Catégories
Seine Saint-Denis
Solidarité

Journée internationale de lutte contre l’homophobie et la transphobie

51% des agent.e.s de la fonction publique estiment que cacher son homosexualité au travail permet de se protéger. Soucieux de la lutte contre toutes les discriminations, le Département a convié ses agent·e·s à une conférence-débat à l’occasion de la cette Journée internationale. Reportage vidéos.

L’homophobie est l’un des critères de discrimination légalement reconnu. Elle peut se traduire au quotidien par des propos qui stigmatisent et des stéréotypes qui infériorisent les personnes. Les actes et les propos homophobes sont une réalité vécue au quotidien par les personnes lesbiennes, gays, bisexuel·le·s et transgenres. Cette question reste souvent taboue dans le monde du travail. Ainsi, en France, 67% des personnes homosexuelles ne souhaitent pas être visibles sur leur lieu de travail par crainte des conséquences négatives.

Au Département de la Seine-Saint-Denis, l’homophobie est l’un des critères les plus cités par les agent·e·s ayant répondu à l’enquête "Les agent·e·s et les discriminations" menée en 2017.

Une conférence-débat a donc été organisée le 17 mai 2018 à Bobigny en présence de :

- Silvia Capanema, Vice-présidente chargée de la jeunesse et de la lutte contre les discriminations


- Romain Blanchard, représentant du Défenseur des Droits en charge des questions LGBT


- Isabelle Nojac, représentante de l’association Contact


- Nicolas Pirat-Delbrayelle de l’association l’Autre Cercle.


- Et Sylvie Gras, représentante de l’association SOS Homophobie.

A cette occasion, un dépliant d’information a été distribué au personnel du Département. Il permet d’expliquer ce que sont homophobie et transphobie et indique la démarche à suivre pour les agent·e·s victimes ou témoins de ce genre de propos ou comportement (alerter le/la supérieur·e hiérarchique, saisir la Cellule égalité au travail, notamment).

Flyer à destination des agent.e.s du Département (.PDF)

En outre, le Département lancera dans les prochains mois un plan d’action spécifique pour prévenir en interne l’homophobie et les discriminations liées à l’orientation sexuelle et l’identité de genre.

à lire aussi
Lutte contre les violences

Grenelle contre les violences conjugales : un accueil mitigé

Lundi 25 novembre, le gouvernement a rendu ses conclusions sur le Grenelle contre les violences conjugales, initié il y a trois mois. Dans un département très fortement impliqué sur ces thématiques, l’accueil de ce plan est réservé. Si certaines des 30 mesures annoncées sont accueillies positivement, la plupart des associations soulèvent la question des moyens alloués.

Santé

La Seine-Saint-Denis a mal à son hôpital

Depuis plusieurs mois, de nombreux hôpitaux publics et services de santé de Seine-Saint-Denis se mobilisent pour alerter sur la dégradation des conditions de travail de leur personnel et donc aussi sur celle des soins. Les dernières annonces du gouvernement ne semblent pas non plus avoir convaincu la grande majorité des praticien·ne·s du département. Petit check-up.

Services, aides
& démarches

Guide des seniors

Vos interlocuteurs, vos droits, vos moyens de transport, votre vie à domicile, vos loisirs, votre santé, toutes les adresses utiles... Tout est dans ce guide !

Améthyste

Simplifiez-vous la vie ! Consultez votre dossier Améthyste en ligne.