Catégories
Seine Saint-Denis
Collèges

Que fait le Département pour les collégien·ne·s ?

Le Département s’engage pour l’éducation ! Investissements, rénovations, constructions de collèges, mais aussi actions éducatives et culturelles sans oublier les aides comme le Chèque réussite... Plus d’explications en vidéo

Pour favoriser la réussite des jeunes en Seine-Saint-Denis, le Département agit :

- 640 millions d’euros investis d’ici 2020 pour construire de nouveaux collèges mais aussi pour rénover et moderniser 100% des collèges déjà existants. Le Département,compte 128 collèges avec 5 nouveaux collèges en 2018-2019.

- 1 300 agent·e·s assurent au quotidien l’accueil, la restauration et l’entretien dans les 128 collèges du Département.

- 4,5 millions de repas sont servis chaque année dans les cantines.

- Le Département assure l’équipement numérique des collèges : plus de 20 000 ordinateurs fixes et portables, 15 000 tablettes, 2 500 vidéoprojecteurs interactifs et 140 imprimantes 3D ont été livrés depuis 2010. Chaque collège bénéficie d’un espace numérique de travail « Webcollèges » qui permet d’informer sur les notes, les absences et les projets.

-  7 millions d’euros sont consacrés chaque année, aux activités pédagogiques dans les collèges : voyages, résidences d’artistes et de journalistes, projets cinéma, éducation à l’environnement, découverte de métiers, sport...

-  3 aides départementales sont attribuées aux collégien·ne·s pour apprendre dans de bonnes conditions : un chèque réussite de 200 euros pour les élèves entrant en 6e pour acheter des fournitures scolaires, une subvention Imagin’R et une aide à la restauration.

à lire aussi
Bondy Football

Kylian Mbappé, une-deux avec la jeunesse

Le champion du monde 2018, originaire de Bondy, a lancé lundi son association « Inspired by KM ». Cette structure se propose d’accompagner les rêves de 98 enfants de la région parisienne, dont une bonne partie sont issus de la Seine-Saint-Denis.

Numérique Saint-Denis

Addiction aux écrans, quelle prévention ?

Incontournables dans nos sociétés ultra-connectées, les écrans présentent pourtant des dangers, en particulier pour les jeunes.
Plus de trois cents professionnel∙le∙s médico-sociaux ou lié∙e∙s à l’Éducation nationale, à l’Insertion et à la Justice ont étudié la question les 2 et 3 décembre lors d’un colloque de la MMPCR* à la Plaine Saint-Denis.

Services, aides
& démarches