Catégories
Seine Saint-Denis
Compte à rebours pour Rio

Les visages de la Seine-Saint-Denis à Rio (N°17)

Ils sont une vingtaine de sportifs à représenter la Seine-Saint-Denis aux prochains Jeux olympiques de Rio, depuis le 5 août. Français ou étrangers, ils ont en commun de s’entraîner dans des clubs du département. Aujourd’hui, le sauteur de trampoline de la Dionysienne Allan Morante.

Alors que la Seine-Saint-Denis se sent plus que jamais d’humeur olympique à l’heure de la candidature Paris 2024, nous vous présentons ces athlètes au jour le jour.

Aujourd’hui : le sauteur de trampoline Allan Morante

On peut être champion de France en titre en trampoline individuel et en synchronisé, remporter une médaille d’argent en individuel et le bronze en synchronisé en Coupe du Monde et être seulement remplaçant pour les Jeux de Rio… Certainement qu’à 21 ans, Allan Morante a été jugé trop jeune pour être titulaire.

Originaire de Stains, Allan est depuis ses 8 ans à La Dionysienne Saint-Denis. Il voulait commencer la gymnastique, mais c’est le trampoline et ses sauts et rebonds qui l’on emporté : « C’est ça que j’veux faire ! » A l’âge de 14 ans, il intègre les compétitions nationales et à 16 ans il débute sur le plan international avec le collectif France Junior. Depuis 2008 il a intégré le pôle de Bois-Colombes (l’équivalent d’un centre de formation) en parallèle de ses études en Staps (Sciences et techniques des activités physiques et sportives) à Nanterre.

Allan a véritablement progressé cette année, au point de détrôner le triple champion de France Sébastien Martiny. Mais il est patient et a l’avenir devant lui. « A Rio, je prendrai de l’expérience, qui me servira pour les Jeux suivants. En 2024 j’aurai trente ans, alors j’aurai peut-être la chance de participer aux Jeux Olympiques, à Paris j’espère ! »

à lire aussi
Equitation La Courneuve

Le centre équestre de La Courneuve caracole en tête

Alliant pratiques loisirs et de compétition, le centre équestre départemental de La Courneuve a établi cette année un nouveau record : ses 26 médailles obtenues aux championnats de France poneys et clubs le consacrent comme premier club de France. Une autre manière de tordre le cou aux idées reçues.

Tennis de table Saint-Denis

Joé Seyfried, force tranquille du ping

A tout juste 19 ans, ce pongiste vient, avec ses camarades, de rehisser son club de Saint-Denis Union Sports en Pro A. A plus long terme, les objectifs de ce membre du dispositif départemental Génération 2024 sont bien sûr les Jeux, qu’il s’agisse de Tokyo 2020 ou Paris 2024.

Services, aides
& démarches

24 actions pour les Jeux 2024

Un plan départemental d'accompagnement de la candidature aux jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024 a été adopté en séance du Conseil départemental le 22 juin 2016. Ce plan se décline en sept grands thèmes qui regroupent 24 actions.

Accessibilité des équipements culturels

Un guide valorisant la diversité de l'offre culturelle en Seine-Saint-Denis et favorisant l'accès et la participation des personnes handicapées à la vie culturelle et sociale.