Déconfinement à partir du 11 mai : Le Département de la Seine-Saint-Denis reprend au fur et à mesure son activité et applique des dispositions sanitaires pour protéger la population et ses agent.e.s, tout en assurant la continuité du service public.
> Vous pouvez nous téléphoner au 01 43 93 93 93 ou utiliser notre formulaire de contact
Catégories
Seine Saint-Denis
IN Seine-Saint-Denis

Forum de la Création et de la Reprise d’entreprise et Trophées de l’économie

Le Forum de la Création et de la Reprise d’entreprise qui s’est tenu à la CCI Seine-Saint-Denis à Bobigny a récompensé notamment Youssouf SOKHNA du prix #INSeineSaintDenis. Il est l’un des trois lauréats des Trophées de l’économie. Reportage en VIDÉO et portraits des entrepreneurs récompensés.

Le Forum de la création et de la reprise d’entreprise "Réussir en Seine-Saint-Denis" a eu lieu le 7 décembre 2017 à la CCI Seine-Saint-Denis à Bobigny en présence de plus de 600 entrepreneurs.

Au programme de cette journée : Un village de stands avec plus de 30 exposants professionnels de la création et de la reprise d’entreprise, 4 ateliers thématiques et la remise des trophées " Espoirs de l’Économie".

Pour les participants, ce fut aussi l’occasion de se renseigner pour bénéficier du programme d’accompagnement "Réussir en Seine-Saint-Denis", dispositif d’accompagnement des créateurs, repreneurs et dirigeants d’entreprise !

Remise des Trophées Espoirs de l’Économie 2018

La cérémonie a récompensé trois entrepreneurs, un pour chacune des catégories : créateur, repreneur et jeune créateur. Une cinquantaine de porteurs de projets ont candidaté à ces trophées. Le jury, composé d’opérateurs de la création-reprise d’entreprise (pépinières, réseau initiative, les consulaires..), de représentants du secteur bancaire, de l’ordre des avocats, de l’ordre des experts-comptables et de partenaires institutionnels a auditionné une quinzaine de candidats pour en retenir trois.

Les Lauréats

JPEG - 70.3 ko

Prix du Jeune Créateur remis par Danielle DUBRAC, Présidente de la CCI 93

Lauréat : Raouf OUNI pour CONCEPT FAÇADE à Drancy

La Société CONCEPT FACADE est une entreprise spécialisée dans la pose de produits verriers type prolifit : verre translucide apportant une lumière naturelle à l’intérieur du bâtiment, tout en le protégeant des regards extérieurs. Il est utilisé dans les bâtiments industriels, commerciaux, sportifs… Les fabricants de ce type de verre ne sont que deux en Europe. CONCEPT FACADE travaille avec les architectes, prescripteurs de son produit. L’entreprise a fait le choix de se positionner sur des produits verriers très techniques afin de se démarquer de sa concurrence. Le chiffre d’affaires de l’entreprise a augmenté en 2016 de 47%. L’embauche de trois nouveaux salariés a été prévue pour 2017.

Le parcours du créateur : Raouf OUNI est titulaire d’un BTS Conception industrielle et a travaillé 10 ans dans le secteur du bâtiment avant de créer sa propre activité. Il a été accompagné dans son projet par le réseau Entreprendre.



Prix du Créateur #InSeineSaintDenis remis par Stéphane TROUSSEL, Président du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis

Lauréat : Youssouf SOKHNA pour LA BIFURCATION, restaurant semi-gastronomique franco-africain à Bagnolet

JPEG - 60.4 ko

Le parcours du créateur : Youssouf SOKHNA, d’origine mauritanienne est arrivé en France à l’âge de 19 ans. Il travaille d’abord en tant que plongeur dans un bistrot parisien, observe dès qu’il le peut les cuisiniers et, encouragé par son patron, passe un CAP de cuisine. Il travaille ensuite en tant que commis, chef de partie et second de cuisine dans de grandes cuisine parisiennes (Ladurée, Bar à Huîtres de Montparnasse, Palais-Royal ...). En 2015, il quitte son emploi et reprend avec son épouse le Cantina Mundo à Bagnolet. Il réalise son rêve qu’il résume ainsi « avoir la liberté totale de créer la cuisine que je souhaite, inventer une cuisine venant à la fois de mes origines mauritaniennes et de mon apprentissage de la cuisine gastronomique française. Je fais une cuisine qui est le reflet de mon parcours. C’est aussi pour moi une manière de montrer qu’être migrant non seulement n’empêche pas de réussir dans un domaine mais permet même d’innover dans ce domaine et de l’enrichir  ». Youssouf SOKHNA créé ainsi une cuisine au croisement des deux influences mauritanienne et française, d’où le nom choisi pour son établissement LA BIFURCATION.

Au-delà de ses compétences culinaires, l’approche professionnelle et l’engagement citoyen de Youssouf SOKHNA sont à souligner : prix accessibles ; cuisine à base strictement de produits frais, de saison et cuisinés à la minute ; cours de cuisine pour enfants et adultes ; adhésion à la monnaie locale « la pêche », acceptée dans son restaurant ; participation active aux initiatives de l’association des commerçants de Bagnolet. Il a été accompagné dans son projet par le Réseau Initiative France.


Prix dans la catégorie repreneur remis par Patrick TOULMET, Président de la CMA 93

Lauréat : Benoît BEGUIN pour CORNU 1887 à Aulnay-sous-Bois

Benoît BEGUIN a racheté en 2015 la société CORNU, créée en 1887 et spécialisée dans la fabrication d’emballages, l’emballage, le stockage et le transport d’objets précieux ou hors normes. Ces emballages sur mesure sont destinés au marché de l’art (Musée, galeries, collectionneurs..), principaux clients de la société, et à l’industrie (ex : pièces détachées pour l’aéronautique, machines – outils de haute technologie..). La société intervient également sur toute la chaîne du transport, en gérant l’intégralité des démarches administratives et douanières. La Société CORNU exporte dans toutes les régions du monde.

Benoît BEGUIN, financier de formation, a travaillé au sein de grands groupes pendant 20 ans en tant que cadre (DAF, DRH…). Passionné d’art, c’est en fréquentant les galeries qu’il apprend que la Société CORNU est à vendre. Il la rachète en 2015, maintient les 8 emplois et fait progresser son chiffre d’affaires de 20% en 2016. Il a pour objectifs, entre autres, de développer l’apprentissage (difficulté à trouver un apprenti) au sein de sa société et d’embaucher un second commercial. Il a été accompagné dans son projet par le réseau Entreprendre.


L’engagement du Département dans cette manifestation s’inscrit dans sa politique de soutien à l’entrepreneuriat. La création d’entreprise et d’activité est l’une des formes possibles d’insertion et de retour à l’emploi. C’est en ce sens que la thématique de l’entrepreneuriat s’insère dans le PDIE 2018-2020.

Les actions en découlant doivent permettre aux bénéficiaires du RSA et personnes éloignées de l’emploi, qui le souhaitent et le peuvent, de créer leur activité dans des conditions favorables. Il s’agit notamment d’accroître la pérennité des entreprises créées. L’accompagnement des porteurs de projets par des professionnels de la création d’entreprise est ici fondamental. Le taux de création en Seine-Saint-Denis est élevé (18,3 % en 2016, 1er taux d’Ile-de-France) mais les défaillances sont fortes (18,5% du total régional).

A l’initiative de la CCI Seine-Saint-Denis et du Conseil départemental de Seine-Saint-Denis, en collaboration avec la Chambre de Métiers et de l’Artisanat, ce annuel forum bénéficie également du cofinancement de l’Union Européenne.

Tout savoir sur Réussir en Seine-Saint-Denis

à lire aussi
Débat

Un rapport de l’institut Montaigne contesté par le Département

Après une première passe d’armes par presse interposée, un débat a été organisé entre Agnès Audier, de l’Institut Montaigne, et Stéphane Troussel, président du Conseil départemental de Seine-Saint-Denis, autour du rapport publié en mai dernier par le think thank libéral sur « les batailles de l’emploi et de l’insertion ». Au cœur de la controverse, le rapport entre le Département et l’Etat.

Coronavirus

Quel sera l’après confinement pour les PME de Seine-Saint-Denis ?

Pascale Tessier-Morin dirige l’Atelier Images et Cie, une entreprise de six personnes à Saint-Ouen, spécialisée dans l’impression numérique grand format pour la communication événementielle. Alors que la crise du Covid 19 a interrompu l’activité dans son secteur, elle témoigne des difficultés auxquelles sont confrontées bon nombre de PME de Seine-Saint-Denis, mais aussi des soutiens et des perspectives pour l’après-confinement.

Économie & Emploi

Covid, quelles conséquences pour le BTP ?

Quels sont les effets du confinement pour les entreprises de Seine-Saint-Denis ? Premier témoignage, celui de Francis Dubrac, dirigeant d’une importante entreprise de travaux publics, pris entre assurer la sécurité des salarié·e·s et multiplier les actions pour la survie de sa société...

Mobilisation

Report de la privatisation d’ADP : une victoire de la mobilisation citoyenne

Le gouvernement a annoncé mercredi 11 mars qu’il renonçait à la privatisation totale d’Aéroports de Paris. Si le coronavirus et l’effondrement des bourses ont porté au projet un coup fatal, il s’agit avant tout de la victoire de la mobilisation populaire : la pétition pour l’organisation d’un référendum avait réuni 1,2 million de signatures.