Catégories
Seine Saint-Denis
Aménagement urbain

Le T1 prolongé trace sa route

Depuis le 29 mai, date de la fermeture de l’autoroute A186, les entreprises mandatées par le Département n’ont pas chômé. Après l’avoir déséquipée, débroussaillée et désamiantée, la destruction du pont a pu être lancée. Reportage et vidéo.

Ce 21 octobre 2019, les pelleteuses étaient à pied d’œuvre rue de la Libre-Pensée à Romainville. Mission du jour : démolir une première partie du pont sur lequel circulait l’ex-A186. Les engins achèveront leur travail mi-décembre.

Le tronçon allant jusqu’à la rue de Romainville (Montreuil), ne sera plus qu’un lointain souvenir. Enfin, pas tout à fait… Les tonnes de déchets de chantier témoigneront encore pendant quelques semaines de l’existence de cette autoroute - une des plus courtes de l’Hexagone !

Rien ne se perd…

Quelques semaines, soit le temps nécessaire pour que les décombres du pont soient triés afin d’être valorisés. La ferraille sera acheminée vers une entreprise spécialisée chargée de son recyclage. Les gravats de béton, quant à eux, permettront de remblayer ce qui deviendra la nouvelle voie sur laquelle circulera le T1 prolongé vers Montreuil.

On avance…

Après la destruction du pont, les pelleteuses ne resteront pas à l’arrêt puisqu’elles seront utilisées pour le chantier de terrassements de la portion de l’A86 à l’A3 vers Montreuil. Dès janvier, les travaux de démolition reprendront sur tronçon situé entre la route de Romainville et la rue Aristide-Briand sera à son tour détruit. Puis, à partir d’avril et jusqu’à l’été, celui assurant la liaison entre les rues de Rosny et de La Nouvelle-France disparaîtra du paysage.

C’est alors que pourra démarrer le chantier de réalisation d’une voirie provisoire indispensable pour permettre la réalisation de l’avenue paysagère qui accueillera les voies du tramway.
En parallèle, les travaux de construction d’un nouveau pont au-dessus de l’autoroute A3 sur lequel circulera aussi la ligne de T1 ont été lancés en septembre.

Qui a osé dire que le chantier du T1 était au point mort ?

à lire aussi
Semaine de la mobilité

Le Département fête le vélo

Du 15 au 20 septembre, c’est la semaine de la mobilité. Cette année, elle intervient dans le cade de la semaine du développement durable (reportée du 18 septembre au 8 octobre du fait de la crise sanitaire). Pour l’occasion, le Département de la Seine-Saint-Denis organise, avec la ville de Bobigny et la préfecture, un village de la mobilité. Il propose également, via les partenaires associatifs, des ateliers de réparation et des balades sur le territoire.

Parcs départementaux

Parcs départementaux : attention aux tiques !

Jusqu’à l’automne, les tiques peuvent se cacher dans les espaces boisés, les prairies, jardins, buissons humides... Leur piqûre peut transmettre la maladie de Lyme, une maladie grave qui peut causer des troubles neurologiques, dermatologiques, articulaires et, plus rarement, cardiaques ou ophtalmiques.