Catégories
Seine Saint-Denis
Agriculture urbaine Stains

Cultiver le lien social

Depuis le 7 juillet, le Clos-Saint-Lazare, un quartier de Stains, passe au vert grâce à l’arrivée d’un nouveau potager. L’équipe de l’entreprise Merci Raymond propose tout au long de l’été des activités pour petits et grands, le tout dans une ambiance colonie de vacances.

Le potager vient à peine d’être bêché, mais on voit déjà de jeunes pousses prometteuses ! Les aromatiques, basilic, thym, menthe, sont les premières, les légumes arriveront bientôt. Charifa, maman de 3 enfants, récupère quelques feuilles pour régaler tout le monde avec son super thé vert à la menthe. « Tout ce qui peut apporter du positif à notre cité est bon à prendre. Dès que j’ai su qu’il y allait avoir un potager ici, je suis tout de suite venue et j’ai ramené quelques voisines avec moi ». Elle vient tous les jours ou presque et apporte avec elle sa bonne humeur. « C’est un vrai moment de détente et de partage, je viens arroser tous les soirs avec mes enfants, c’est devenu une vrai activité pour nous ».

JPEG - 93.1 ko

C’est l’entreprise Merci Raymond qui a monté le projet. Il s’agissait de créer un potager de 200m2 en collaboration avec Seine-Saint-Denis habitat et Plaine commune dans le cadre du Programme d’Investissement d’Avenir. Tout est prévu pour former les habitants à l’art du jardinage et leur permettre ensuite de reprendre les rênes du potager. Le projet se déroule en 3 étapes, ponctuées d’ateliers : la création de zones de cultures, de bacs potagers avec une réserve d’eau et enfin d’une serre au centre.

Le jardinage comme moyen d’échange culturel

C’est aussi un moyen pour ces voisins de partager leurs différentes cultures. « On vient de cultures différentes, on cuisine différemment, le fait de savoir qu’ici il y a des aliments que l’on peut utiliser est quelque chose de génial. On a la chance de cuisiner avec le fruit de notre travail. On se donne des conseils sur comment utiliser la menthe ou quand on peut rajouter du thym. », explique Nadeje, une maman venue avec sa fille. « Je suis aussi très contente de voir qu’il y a de plus en plus de papas ou d’hommes qui viennent et qui participent. C’est bien qu’ils sachent que ce n’est pas un rendez-vous seulement pour les femmes mais pour tout le monde ».
Pour Fatou c’est aussi un moyen de créer du lien avec les voisins : « avant, quand on se croisait, on se disait à peine bonjour, maintenant, on discute, on se voit plus souvent et ça fait vraiment du bien. Surtout après la période de confinement, on avait besoin de retrouver les gens et d’oublier tout ça ».

Plus qu’un partenariat, une famille

JPEG - 109 ko

Lorsque Nicolas, membre de Merci Raymond, nous parle de l’initiative, la fierté se lit dans ses yeux. « Regardez, quand je parle de ce que l’on fait, de ce que les habitants du quartier font, j’en ai des frissons, c’est tellement encourageant et satisfaisant de voir que ce que l’on fait a du sens et surtout de voir que les familles commencent déjà à s’approprier le jardin ». « C’est la meilleure communauté avec laquelle j’ai eu la chance de travailler. », renchérit Simon un autre membre de l’entreprise. « Les gens sont tellement gentils, tellement solides. Ils viennent tous les jours, parfois avec du café ou de la nourriture. Une vraie complicité s’installe, on est devenu une famille ».

Rachel Zoughebi
Photos : Nicolas Moulard

Des activités se dérouleront tout au long du mois d’août et de septembre.
Mercredi 29 & Jeudi 30 juillet - Installation d’une serre et ateliers « initiation aux semis »
Août 2020
Mercredi 12 - Plantations de semis dans le mandala et « initiation à la récolte »
Mercredi 19 - Réalisation de bombe à graines à semer : « Seeds Bombe »
Mercredi 26 - Construction d’abris pour insectes et sensibilisation au rôle de la faune
Septembre 2020
Divers ateliers auront lieu les mercredis
Précisions à venir

JPEG - 126.1 ko

Merci Qui ? Merci Raymond !

Merci Raymond, c’est l’histoire d’un petit fils et de son grand-père, Raymond, tous deux passionnés de jardinage. Leur plus grande victoire est de pouvoir vendre au marché les produits récoltés. Merci Raymond, c’est l’histoire de ce petit garçon qui en grandissant à voulu rendre hommage à son grand-père en lui dédiant son entreprise.
Cette entreprise éco-responsable, créée en 2015, a pour objectif de redonner une place à la nature dans les milieux urbains grâce à l’agriculture urbaine, recréer un lien social entre les habitants, le tout en jardinant.

à lire aussi
Été du canal Seine-Saint-Denis

L’Été du canal se réinvente

Pour sa 13e édition, le célèbre festival de plein air propose jusqu’au 20 septembre une kyrielle d’animations le long du canal de l’Ourcq. Au programme : des croisières festives, des ateliers ludiques, culturels et sportifs, des concerts flottants, des balades… dans le respect des règles sanitaires.

Vélo

Déconfiné·e·s à vélo

Pour faciliter le déconfinement et proposer des alternatives à la voiture, le Département aménage 86 km supplémentaires de pistes cyclables sur les routes départementales

Transition écologique

Plan Canopée : l’arbre qui ne cache pas la forêt

Le 11 juin, le Département de la Seine-Saint-Denis a voté le Plan Canopée, un dispositif ambitieux sur les dix prochaines années qui vise à mettre l’arbre au cœur du paysage urbain. Au travers de cette stratégie, le Conseil départemental entend renforcer son action en faveur de la transition écologique au bénéfice de tous ses habitants.