire qu’en Seine-Saint-Denis, on est rodé. C’est presque à chaque rentrée scolaire que nous inaugurons plusieurs collèges neufs ou reconstruits depuis notre rentrée exceptionnelle de 2014 où nous en avons inauguré 12 d’un coup ! Et celle-ci où l’on va en inaugurer six ». En septembre, quatre nouveaux établissements neufs vont ouvrir leurs portes, à l’image de ce bel établissement de Noisy-le-Sec, ainsi que deux reconstruits d’ici la fin de l’année. Entre 2010 et 2020, le Département aura investi 1,3 milliard dans la construction, la rénovation et la reconstruction de collèges.

JPEG - 98.1 ko

Conçu par l’architecte François Malisan, le collège est très lumineux et fonctionnel. Il dispose d’un très beau CDI, d’une grande salle de restauration, d’un plateau sportif extérieur couvert et d’un gymnase équipé d’un mur d’escalade. « En Seine-Saint-Denis, les terrains sont toujours un peu petits, mais je pense qu’on a pris une bonne possession du terrain car on a quand même une cour relativement grande, souligne l’architecte. Le travail sur la lumière est intéressant et sur la pédagogie aussi car on a un collège dans lequel l’adulte et l’enfant vont pouvoir vivre tranquillement et sereinement, poursuit François Malisan. Il est important que l’adulte surveille ou qu’on sente la présence de l’adulte dans le bâtiment d’où les baies vitrées, le positionnement stratégique de la loge et la vue sur la cour depuis l’administration ».

JPEG - 100 ko

Le collège ouvrira le 2 septembre avec 300 élèves (6 classes de 6e, 3 classes de 5e et 4 classes de 4e), mais à terme en accueillera 700. Pour M. Gasnier, le principal du collège, c’est un sacré challenge, une page blanche où tout est à écrire. Prêt à relever le défi, il est très satisfait de l’agencement de l’espace et de cette forme de transparence imaginée par l’architecte. La loge offre une vue quasiment à 360 degrés, et même l’espace commun des toilettes est vitré. « C’est un vrai bonheur en termes de vie scolaire car on va pouvoir facilement garder un œil sur les élèves, se félicite le principal. J’apprécie aussi la largeur des couloirs qui vont permettre à une classe de se ranger sur le côté sans empêcher une autre de passer et donc d’éviter les bousculades. Les salles de classe sont grandes jusqu’à 90 m2 pour celle de technologie ! Et on va être très bien doté en outils numériques ».

JPEG - 62.3 ko

Pour le maire de Noisy-le-Sec, présent également à cette visite de chantier, ce nouvel établissement est aussi source de satisfaction. « Il est clair et lumineux, souligne Laurent Rivoire. Toute la Plaine Ouest est un quartier qu’on est en train de réaménager, où l’on construit de nombreux logements donc un collège c’est très bien ! ». Deux collèges de la ville ne disposent pas d’équipements sportifs. Ceux du nouveau collège Françoise-Héritier sont donc les bienvenus. « Hors temps scolaire, on a convenu avec le Département que le gymnase serait accessible aux associations sportives », se réjouit le maire. En effet, la salle polyvalente et la salle d’EPS disposent d’un accès indépendant et pourront être utilisées par les habitants.

Pour l’instant, les prises du mur d’escalade ne sont pas toutes posées et des bâches jonchent encore les sols du collège, mais l’entreprise de construction l’assure, ce sera prêt pour la rentrée. Dans quelques semaines, le mobilier sera installé. Avant de quitter le chantier, Stéphane Troussel rappelle aussi qu’il est fier que ce nouveau collège, comme tous les nouveaux collèges publics du département, porte le nom d’une femme. Parions que le nom de l’anthropologue Françoise Héritier qui a beaucoup travaillé sur la domination masculine donnera un bel élan à des générations de collégien·ne·s.

Photos :@Nicolas Moulard

à lire aussi
Collèges

Rentrée 2019 : Priorité collèges !

Une nouvelle rentrée pour les collégien·ne·s de Seine-Saint-Denis, qui est marquée par l’inauguration de 6 collèges neufs, confirmant un peu plus l’engagement exceptionnel du Département en faveur de l’éducation.

Collèges

Chantiers d’été : on s’active dans les collèges !

En juillet et août, le Département profite de l’absence des élèves pour rénover et entretenir les collèges. Tout l’été, petits et grands travaux sont menés dans les établissements publics de la Seine-Saint-Denis pour accueillir les élèves dans les meilleures conditions à la rentrée.

Collèges

Des noms de femmes influentes pour les nouveaux collèges

Les quatre nouveaux collèges publics de la Seine-Saint-Denis qui ouvrent à la rentrée portent le nom d’une femme inspirante : Gisèle Halimi, Aretha Franklin, Françoise Héritier et Miriam Makeba. Coup de projecteur sur ces femmes qui ont su changer le cours d’une vie toute tracée.