Catégories
Seine Saint-Denis
Actions pour la candidature JOP 2024

En Seine-Saint-Denis, le sport partout et pour tous !

Dans le cadre de la candidature de Paris aux Jeux Olympiques et Paralympiques 2024, les collectivités de Paris et de Seine-Saint-Denis ont pris des engagements concrets dans des domaines aussi variés que le sport, l’aménagement urbain, la mobilité, la culture, l’éducation, l’emploi et l’insertion, en signant une convention de coopération le 23 juin dernier à l’occasion de la Journée de l’Olympisme.

En 2015-2016, avec l’opération « Paris terrain de jeux », la ville de Paris avait lancé un appel à projets visant à valoriser des terrains inoccupés en y proposant des activités sportives et de loisirs. Le principe consistait à proposer à différents acteurs du sport (fédérations sportives, clubs, operateurs sportifs, investisseurs, architectes et designers, etc.) d’expérimenter de nouveaux concepts et de développer des pratiques sportives innovantes.

En 2017, année décisive pour Paris 2024, le projet est étendu à la Seine-Saint-Denis afin de marquer l’implication forte du département dans la candidature aux Jeux olympiques et paralympiques. L’implication du Département dans ce projet participe de la dynamique de sa politique sportive ambitieuse, qui vise à rendre le sport accessible à tous et partout ! Alors, pour inscrire l’activité sportive au cœur même du territoire, le Département, les Etablissements publics territoriaux de Plaine commune, Terre d’envol et Est Ensemble et plusieurs villes de Seine-Saint-Denis proposeront à tous les acteurs qui le souhaitent de présenter des projets d’installations sportives sur près d’une dizaine de parcelles aujourd’hui inutilisées sur le département.

En répondant à cet appel d’offre qui sera lancé au début du mois de février, les acteurs pourront proposer un projet d’occupation – qu’ils élaboreront et exploiteront ensuite durant l’espace de plusieurs mois ou de plusieurs années (jusqu’à 10 ans) –, de sites en attente d’aménagement : délaissés urbains, locaux inoccupés, friches, parkings, sites en voie de mutation...

à lire aussi
J.O.P Tokyo Saint-Denis Athlétisme

Timothée Adolphe, la médaille de l’obstination

A 31 ans, le sprinter non-voyant de Saint-Denis Emotion a enfin décroché cet été une médaille paralympique - l’argent sur 100m - à Tokyo. Un résultat d’autant plus méritant que cinq jours auparavant, il avait une nouvelle fois été disqualifié sur 400m, comme à Rio en 2016. Apaisé, le « guépard blanc » est maintenant déjà tourné vers Paris 2024, où il compte là aussi doubler.

J.O.P Tokyo

Des athlètes en forme olympique

Dix médailles olympiques, de belles performances et des émotions à foison : c’est le bilan des Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo pour une Seine-Saint-Denis qui aura une fois de plus montré que la performance s’accorde aussi au féminin.

J.O.P Tokyo Basket ball Villepinte

Avec Diandra Tchatchouang, les paniers sont toujours bien garnis...

De retour dans sa ville de La Courneuve avant d’attaquer une nouvelle saison sportive, la médaillée de bronze des Jeux Olympiques de Tokyo a retrouvé son école primaire pour une distribution de matériel au lendemain de la rentrée. Avec son association Study Hall 93, la numéro 93 des Bleues et de Montpellier, s’investit aussi depuis 2019 sur le terrain de l’éducation. Objectif : ouvrir les plus jeunes au monde avant de l’accueillir lors des Jeux de 2024.