Catégories
Seine Saint-Denis
Patrimoine Aubervilliers

Avec De Visu, sport et patrimoine à Aubervilliers

Grâce aux visites guidées gratuites De Visu, les habitué.e.s du jeu concours estival sont devenu.e.s au fil des années des mordu.e.s du patrimoine de la Seine-Saint-Denis ! Rencontres à Aubervilliers lors d’un jeu de piste de l’édition 2016 le 4 août dernier.

"Auber veut dire Albert en parler populaire et villiers, ville. Aubervilliers est un équivalent d’Albertville si on voulait traduire. Cette appellation remonte au Moyen âge et son origine reste incertaine. Peut-être en référence à ces terres agricoles qui auraient appartenu à un certain Albert ?” . Benjamin Fabre, le médiateur de Seine-Saint-Denis Tourisme égraine anecdotes et références historiques au groupe qui écoute studieusement ces prises de paroles, nullement découragé par la pluie qui ruissèle sur les parapluies et les capuches.

Si le thème De Visu 2016 s’intitule "Bâtis comme des athlètes !" et met en valeur le patrimoine sportif en retraçant l’histoire des équipements sportifs, le jeune médiateur en profite aussi, grâce à des plans et des cartes postales anciennes, pour raconter l’évolution des quartiers visités et de la commune.

Les participants munis du plan et de son jeu de piste ne ratent aucune des explications pour piocher des indices à chaque étape et résoudre l’énigme de ce parcours.

JPEG - 87.7 ko

L’arrêt à la salle du Boxing Beats 93 où s’entraînent les championnes de France Stelly Fergé et Sarah Ourahmoune, sélectionnée pour Rio et première boxeuse française de l’histoire à participer à des Jeux, plaît particulièrement avec ses rings et peintures de street art.

Tout le patrimoine sportif est passé au crible : bains douches, gymnase Paul Bert datant de 1887, complexe sportif, stade André Karman de type Léo Lagrange. L’occasion d’apprendre que ce sous-secrétaire d’État aux sports du Front populaire avait privilégié la construction de nombreux stades municipaux en France à celle d’un seul et grand stade prestigieux qui finira tout de même par sortir de terre... en 1998 à Saint-Denis pour la Coupe du monde !

JPEG - 54.7 ko

Ce lieu ne s’est pas toujours appelé de nom de l’ancien maire d’Aubervilliers mais Stade Féminin car au début du 20ième siècle, le football féminin avait le vent en poupe et remplissait des enceintes de 20 000 personnes. Son déclin débuta au milieu des années 20 et Vichy "sonna le glas" de son âge d’or en interdisant définitivement le foot féminin.

Halte à la piscine pour les besoins du jeu. Le directeur Abd’Nor Aounit présente fièrement son centre nautique imaginé par les architectes Jean Perrottet et Jacques Kalisz, construit en 1969 en structures métalliques provenant des chantiers de Saint-Nazaire. Avec une fosse de 8 mètres de profondeur, très prisée pour les tournages de cinéma et qui a vu défilé en maillot de bain nombre de stars françaises comme Jean Dujardin ou Vincent Cassel, cette piscine de 3 bassins accueille des disciplines aussi originales que le hockey sub-aquatique...

JPEG - 62.1 ko

La dixième halte au CMA de boules lyonnaises et son local rempli de coupes et fanions victorieux sera celle de tous les réconforts après la pluie : résolution de l’énigme finale, jus de raisin artisanal de Sevran pour se désaltérer et remise d’un cadeau souvenir, un sac en tissus estampillé De Visu parfait pour ranger ses affaires de sport !

L’heure du bilan a sonné pour les amateurs de patrimoine urbain. Enthousiasme général mais surtout comparaison avec les jeux de pistes des années précédentes, car la plupart des participants du jour sont des habitués et même des mordus des jeux-concours De Visu comme ces cinq femmes du Val de Marne venues via une visite organisée par l’Espace Insertion de Fontenay-sous-Bois.

JPEG - 97.1 ko

Anne-Marie, assistante sociale, ne rate aucune édition depuis plusieurs années : "On découvre des endroits avec des détails auxquels on ne s’attend pas. Et le jeu de piste rend la visite très ludique. L’an dernier, j’avais été littéralement bluffée par le patrimoine agricole de La Courneuve. Avant, pour moi, La Courneuve était synonyme de grandes tours. Depuis, j’ai un nouveau regard sur cette ville. En plus de l’intérêt des visites, la gratuité est aussi importante pour nous qui venons avec des personnes en insertion professionnelle."

Quand on interroge le groupe sur ses préférences, unanimité autour du club Boxing Beats et de la piscine pour Michèle, Odile et Christelle.

Fatoumata, secrétaire à l’Espace Insertion a elle été particulièrement intéressée par les bains douches et les raisons de leur création : "la problématique de l’époque rejoint la nôtre car avec la précarisation du public qu’on rencontre de plus en plus, on se rend compte qu’il y a un besoin et qu’il va falloir sans doute en rouvrir certains."

Avec 7 visites au compteur pour Anne-Marie et Christelle, ces Val-de-marnaises envisagent de passer leur record à 8 avec le jeu de piste au Parc Marville que le groupe a d’ores et déjà programmé pour le 30 août.

Histoire, patrimoine, jeu et convivialité, De Visu a bel et bien trouvé son public, fidèle, et devenu passionné de la Seine-Saint-Denis !

Pour s’inscrire à une visite guidée gratuite

Pour les parcours en individuel, plan à télécharger ici

à lire aussi
Mémoire Eau & assainissement Patrimoine

Canal historique

200 ans c’est peu ou beaucoup au regard de l’Histoire ? Quelle que soit votre réponse, voilà déjà 2 siècles que le canal de l’Ourcq dessine les paysages des villes de Seine-Saint-Denis qu’il traverse. Débutant à Mareuil-sur-Ourcq dans les Hauts-de-France pour terminer son fil de l’eau dans le bassin de la Villette, embarquez pour une balade historique en vidéo ou en mots.

Musique Saint-Ouen

Serge Malik, la note bleue de Saint-Ouen

Cet Audonien pur jus, guitariste de studio, a joué avec Charles Aznavour, Michel Berger ou encore Nougaro. Il se souvient du Saint-Ouen de son enfance, de son ami Didier Lockwood avec qui il a créé le festival Jazz musette des Puces et de son grand-père, le fondateur du marché Malik du même nom. Portrait.

La Courneuve Théâtre Football

Joue-la comme elles

Résidente de la Maison des pratiques artistiques amateurs (MPAA) de La Courneuve, la compagnie de théâtre Les Enfants du paradis a monté un spectacle mêlant comédiennes professionnelles et amateures sur l’une des premières équipes féminines de football à avoir vu le jour en Angleterre pendant la Première Guerre mondiale. Un projet mené avec l’association basée à Clichy-sous-Bois « Jouons comme elles » et qui a été présenté au public le 16 juillet.

Danse Pantin

Dans les pas des danseurs de la prépa Élan

Le Centre national de la danse a ouvert cette année une école de l’égalité des chances (Élan) qui accueille à Pantin les jeunes talents issus des conservatoires du département. Ce cursus inédit en France leur permet de se frotter à l’univers des grands chorégraphes contemporains et d’ouvrir la voie à la professionnalisation. Reportage dans les studios.