Catégories
Seine Saint-Denis
Réactions

A 23 ans, Allan Morante est le n°1 français du trampoline.

Depuis toujours au club La Dionysienne, il a récemment remporté l’argent lors d’une épreuve de coupe du monde. Il a appris la bonne nouvelle à Antibes où il prépare les championnats du monde.

« Les J.O. à Paris, ce sera magnifique ! La ville est trop belle, et toutes ces animations, cette fête ! Si je pouvais aller où je voulais lors de ces Jeux, j’irais voir l’athlétisme, à Rio j’avais adoré ! Mais aussi le judo, le basket, le volley-ball… J’adore les sports de balle ! C’est dommage il n’y a pas de balle en trampo. En fait si, les balles, c’est nous ! »

Allan n’en finit plus de s’émerveiller : « J’ai appris que le village sera à Saint-Denis sur les bords de Seine. T’imagines ? Si je suis sélectionné, je serai au village à 300 mètres de chez moi ! Je pourrai même y revenir si j’ai oublié un truc ! » Lorsqu’il apprend que le restaurant sera situé à la Cité du cinéma, il s’exclame « Mais c’est immense là-bas ! Et c’est beau ! En plus je suis sûr qu’il y aura trop de la bonne bouffe ! C’est la France tout de même ! »

à lire aussi
Athlétisme Montreuil

Carolle Zahi, athlète au CAM et reine du sprint en France

Lors des championnats de France d’athlétisme, les 12 et 13 septembre à Albi (Tarn), la pensionnaire du Club Athlétique de Montreuil 93 a remporté les épreuves du 100m (pour la 4e année consécutive !) et du 200m. Un doublé que la sprinteuse avait déjà réalisé en 2018 et qui l’autorise à rêver plus grand à moins d’un an des Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo. Entretien.

Handisport Bondy

Joue-la comme Bondy pour le cécifoot

Mercredi 16 septembre, le Bondy Cécifoot Club a fait les présentations officielles : ce tout premier club de foot pour non et mal-voyants en Seine-Saint-Denis, qui va connaître ses premiers championnats cette année, vient combler un manque manifeste dans le département en matière de handisport. A quatre ans de Jeux paralympiques qui se dérouleront en partie en Seine-Saint-Denis, l’offre sportive s’enrichit.

Aménagement urbain JOP 2024

La Seine-Saint-Denis défend son projet olympique

Jeudi 10 septembre, plusieurs élus de Seine-Saint-Denis ont alerté sur un possible « détricotage » des installations des Jeux olympiques de 2024 pour le territoire. Alors que deux réunions importantes du Comité d’organisation des Jeux approchent, plusieurs rumeurs tenaces indiquent en effet que le département pourrait perdre plusieurs épreuves olympiques dont la natation, affaiblissant par là-même aussi le volet héritage.