Catégories
Seine Saint-Denis
Collège

Plantu pose ses crayons à La Courneuve

Les élèves du collège Raymond-Poincaré à La Courneuve ont reçu la visite de Plantu, dessinateur au journal Le Monde, pour évoquer son travail. Une discussion au cours de laquelle il a été question de liberté d’expression, de laïcité et de vivre-ensemble.

Voilà trois ans que le département travaille avec l’association "Cartooning for Peace". Le but de ce partenariat : apprendre aux collégiens à lire un dessin de presse et les sensibiliser à la défense des valeurs républicaines telles que l’égalité et la laïcité. Une collaboration qui s’est vue renforcée par les attentats qui ont ébranlé le pays en 2015 et qui s’est inscrite dans l’initiative pédagogique "Nous sommes la République", lancé par le département.

A l’occasion de la visite de Plantu au collège Raymond-Poincaré de La Courneuve ce mardi 24 janvier 2017, une nouvelle convention de collaboration a été signée entre les deux partenaires. D’autres collèges auront ainsi cette année encore la chance de recevoir les visites de dessinateurs de presse du monde entier, avant une grande conférence de presse finale au siège du journal Le Monde, en juin.

JPEG - 79.3 ko
à lire aussi
Portrait

Mohamed Koussa : en route pour le championnat du monde 2021 !

Issu d’une famille modeste monoparentale, Mohamed Koussa, 43 ans, a grandi et vit en Seine-Saint-Denis. Et il a su rendre les honneurs au département qui lui « a tout donné » comme il dit, en décrochant un titre de champion du monde de lecture rapide en Chine en 2017. Depuis, cet ex enseignant a créé son académie et est en passe d’organiser les championnats du monde 2021 de lecture rapide depuis Dugny ! Interview.

Education aux médias Seine-Saint-Denis

Dessine-moi la liberté d’expression

Après le choc de l’assassinat de Samuel Paty, le Département a décidé d’accompagner les collèges de Seine-Saint-Denis avec Agora, un large programme d’éducation aux médias et à la liberté d’expression. Un atelier en visio entre des caricaturistes et des professeurs s’est tenu fin décembre pour préparer des parcours éducatifs sur le dessin de presse.

Education aux médias

Fake off, pour des citoyen·ne·s éclairé·e·s

Fondé en 2015, ce collectif d’une trentaine de journalistes intervient dans toute la France pour sensibiliser différents publics aux notions de fake news et de désinformation. Pierre-Hippolyte Senlis et Lucile Berland, deux de ses fondateurs, expliquent pourquoi Fake off a rejoint « Agora », nouveau dispositif d’éducation aux médias lancé par le Département.