Catégories
Seine Saint-Denis
Solidarité JOP 2024 Handicap

4e Festival des Pratiques Partagées

Le 4e Festival des Pratiques Partagées s’est déroulé le 17 mai 2017 au stade de la Motte, à Bobigny . Cette édition 2017 est une belle préfiguration du projet de pôle sport et handicap du Département qui connaîtra une nouvelle grande étape en juin avec l’ensemble de ses partenaires. DIAPORAMA et VIDÉO.

La FSGT 93 organisait avec le soutien du Conseil départemental pour la 4e année consécutive le Festival des Pratiques Partagées. Stéphane Troussel, président du Conseil départemental de la Seine Saint Denis, Clément Rémond, co-président de la FSGT 93, Magalie Thibault, vice-présidente chargée de l’autonomie des personnes, Béatrice Barbusse, Présidente du conseil d’administration du Centre national du développement du sport et Sarah Ourahmoune, déléguée du gouvernement en Seine-Saint-Denis, étaient présents pour cette grande journée du sport pour tous au stade départemental de la Motte à Bobigny avec cette année une résonance particulière, alors que la Commission d’évaluation du CIO vient de visiter les sites de la candidature de Paris 2024 en Seine-Saint-Denis.

Paris 2024 entend proposer des Jeux paralympiques en tout point aussi spectaculaires, festifs et populaires que les Jeux olympiques. La Seine-Saint-Denis est quant à elle de longue date engagée dans le développement du sport adapté et du handisport, avec un projet phare de création d’un pôle sport et handicap au parc de la Motte à Bobigny. Pleinement intégré au projet d’héritage de Paris 2024, ce pôle à rayonnement métropolitain voire régional permettra de proposer un lieu de pratique, de formation, de ressources, en matière de handisports pour les habitants, athlètes, ou professionnels du secteur.

Cette édition 2017 du Festival des Pratiques Partagées est une belle préfiguration de ce projet de pôle sport et handicap qui connaîtra une nouvelle grande étape en juin avec l’ensemble de ses partenaires. Grâce à l’engagement des comités sportifs départementaux, ce sont 25 pratiques sportives différentes qui ont été proposées sur le futur site du pôle sport et handicap. Personnes en situations de handicap ou non, tous ont partagé cette journée de sport et de sensibilisation avec un même objectif : construire une société plus inclusive qui rende la pratique sportive accessible à tous.

à lire aussi
Coronavirus Politiques publiques

« Parole donnée » : le Covid en Seine-Saint-Denis au révélateur

Edité avec le soutien du Conseil départemental, cet ouvrage signé par le sociologue Jean-François Laé analyse les résumés de milliers d’appels effectués par des agent·e·s volontaires du Département pendant le premier confinement, ainsi que les courriers d’étudiant·e·s de Paris-8 dans le besoin. Son objectif : souligner la logique d’« aller vers » au cœur de cette démarche et fixer la mémoire de cet événement qui aura secoué la France et plus particulièrement la Seine-Saint-Denis.

Enfance parentalité Petite enfance Les Lilas

Rencontre avec Chantal Birman, sage-femme militante

Sage-femme en Seine-Saint-Denis pendant 50 ans et inlassable militante pour le droit des femmes, c’est sous les projecteurs du documentaire "À la Vie" d’Aude Pépin (2021) qu’elle a pris sa retraite. A travers ce film, elle veut mettre fin au tabou des mères au moment de l’après naissance. Rencontre en vidéo avec cette charismatique Bagnoletaise.

Lutte contre les violences

Violences faites aux femmes dans le sport, participez à l’enquête !

Le Département de la Seine-Saint-Denis, via son Observatoire des violences envers les femmes se mobilise pour lutter contre les violences envers les femmes dans le sport et lance une enquête auprès du monde sportif. Dirigeant·e·s, enseignant·e·s, entraineur·e·s professionnel·le·s ou bénévoles, votre témoignage permettra de mieux comprendre ces violences, pour mieux les combattre.

Santé & Prévention Bobigny

Le centre de vaccination Covid de Bobigny ouvert aux enfants

Le centre départemental de vaccination anti-Covid 19 propose depuis le 22 décembre des créneaux dédiés aux enfants de 5 à 11 ans. Ces rendez-vous adaptés aux horaires des classes primaires se remplissent très vite sur Doctolib face à la nouvelle vague Omicron. Sur le site balbynien, un protocole spécifique a été mis en place pour rassurer les plus jeunes et leurs parents.