Catégories
Seine Saint-Denis
Solidarité

Belle Fête de l’Humanité pour le Département

Beau succès pour le stand du Département présent à la Fête de l’Humanité 2018 dont le thème était "Jeunes contre le sexisme" avec débats, ateliers, slam, quiz, exposition etc. La preuve en vidéo !

Le stand du Département, présent sur le site de la Fête de l’Huma les 14-15 et 16 septembre à La Courneuve a mis l’accent sur la lutte contre le sexisme et comment sa jeunesse en a fait un de ses combats.

Retour sur ce moment fort en engagement, avec quelques mots en vidéo qui nous rappellent comment ils ou elles luttent au quotidien contre le sexisme et les violences faites aux femmes.

JPEG - 93.8 ko

Notre programme de cette édition 2018 était particulièrement riche.

Vendredi 14 septembre

- 17h30 : Performances de la slameuse Diata du groupe Dialem
Diata (Diariata N’diaye / auteur et interprète) et Pat (Patrick Dethorey / compositeur et musicien) sont deux artistes engagés dans la lutte contre les violences faites aux femmes. Convaincus qu’un artiste se doit de faire des chansons utiles aux gens, leur duo expérimente une forme originale de Slam aux airs pop-rock, sur fond de défense des droits de la femme.

Samedi 15 septembre

- 11h30 : Inauguration du stand
En présence de Stéphane Troussel, Président du Conseil départemental et Pascale Labbé, conseillère départemental déléguée chargée de l’égalité femmes-hommes et de l’Observatoire départemental des violences faites aux femmes.

- 15h : Atelier avec l’Association « Féminisme enjeux »
« Féminisme enjeux » pratique la méthode du théâtre de l’Opprimé pour lutter contre les inégalités entre les femmes et les hommes.Cet atelier est constitué de jeux et d’exercices contre le sexisme.

- 16h30 : Débat « Jeunes contre le sexisme »
Avec Ernestine Ronai, Responsable de l’Observatoire des violences faites aux femmes, Édouard Durand, juge des enfants au tribunal de grande instance de Bobigny, Émilie Desjardins, réalisatrice, Léo Poulet, comédien et Pascale Labbé, conseillère départementale déléguée chargée de l’égalité femmes-hommes et de l’observatoire départemental des violences faites aux femmes.

- 18h00 : Diata du groupe Dialem

Dimanche 16 septembre :

- 15h : Atelier avec l’Association « Féminisme enjeux »

à lire aussi
Coronavirus Cinéma

« Soutenir toutes les salles de cinéma sans exception ! »

Le monde du cinéma est en émoi. De nombreuses salles en gestion publique risquent de se voir exclues des aides de l’Etat (50 millions d’euros) pour compenser les pertes d’exploitation en ces temps difficiles de Covid. En Seine-Saint-Denis, cela concernerait 19 salles, sur les 25 que compte le réseau Cinémas 93. Interview avec son directeur Vincent Merlin.

Livres

Décryptage de la violence

Dans son livre "Laisse pas traîner ton fils", l’écrivain dionysien Rachid Santaki part d’un fait divers sanglant et dresse le portrait d’une jeunesse en proie à la violence, dans la rue, la famille et les réseaux sociaux.

Stains Théâtre

Sonja Mazouz, Studio number one

Cette ancienne danseuse-comédienne est entrée dans la profession grâce au Studio Théâtre de Stains. Désormais coach de gym pilates après une carrière bien remplie, elle revient toutefois à ses premières amours et répète actuellement la nouvelle pièce du STS, « Rousseau et Jean-Jacques » qui sera jouée quand les théâtres pourront rouvrir. Portrait.

Saint-Denis In Seine-Saint-Denis Littérature jeunesse

Le "road-movie" confiné de trois Séquano-Dionysiennes

Avec « La nuit tombe, Maman rêve », Cécile Dumoutier, Luna Granada et Eve Gentilhomme signent un album jeunesse plein de rêve et de poésie, qui aborde avec légèreté des thèmes peu traités dans les livres pour enfants comme la monoparentalité. Cet ouvrage 100 % made in Seine-Saint-Denis, puisque l’éditrice et l’auteure sont dionysiennes, sera aussi présenté lors de l’édition virtuelle du Salon du Livre de Montreuil.