Catégories
Seine Saint-Denis
Apprentissage

Forum de l’apprentissage : mission accomplie

Pour la rentrée prochaine, une centaine d’offres d’alternance sont encore à pourvoir au sein de toutes les directions du Département, du CAP au Master. Le 16 juin à la MC93, plus d’une centaine de jeunes se sont présenté·e·s et 91 CV ont été déposés. A la rentrée, 150 apprenti·e·s intégreront le Département !

La chaleur accablante n’avait découragé personne ce jeudi 16 juin. Ni les jeunes, bien décidé·e·s à tenter leur chance, déposer un CV ou décrocher un entretien dans l’espace « job dating » ; ni les agent·e·s du Département, bien décidé·e·s à promouvoir leurs métiers et les opportunités d’alternance de la collectivité.

Se confronter à la vraie vie

Thomas, 19 ans, était devant la MC 93 dès l’ouverture des portes du forum. Le jeune homme, qui intègrera en septembre, la première année de bachelor technologique en ressources humaines à l’université Paris Descartes a pris avec lui un dossier rempli de CV et de lettres de motivation. « Je veux être rapidement confronté au terrain, dit-il. Je n’ai pas envie de sortir de la fac dans trois ans sans avoir jamais vu ce qui se passe dans la vraie vie professionnelle. »
Une motivation qu’il partage avec Aicha. Après un CAP Petite enfance, elle veut poursuivre ses études pour devenir auxiliaire de puériculture. « Me former en alternance, c’est avoir l’assurance que je vais m’engager dans un métier qui va me plaire. Entre la théorie et la pratique, il y a parfois un gouffre », insiste la jeune fille, qui explique ne pas vouloir prendre le risque de faire un mauvais choix.

JPEG - 43 ko

Prendre son indépendance

Samuel, lui, cherche un poste d’apprenti en gestion ou en comptabilité. Après une première de licence d’économie, il souhaite s’orienter vers une filière plus professionnalisante « et en alternance, parce que j’ai envie de commencer à gagner ma vie et à devenir autonome financièrement », souligne le jeune homme.
Laeticia, quant à elle, a décidé de se lancer dans la cuisine. Une place à l’école hôtelière de Villepinte l’attend déjà. Il ne lui reste plus qu’à décrocher un poste d’apprentie. « Je ne sais pas encore où j’ai envie de travailler et en venant à ce forum, je vais en savoir un peu plus sur les métiers dans une cuisine centrale ou un collège. Ça va m’aider à choisir. »
Face à ces jeunes ultra-motivé·e·s, des agent·e·s du Département très enthousiastes à l’idée d’accueillir des apprenti·e·s dans leurs services. C’est le cas de Sébastien Resseuguet, qui dirige le bureau Conseil juridique et Contentieux de la direction des Affaires juridiques. « Nous prenions régulièrement des stagiaires et, depuis quatre ans, on s’est lancé dans l’aventure de l’apprentissage. Je suis convaincu de l’intérêt de la formule, tant pour les jeunes que pour mes collègues qui les encadrent. »

JPEG - 52.6 ko

Des métiers à promouvoir

Le service Accueil, Restauration durable et entretien des collèges (Sardec) était aussi particulièrement mobilisé ce 16 juin « Nous avons une trentaine de postes d’apprenti·e·s à pourvoir pour la rentrée, avec des profils très variés qui vont du CAP cuisine au BTS de gestion ou de logistique en passant par la maintenance d’énergie », précise Christelle Dos Reis, responsable Recrutement et Formation au sein du Sardec, qui se félicite d’avoir pu réaliser 8 entretiens en moins de trois heures pendant la matinée. « En discutant avec nous, les jeunes découvrent aussi tous les métiers que nous proposons », ajoute-t-elle. Une façon de nouer un contact qui pourra servir ultérieurement.

JPEG - 59.8 ko

Un dispositif qui a de l’avenir

Cheville ouvrière de l’organisation de ce Forum, Ruya Ak, chargée de mission Attractivité au sein de la DRH se félicite, elle aussi, du succès du forum. « Les collègues ont joué le jeu. Douze directions sont présentes aujourd’hui », note-t-elle, avant de préciser qu’à partir de la rentrée, 150 nouveaux et nouvelles jeunes intégreront le Département dans le cadre d’un dispositif d’alternance. « Ce forum est un des outils qui permet qui permet à la collectivité, non seulement de recruter, mais aussi de présenter le Département, ses missions et ses perspectives de carrière », précise-t-elle.
Et c’est bien ce que confirme Pénélope, future assistante sociale qui attend son tour pour un entretien. « J’en ai profité pour parler avec les gens qui tiennent des stands. J’avais entendu dire qu’il se passait beaucoup de chose en Seine-Saint-Denis, j’ai pu le constater aujourd’hui et c’est plutôt motivant ! »

À savoir
Des offres d’apprentissage sont régulièrement proposées. Une soixante d’offres sont à pourvoir pour la rentrée prochaine ici
à lire aussi
Radio Insertion Rosny-sous-Bois

Making Waves, la radio comme outil d’insertion

Collectif lancé en 2019 à Rosny-sous-Bois, Making Waves favorise des espaces de dialogue, de rencontre et de création par le biais de la radio. En 2021, il a créé un atelier-chantier d’insertion (ACI) qui emploie huit salariés formés à la réalisation et à la production sonore. La radio, ou l’outil idéal pour retrouver confiance et estime de soi. Reportage.

Apprentissage Insertion Bobigny

L’apprentissage au Département, c’est maintenant… et tout le temps !

On ne le sait sans doute pas assez : le Département accueille en permanence des jeunes qui choisissent de suivre leurs études en alternance. Du CAP au Bac + 4, l’apprentissage a le vent en poupe, y compris au sein de l’administration départementale. Rendez-vous le 16 juin à la MC 93 pour en savoir plus et, peut-être, décrocher un poste pour la rentrée.

Économie & Emploi JOP 2024

Les employeurs de la sécurité privée fondent des espoirs sur les Jeux

Les Jeux olympiques et paralympiques se dérouleront à l’été 2024, mais les attributions des marchés publics liés à leur organisation ont déjà commencé : dans le domaine de la sécurité privée, représentée en Seine-Saint-Denis par des acteurs de taille moyenne, on espère pouvoir profiter d’un gâteau dont les dimensions sont évaluées à 20 000 postes d’agents à pourvoir.

RSA Epinay-sur-Seine Formation

Bienvenue à Boutique en Scène, rayon insertion...

A Epinay-sur-Seine, ce nouveau commerce de centre-ville, inauguré le 13 avril, cumule les fonctions : il est à la fois un lieu pour dénicher des cadeaux et une boutique-école pour des néo-entrepreneur·e·s en parcours RSA ou souhaitant tester leur concept avant de se lancer. Soutenue par le Département, la démarche pourrait faire des émules.