Déconfinement à partir du 11 mai : Le Département de la Seine-Saint-Denis reprend au fur et à mesure son activité et applique des dispositions sanitaires pour protéger la population et ses agent.e.s, tout en assurant la continuité du service public.
> Vous pouvez nous téléphoner au 01 43 93 93 93 ou utiliser notre formulaire de contact
Catégories
Seine Saint-Denis
Actions pour les Jeux

Les premiers projets concrets de l’héritage en Seine-Saint-Denis validés par Paris 2024

Le 22 mars dernier, la Société de Livraison des Ouvrages Olympiques (SOLIDEO) s’est penchée sur les sites d’entraînement liés aux JOP 2024 en Seine-Saint-Denis. En plus des sites de compétition, ce sont donc 4 piscines, 2 complexes sportifs et 2 gymnases rénovés qui resteront sur le territoire après l’événement.

L’ordre du jour de la réunion du Conseil d’administration de la SOLIDEO avait pour objet la mise en place d’une première sélection de sites d’entraînement à construire ou à rénover dans l’optique des Jeux.

Ces sites, au nombre de treize pour l’instant, bénéficieront dans les années à venir de travaux pour un montant global de plus de 148,52 millions d’euros. Comme promis lors de la candidature, le territoire de la Seine-Saint-Denis se retrouve au cœur de cette première sélection.
En effet, ce sont quatre piscines, deux complexes sportifs et deux gymnases en Seine-Saint-Denis qui ont été sélectionnés par Paris 2024.

Dans ce cadre, le Président du Conseil départemental Stéphane Troussel, Vice-président du Conseil d’administration de la SOLIDEO, a présenté lors de la séance du 22 mars un rapport de lancement du marché de programmation de la piscine de Marville à Saint-Denis et La Courneuve qui servira d’équipement d’entraînement pendant les JOP.
Objectif : livrer aux habitants une toute nouvelle piscine dans le parc départemental de Marville avec deux bassins et une nouvelle offre de loisirs de qualité. Le Département travaille avec SOLIDEO, Paris 2024, l’État, les collectivités de Seine-Saint-Denis et le mouvement sportif pour inscrire ce nouvel équipement dans une large mobilisation en faveur du savoir-nager. Car il est contradictoire que le territoire accueille en 2024 les plus grands nageurs et qu’un collégien sur deux en classe de 6ème ne sache pas nager faute d’équipements, de maîtres-nageurs ou en raison facteurs socio-économiques.

JPEG - 46.4 ko

Parmi les infrastructures validées, d’autres projets de sites d’entraînement s’inscriront dans cette dynamique du savoir-nager en Seine-Saint-Denis avec les piscines d’Aubervilliers, de Bondy et d’Aulnay.
Outre les piscines, la SOLIDEO contribuera aussi à la rénovation de deux complexes sportifs avec l’Île-des-Vannes (Saint-Ouen, Île-Saint-Denis) et le complexe Auguste Delaune (Saint-Denis). Paris 2024 participera enfin à la construction ou à la réhabilitation du gymnase Pablo Neruda à Saint-Denis et du gymnase Guy Môquet à Aubervilliers.

Pour le reste des sites d’entraînement, il faudra attendre 2021 et la fin des discussions entre Paris 2024, ses partenaires et les fédérations internationales.

à lire aussi
Judo

Après le Covid, l’Etoile du Blanc-Mesnil veut à nouveau briller

Astride, Cyrille, Guillaume, Madeleine, Margaux et Romane, judokas de l’Etoile Sportive du Blanc-Mesnil, savourent actuellement aux Ménuires, dans les montagnes savoyardes, un stage d’oxygénation, première étape de leur déconfinement. A peine serrée la ceinture de leur kimono, ils avouent une vraie soif de combats et une irrépressible faim de compétitions. Leur prochain rendez-vous international pourrait être, en novembre, les championnats d’Europe à Prague, initialement prévus en mai…

Course solidaire Jeux olympiques et paralympiques

Journée olympique : l’hommage du sport de Seine-Saint-Denis aux soignant·e·s

Mardi 23 juin, la traditionnelle journée olympique s’est reconvertie en marathon de la solidarité en hommage aux soignant·e·s. Six groupes de coureurs et coureuses sont à cette occasion parti·e·s de l’Insep à Vincennes vers différents hôpitaux de la région parisienne. Nous avons suivi celui de l’UNSS 93, constitué de lycéens et lycéennes de Bondy et d’enseignant·e·s, parti·e·s en petite foulée dire merci à des hôpitaux de Seine-Saint-Denis.

Piscines

Un centre aquatique olympique axé sur l’héritage

Mardi 9 juin, la Métropole du Grand Paris a organisé une visite du chantier de la future piscine olympique de Saint-Denis. Situé juste en face du Stade de France, cet équipement accueillera plusieurs épreuves pendant les Jeux de Paris 2024. Mais sa présence est surtout fondamentale pour l’après-Jeux, dans un territoire où un enfant sur deux ne sait pas nager à son entrée en 6e. Reportage.

Continuité pédagogique Karaté Pierrefitte-sur-Seine

Lamya Matoub : « Les enfants comprennent très bien l’angoisse que crée la crise sanitaire… »

À 28 ans, la karatéka pierrefittoise s’est forgée un sublime palmarès avec sept victoires en Coupe de France, la médaille d’or puis de bronze aux Jeux africains et la première marche du podium aux Jeux mondiaux en 2017… L’athlète qui porte les couleurs de l’Algérie prépare désormais les JO de Tokyo, reportés d’un an. Institutrice à Sarcelles, cette battante gère aussi la continuité pédagogique de ses élèves de maternelle.