Déconfinement à partir du 11 mai : Le Département de la Seine-Saint-Denis reprend au fur et à mesure son activité et applique des dispositions sanitaires pour protéger la population et ses agent.e.s, tout en assurant la continuité du service public.
> Vous pouvez nous téléphoner au 01 43 93 93 93 ou utiliser notre formulaire de contact
Catégories
Seine Saint-Denis
Seine-Saint-Denis 2024 À suivre

Lancement de « Seine-Saint-Denis 2024 – La Fabrique »

Lors du 1er Conseil d’administration du Comité d’organisation de Paris 2024 le 2 mars dernier, le président du Conseil départemental Stéphane Troussel a annoncé le lancement de Seine-Saint-Denis 2024 – La Fabrique "une démarche de construction avec les acteurs du territoire et les habitants" sur tous les projets liés aux futurs Jeux olympiques.

La Seine-Saint-Denis accueillera le cœur des Jeux olympiques et paralympiques avec 9 sites et c’est une forte mobilisation territoriale qui s’est enclenchée en phase de candidature, notamment dans le cadre de la concertation sur le projet avec 4 grands ateliers thématiques (sport, éducation, culture, développement et emploi local) afin de permettre à la Seine-Saint-Denis et à ses habitants de saisir toutes les opportunités des Jeux. En effet le Conseil départemental est engagé avec les collectivités, les entreprises et les associations du territoire pour que les Jeux permettent d’accélérer la transformation et le développement social, sportif, culturel, économique, durable du département et au-delà des seuls sites olympiques.

Il fallait un cadre de travail et d’échange pour que les acteurs du territoire, mais également les habitants, puissent construire ensemble les actions utiles et concrètes autour de Paris 2024 qui feront avancer la Seine-Saint-Denis. Ainsi la Seine-Saint-Denis se dotera d’une instance de gouvernance partagée avec les acteurs du territoire à travers un Conseil des membres permettant de définir les champs d’action et les projets partagés par les acteurs et les habitants au sein de la Fabrique.

La Fabrique permettra ainsi aux acteurs du territoire de se réunir pour échanger sur Paris 2024, mais également, à travers les croisements et les partages entre acteurs de tous horizons, pour construire des actions, des évènements de mobilisation, et des projets qui feront que les Jeux olympiques et paralympiques irrigueront l’ensemble du territoire, de ses habitants, et tous les domaines. Elle pourra ainsi être par exemple un lieu de construction de l’olympiade culturelle en Seine-Saint-Denis, d’une grande mobilisation de tous les acteurs départementaux en faveur du savoir-nager, ou de construction de projets de formation et d’accès à l’emploi et aux opportunités des Jeux pour les habitants et entreprises du territoire.

Pour appuyer l’action de la Fabrique et celle de ses partenaires, la Fabrique disposera d’un conseil scientifique qui travaillera avec des chercheurs, laboratoires et universités pour faire émerger des innovations et des propositions sur la mobilisation et la participation de la Seine-Saint-Denis, notamment en direction du Comité d’organisation de Paris 2024. Une réflexion sera également engagée pour trouver un lieu à la Fabrique permettant aux collectivités, associations et entreprises de disposer d’un espace partagé de working, avec des ressources sur le projet olympique, afin de construire toutes les actions de mobilisation utiles aux Jeux et à la Seine-Saint-Denis.

à lire aussi
Judo

Après le Covid, l’Etoile du Blanc-Mesnil veut à nouveau briller

Astride, Cyrille, Guillaume, Madeleine, Margaux et Romane, judokas de l’Etoile Sportive du Blanc-Mesnil, savourent actuellement aux Ménuires, dans les montagnes savoyardes, un stage d’oxygénation, première étape de leur déconfinement. A peine serrée la ceinture de leur kimono, ils avouent une vraie soif de combats et une irrépressible faim de compétitions. Leur prochain rendez-vous international pourrait être, en novembre, les championnats d’Europe à Prague, initialement prévus en mai…

Course solidaire Jeux olympiques et paralympiques

Journée olympique : l’hommage du sport de Seine-Saint-Denis aux soignant·e·s

Mardi 23 juin, la traditionnelle journée olympique s’est reconvertie en marathon de la solidarité en hommage aux soignant·e·s. Six groupes de coureurs et coureuses sont à cette occasion parti·e·s de l’Insep à Vincennes vers différents hôpitaux de la région parisienne. Nous avons suivi celui de l’UNSS 93, constitué de lycéens et lycéennes de Bondy et d’enseignant·e·s, parti·e·s en petite foulée dire merci à des hôpitaux de Seine-Saint-Denis.

Piscines

Un centre aquatique olympique axé sur l’héritage

Mardi 9 juin, la Métropole du Grand Paris a organisé une visite du chantier de la future piscine olympique de Saint-Denis. Situé juste en face du Stade de France, cet équipement accueillera plusieurs épreuves pendant les Jeux de Paris 2024. Mais sa présence est surtout fondamentale pour l’après-Jeux, dans un territoire où un enfant sur deux ne sait pas nager à son entrée en 6e. Reportage.

Continuité pédagogique Karaté Pierrefitte-sur-Seine

Lamya Matoub : « Les enfants comprennent très bien l’angoisse que crée la crise sanitaire… »

À 28 ans, la karatéka pierrefittoise s’est forgée un sublime palmarès avec sept victoires en Coupe de France, la médaille d’or puis de bronze aux Jeux africains et la première marche du podium aux Jeux mondiaux en 2017… L’athlète qui porte les couleurs de l’Algérie prépare désormais les JO de Tokyo, reportés d’un an. Institutrice à Sarcelles, cette battante gère aussi la continuité pédagogique de ses élèves de maternelle.