Catégories
Seine Saint-Denis
Baseball Tremblay-en-France

Des joueuses de baseball de Tremblay-en-France invitées en Corée du Sud

Six joueuses du club des Tomcat’s de Tremblay, épaulées par d’autres Françaises, ont disputé un des plus prestigieux tournois de baseball féminin au monde, à Séoul. REPORTAGE.

Elles s’appellent Cathline, Audrey, Guylhan, Anaïs, Aurélie et Eléonore. Aucune d’entre elles n’est professionnelle, mais ces passionnées de baseball ont pu réaliser un grand rêve : disputer un tournoi international de baseball dans un grand stade de Séoul.

Du 24 au 28 août, ces 6 jeunes femmes, accompagnées de 12 partenaires issues d’autres structures en France, se sont mesurées aux sélections féminines des Etats-Unis, du Japon ou encore de l’Australie, pour faire l’apprentissage du très haut niveau et en prendre plein les yeux ! Cerise sur le gâteau, la délégation tricolore, qui s’est baptisée « les French Touch Ladies », a pu même jouer le match d’ouverture face à la Corée du Sud.

Pour les Tomcat’s Girls de Tremblay, c’est une forme de consécration : en 2012, ce club de Seine-Saint-Denis était l’un des tout premiers en France à ouvrir la pratique du baseball aux femmes, jusque-là cantonnées au softball, une variante édulcorée du baseball. Après cinq ans passés à peaufiner frappes de balle, dispositions tactiques et autres home-runs, voilà donc les Tomcat’s Girls sur une autre planète.

« Chez les Tomcat’s, on a toujours eu ce souhait de promouvoir aussi bien la pratique féminine que masculine. Ce qui nous arrive aujourd’hui est une sacrée récompense », témoigne Jef Labouze, président comblé du club de Tremblay. Et de présenter les « French Touch Ladies » : « elles ont entre 16 et 40 ans, certaines d’entre elles sont novices, d’autres plus confirmées, mais elles ont toutes une chose en commun : la passion du baseball ».
« On va vivre un moment hors du commun. Là, on hésite toutes entre excitation et stress », complète Cathline, capitaine des Tomcat’s Girls et de la délégation française, qui il y a quelques jours, a répondu aux questions des journalistes de Munhwa Broadcasting Corporation (MBC), une des plus grandes chaînes de télé sud-coréenne.

JPEG - 121.6 ko

Une aventure rendue possible par le militantisme du club sur le plan de la pratique féminine, et aussi par les bons contacts. Rencontrée il y a 4 ans, Justine Siegal, première coach femme dans l’histoire de la Major League Baseball aux Etats-Unis, s’était en effet montrée sensible à la position du club de Seine-Saint-Denis et avait soufflé le nom de l’équipe aux organisateurs du tournoi coréen.

Vendredi 25 août, Cathline et les autres ont donc troqué le terrain synthétique habituel de Tremblay pour l’enceinte de Séoul. Il est fort possible qu’elles aient eu les jambes en coton et le palpitant à cent à l’heure. Mais elles ont eu, c’est sûr, conscience de vivre un moment exceptionnel.

à lire aussi
Actions pour les Jeux

Votre projet olympique

Vous avez des idées pour mettre tout le monde au sport ? Les valeurs de l’olympisme, Paris 2024, ça vous parle ? Alors proposez vite votre projet pour le week-end olympique des 22 et 23 juin prochains !

Actions pour les Jeux

Paris 2024 et la Seine-Saint-Denis dans les starting-blocks sur l’emploi

Jeudi 4 avril, une étude d’impact sur les possibles retombées économiques des JOP 2024 a chiffré à 150 000 le nombre d’emplois directs que l’événement pourrait générer. Tous les acteurs ayant assisté à la présentation de cette étude à Saint-Denis se sont accordés sur la nécessité que ces emplois devaient notamment profiter aux habitants des territoires qui recevront directement les Jeux.

Judo Villemomble

Ippon by night

La 3ème Nuit du judo s’est tenue le vendredi 8 mars à Villemomble. Une soirée grand spectacle où la prestigieuse université japonaise de Tenri était opposée à une sélection de judokas de Seine-Saint-Denis et une autre de l’Essonne.

Services, aides
& démarches

24 actions pour les Jeux 2024

Un plan départemental d'accompagnement de la candidature aux jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024 a été adopté en séance du Conseil départemental le 22 juin 2016. Ce plan se décline en sept grands thèmes qui regroupent 24 actions.

Accessibilité des équipements culturels

Un guide valorisant la diversité de l'offre culturelle en Seine-Saint-Denis et favorisant l'accès et la participation des personnes handicapées à la vie culturelle et sociale.