Déconfinement à partir du 11 mai : Le Département de la Seine-Saint-Denis reprend au fur et à mesure son activité et applique des dispositions sanitaires pour protéger la population et ses agent.e.s, tout en assurant la continuité du service public.
> Vous pouvez nous téléphoner au 01 43 93 93 93 ou utiliser notre formulaire de contact
Catégories
Seine Saint-Denis
Santé & Prévention

Seine-Saint-Denis sans sida : Le Département s’engage !

Le Département de la Seine-Saint-Denis est particulièrement engagé dans la lutte contre les infections sexuellement transmissibles, le VIH et les hépatites et assure cette mission par délégation de l’État. VIDÉO.

La Seine-Saint-Denis est le deuxième département de France le plus touché par l’épidémie de VIH après Paris. La mobilisation de la Seine-Saint-Denis dans la lutte contre le sida est donc essentielle.

Pour améliorer la qualité de notre action, France Lert, épidémiologiste, qui avait rendu le rapport "Vers Paris sans sida" a mené un travail pour proposer une stratégie de lutte renforcée et coordonnée contre l’épidémie sur le Département.

Elle a rendu, mardi 20 juin 2017 son rapport «  La Seine-Saint-Denis, un Département engagé pour la fin du sida en 2030 » à Stéphane Troussel, président du Conseil départemental, et Pierre Laporte, vice-président en charge de la santé, en présence de professionnels et d’associations ayant participé au rapport comme AIDES ainsi que de SOS homophobie, du GLUP et du Centre LGBT.

Plusieurs axes sont développés dans le rapport afin d’atteindre cet objectif :

- Mobiliser les professionnels de la Seine-Saint-Denis sur la question du dépistage et informer les habitants à ce sujet. Le dépistage est en effet la clé de la mise en place d’un traitement permettant d’empêcher de nouvelles contaminations ;

- Aller vers les publics qui ont le plus de risques de contamination, pour prévenir ce risque et proposer un dépistage ciblé ;

- Lutter contre toutes les formes de discriminations et pour l’accès aux droits, afin que chacune et chacun puisse être dépisté-e et se voir proposer un traitement, préventif ou non, selon la nécessité.

Les associations LGBTI ont répondu à l’invitation de Stéphane Troussel, qui souhaite renforcer les liens du Conseil départemental avec elles, pour poser les bases d’un travail commun sur la lutte contre l’homophobie et le droit des LGBTI à vivre leur orientation sexuelle librement.

Stéphane Troussel : « La lutte contre le sida nous oblige aussi à ouvrir les yeux et à engager des politiques de lutte contre les discriminations du quotidien. Parce que la lutte contre l’homophobie et pour les droits des LGBTI n’est pas suffisamment abordée en Seine-Saint-Denis, nous devons aussi lever les tabous. Ce matin, le Département de la Seine-Saint-Denis s’engage ainsi dans ce combat. »

à lire aussi
Santé Mobilisation

"Ecoutez-nous !" : le cri des soignant·e·s au lendemain du Covid

"Et un, et deux, et trois cents euros !". La banderole "Blouses blanches, colère noire" des soignant·e·s de Seine-Saint-Denis caracolait au devant du défilé, lors de la manifestation du 16 juin 2020. Le département vient en effet de payer un lourd tribut lors de la crise du Covid, s’expliquant par une patientèle très précarisée, un manque de lits, de matériel, de personnel... SSD mag a recueilli la parole de plusieurs professionnel·le·s présent·e·s dans le cortège.

Aide alimentaire

Plongée dans le bouillon solidaire d’Ismeera Ayache

La crise du Covid a le mérite d’avoir éveillé la solidarité de citoyens à distance des milieux associatifs traditionnels. Parmi eux, Ismeera Ayache, dont le rêve est de développer autour de son foodtruck « Urban bouillon » un « tiers-lieu social et culturel ». Pendant un mois, cette jeune femme de 35 ans a spontanément intégré la chaîne d’aide alimentaire mise en place pour des milliers de personnes démunies. Portrait.