Catégories
Seine Saint-Denis
Budget départemental

Budget 2019, une volonté d’investir

Jeudi 20 décembre, l’Assemblée départementale a voté le budget 2019. Un budget qui maintient l’investissement pour répondre aux besoins des habitants, sans hausse d’impôts. Mais surtout, un constat : l’État doit 347 millions d’euros à la Seine-Saint-Denis !

La solidarité, la Seine-Saint-Denis est pour ! Comme tous les départements, elle est chargée d’appliquer les dispositifs de solidarité nationale mis en place par l’État : le RSA, la Prestation de Compensation du Handicap, l’Allocation Départementale Personnalisée d’Autonomie. Et dans un territoire comme le nôtre où une grande part de la population rencontre des difficultés, où 28% des foyers vivent en dessous du seuil de pauvreté, ces dispositifs sont d’une importance capitale. Ils représentent des sommes considérables : 505 millions d’euros pour le versement du RSA, 134 millions pour l’ADPA, 60 millions pour la PCH, Soit 699 millions d’euros. Seulement ces dispositifs de solidarité nationale ne sont qu’en partie compensés par l’État et c’est à la Seine-Saint-Denis de régler la note : 347 millions !
Si les prestations sociales sont indispensables pour atténuer les difficultés vécues par certains habitants aujourd’hui, on ne peut se passer d’investir pour préparer un meilleur avenir. Répondre à l’urgence écologique, renforcer les solidarités, assurer de bonnes conditions d’apprentissage aux jeunes, protéger les enfants, voilà les priorités que le Département s’est fixé, et pour la troisième année consécutive sans hausse d’impôts.

Lors de la séance du jeudi 20 décembre, Stéphane Troussel a présenté un nouveau dispositif : le compteur de dette de l’Etat. Celui-ci matérialise le montant de ce que l’Etat doit à notre département et à ses habitants. De 347 millions d’euros, l’addition continue d’augmenter encore et encore au rythme de 11 euros par seconde...
à lire aussi
Économie & Emploi La Courneuve

Une charte pour l’emploi signée à l’Ecole de la deuxième chance 93

Le 16 avril, le Conseil départemental de Seine-Saint-Denis et BNP Paribas ont signé une charte « Seine-Saint-Denis égalité » dans les locaux de l’École de la 2e chance 93, à La Courneuve. Un nouveau partenariat qui laisse entrevoir de belles perspectives en matière de stages pour les élèves de cet établissement, qui accueille des jeunes sortis du système scolaire sans qualification.

IN Seine-Saint-Denis

Go In, saison 2

Go In Saison 2, c’est reparti ! L’année passée, lors de la première édition du Concours, 12 projets sur 45 ont été choisis pour former la promo 2018. Ils avaient convaincu le jury d’ambassadeurs du In Seine-Saint-Denis et bénéficié de son accompagnement pour la suite de leur aventure. Vous avez jusqu’au 5 juin 2019 pour déposer votre idée ou votre projet et peut-être faire partie de la promo 2019.

Entreprendre

Un tremplin pour 30 entrepreneurs en devenir du département

Trente lauréats ayant lancé une start-up ou un projet d’entreprise étaient mis à l’honneur par le Réseau « Entreprendre 93 », jeudi 28 mars. L’assurance pour eux d’avoir un tuteur et des moyens pour se lancer, et ainsi pouvoir se mettre au service des nouvelles préoccupations des habitants du département.

Economie sociale et solidaire

Appel à Agir In Seine-Saint-Denis

Cette année, la formule change ! Le Département propose un appel à projet commun, l’« Appel à Agir In Seine-Saint-Denis ». Le Département de la Seine-Saint-Denis souhaite mettre en valeur les porteurs de projets du territoire qui travaillent de façon innovante sur des axes prioritaires de ses politiques publiques.

Services, aides
& démarches

RSA - Guide pratique

Le RSA remplace le Revenu Minimum d'Insertion (RMI) et l'Allocation Parent Isolé (API). C'est également un complément de revenu versé à des personnes qui travaillent et dont les ressources sont modestes.