Catégories
Seine Saint-Denis
Réactions

Ali Oubaali, Mister boxe

Boxeur amateur, professionnel, entraîneur, arbitre, fondateur du Top Rank Bagnolet, Ali Oubaali connaît tout de la boxe. Alors on l’écoute...

On vient de nous attribuer les JO pour Paris 2024... Sa réaction ? C’est d’abord :

« Il était temps ! Cela tombe à point nommé pour le centenaire depuis la dernière organisation de la France en 1924 des Jeux ! Et cette victoire, nous la méritons, je suis certain que nous serons prêt à accueillir ces jeux avec des infrastructures qui existent déjà en majorité et un formidable vivier de talents et de champions en Seine-Saint-Denis et sur tous les territoires. C’est une énorme opportunité pour relancer l’économie parce que je crois qu’on va dynamiser les territoires et désenclaver certains quartiers. C’est aussi l’occasion de motiver nos jeunes et de les sensibiliser encore davantage à la pratique sportive dans une société où nous sommes de plus en plus connectés et sédentaires. C’est un réel enjeu de santé publique et les JO sont une formidable vitrine pour faire rêver la jeunesse mais aussi rassembler autour de valeurs fortes plusieurs disciplines et plusieurs générations. Les JO, c’est aussi la rencontre de différentes cultures. On a eu la chance de pouvoir emmener des adhérents du Top Rank Bagnolet à Londres en 2012, ils en gardent un souvenir magique et pour certains, cela a même éveillé des vocations.

Si j’avais un pass pour aller partout, j’irais bien entendu à la boxe mais aussi suivre d’autres disciplines qui me sont chères comme le tennis, le basket, l’athlétisme et le rugby à 7. Quand on est qualifié pour les JO, comme j’ai eu la chance de l’être à Sydney, on est concentré sur son sport et malheureusement on n’a pas forcément le temps d’aller suivre et supporter les autres disciplines. Donc si je pouvais et si j’avais un pass : je soutiendrais d’autres sports, avec évidemment un peu de chauvinisme pour les athlètes tricolores et du département ! »

à lire aussi
Course à pied JOP 2024 Noisy-le-Grand

Christian Cordier, la couleur de la solidarité

Tout jeune retraité, cet ancien prof de sport au collège international de Noisy-le-Grand a choisi de se faire l’ambassadeur de l’olympisme en courant 2024 km jusqu’aux JO de 2024. Et son projet « De Lima 2017 à Paris 2024 », qui ne se veut pas que sportif mais aussi solidaire, a déjà fait des émules, notamment parmi de jeunes lycéens de Bondy.

Tennis de table

Chercheuse d’or

Trois médailles d’or et une de bronze aux championnats d’Europe cadet pour Prithika Pavade, l’espoir du Saint-Denis US tennis de table 93. Un résultat exceptionnel, mais logique au regard du talent et du sérieux au travail de Prithika qui a 15 ans compte déjà un palmarès impressionnant.

Olympiade culturelle Actions pour les Jeux

La Seine-Saint-Denis dans les starting-blocks pour l’Olympiade culturelle

Fin 2020, un grand programme culturel liant art et sport doit démarrer sur fond de Jeux olympiques et paralympiques 2024. La Seine-Saint-Denis, qui abritera les équipements olympiques majeurs en 2024, ne souhaite en aucun cas manquer ce rendez-vous : les acteurs du spectacle vivant, réunis au festival d’Avignon, ont donc tenu une première réunion jeudi 11 juillet avec le directeur de la Culture au Comité d’organisation des Jeux.

Services, aides
& démarches

24 actions pour les Jeux 2024

Un plan départemental d'accompagnement de la candidature aux jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024 a été adopté en séance du Conseil départemental le 22 juin 2016. Ce plan se décline en sept grands thèmes qui regroupent 24 actions.

Accessibilité des équipements culturels

Un guide valorisant la diversité de l'offre culturelle en Seine-Saint-Denis et favorisant l'accès et la participation des personnes handicapées à la vie culturelle et sociale.