Catégories
Seine Saint-Denis
Portrait JOP 2024

Benoît Caranobe, ambassadeur Paris 2024 !

Pourquoi Benoît Caranobe s’engage pour la campagne « Jeux Olympiques et Paralympiques 2024, en Seine-Saint-Denis nous sommes prêts ! » ? Réponse en VIDÉO.

La campagne « Jeux Olympiques et Paralympiques 2024, en Seine-Saint-Denis nous sommes prêts ! » associe des personnalités du département est déployée sur l’ensemble du territoire jusqu’au 13 septembre prochain, date de la désignation de la ville organisatrice des prochains Jeux.

Benoît Caranobe est lui aussi ambassadeur de la Seine-Saint-Denis pour soutenir la candidature de Paris 2024 !

Et les JOP, il connaît bien... Lors des Jeux olympiques de 2008 à Pékin, il fut médaillé de bronze au concours général individuel de gymnastique. C’était la première médaille française au concours général individuel des Jeux olympiques depuis Marco Torrès et Jean Gounot aux Jeux d’Anvers en 1920 !

L’objectif d’être ambassadeur aujourd’hui pour lui ? Démontrer au CIO que le Département, les sites hôtes, les champions et les acteurs de notre territoire sont prêts à accueillir les Jeux et le monde en 2024 !

PNG - 477.1 ko

Le calendrier de la mobilisation en Seine-Saint-Denis au format PDF

Calendrier au format PDF

à lire aussi
Aménagement urbain JOP 2024

La Seine-Saint-Denis défend son projet olympique

Jeudi 10 septembre, plusieurs élus de Seine-Saint-Denis ont alerté sur un possible « détricotage » des installations des Jeux olympiques de 2024 pour le territoire. Alors que deux réunions importantes du Comité d’organisation des Jeux approchent, plusieurs rumeurs tenaces indiquent en effet que le département pourrait perdre plusieurs épreuves olympiques dont la natation, affaiblissant par là-même aussi le volet héritage.

Rugby Bobigny

Les Louves commencent par un couac

Le retour à la compétition de l’équipe première féminine de l’AC Bobigny Rugby, après l’interruption due au coronavirus, a été quelque peu gâché par la lourde défaite 3-16, subie dimanche à domicile face à Romagnat. Sans être franchement inquiètes, les Louves devront se ressaisir rapidement dans une formule qui laisse peu de place à l’erreur.