COVID-19 - Le Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis a pris des mesures préventives pour protéger la population tout en assurant la continuité du service public.
> Vous pouvez nous téléphoner au 01 43 93 93 93 ou utiliser notre formulaire de contact
Retrouvez toutes nos informations disponibles en suivant ce lien
Catégories
Seine Saint-Denis
Réactions

Corine Miret, codirectrice de la Revue Eclair

Corine Miret, codirectrice de la Revue Eclair, compagnie à l’origine d’une trilogie sur les sports de combat en Seine-Saint-Denis, réagit à la bonne nouvelle venue de Lima.

« Les Jeux à Paris et en Seine-Saint-Denis, ça peut vraiment être une bonne chose. D’abord parce que ça changerait le regard sur ce département, qui est souvent complètement faussé. Ces Jeux permettront de montrer qu’il y a ici des gens formidables, qui savent accueillir, ce qui nous changerait du regard misérabiliste habituel. Ensuite, ça peut signifier des équipements pour la population. Encore qu’il faudrait là-dessus un certain nombre de garanties.

Pour moi, c’est très important que les équipements créés ne servent pas juste au sport de haut niveau mais soient aussi accessibles par la suite aux pratiquants de sport loisir. Nous personnellement, à la Revue Eclair, on s’intéresse de plus près aux sports de combat parce qu’il nous semble qu’ils racontent quelque chose sur les luttes des gens, sur leur dignité.

L’année dernière, nous avons créé une pièce de théâtre sur la lutte avec les Diables Rouges de Bagnolet et cette année, nous montons « Mercredi dernier », sur la boxe féminine, suite à une commande du Théâtre de la Poudrerie de Sevran. Dans les entraînements que j’ai pu suivre à Esprit Libre, un club de kickboxing du Blanc-Mesnil pour écrire cette pièce, j’entendais souvent : « c’est pas la boxe qui est violente, c’est la vie. » Et oui, je suis d’accord, la vie est souvent infiniment plus violente parce que sans règles, en tout cas pour les moins favorisés. »

à lire aussi
Jeux olympiques et paralympiques

Rebondir encore

Allan Morante a été l’un des premiers sportifs de Seine-Saint-Denis à décrocher sa qualification pour les Jeux olympiques de Tokyo. Au moment où on apprend leur report à 2021, le multiple champion de France de La Dionysienne Trampoline répond à nos questions, de chez lui, comme la plupart d’entre nous.

Hockey sur glace Neuilly-sur-Marne

Frank Spinozzi dit « so long » aux Bisons

Après 10 ans passés sur le banc du club de hockey sur glace de Neuilly-sur-Marne, l’emblématique coach a fait ses adieux pour se consacrer à sa famille. Au cours de cette décennie, le Franco-Canadien aura signé des statistiques remarquables et aussi contribué à structurer un club aux moyens limités par rapport à ses concurrents.

JOP 2024

La Génération Jeux ne cesse de grandir

Vendredi 28 février, le Département a présenté pour la 3e année de suite son dispositif Génération Jeux, pensé pour accompagner des espoirs sportif·ve·s de son territoire vers les Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024. Un « club » qui regroupe désormais 30 athlètes, qu’une petite olympiade sépare maintenant de leur grand rendez-vous à la maison.

Services, aides
& démarches

Accessibilité des équipements culturels

Un guide valorisant la diversité de l'offre culturelle en Seine-Saint-Denis et favorisant l'accès et la participation des personnes handicapées à la vie culturelle et sociale.