Catégories
Seine Saint-Denis
Sécurité

Sécurité : un plan de rattrapage pour le département

Lundi 12 septembre, le Ministre de l’intérieur Bernard Cazeneuve s’est déplacé à la préfecture à Bobigny pour l’inauguration du centre opérationnel départemental. Lors de rencontres avec des élu.e.s et les représentants de la communauté asiatique du département, ses déclarations ont marqué la reconnaissance par l’État de la situation particulière de la Seine-Saint-Denis en matière de sécurité.

Le département de la Seine-Saint-Denis a subi de plein fouet la politique de non remplacement d’un fonctionnaire sur deux, mise en œuvre par la précédente majorité.

Comme il l’avait fait pour l’Éducation nationale en demandant des mesures spécifiques pour faire face aux besoins du territoire, Stéphane Troussel avait alerté à plusieurs reprises l’État sur la situation en matière de sécurité.

Cette rentrée s’avérait particulièrement difficile suite aux départs par voie de mutations de nombreux policiers non remplacés.

Face à cette situation particulière, le Président du Conseil départemental avait demandé au Ministre de l’intérieur un plan de rattrapage qui permette d’assurer à chaque commissariat les moyens de fonctionner sans renier les missions essentielles de présence d’effectifs sur le terrain. Il a aussi indiqué la disponibilité des élus locaux pour travailler à des mesures de fidélisation des personnels sur le territoire (logement, prime…).

En annonçant l’arrivée de 300 policiers d’ici la fin de l’année et la fidélisation de 2 forces mobiles, le Ministre a pris la mesure de la situation en engageant un plan de rattrapage plus que nécessaire. Affecter plus de moyens là où il y en a le plus besoin est la bonne solution. Les mesures permettant de rendre attractif le département sont une bonne nouvelle pour rendre ce plan de rattrapage durable et crédible.

Stephane Troussel a aussi salué les dispositifs particuliers pour assurer la sécurité des personnes d’origine asiatique. Il est prêt à travailler avec les services de l’État et les associations sur cette question.

Ces annonces doivent permettre de retrouver le chemin de l’égalité en matière de sécurité pour les habitants de Seine-Saint-Denis.

à lire aussi
Agriculture urbaine

Parisculteurs met le cap sur la Seine-Saint-Denis

A l’occasion de la troisième édition de Parisculteurs, la ville de Paris élargit le champ des possibles. 32 nouveaux sites ont été dévoilés et parmi eux, 6 se trouvent en Seine-Saint-Denis, pour une surface totale de 1,3 hectares. Porteurs de projet de l’agriculture urbaine, à vous de jouer pour vous approprier ces lieux !

Agriculture urbaine

Made In Seine-Saint-Denis

In Seine-Saint-Denis rend visible la production et les initiatives locales avec Made In Seine-Saint-Denis, la nouvelle appli qui recense tous les lieux d’agriculture urbaine, d’alimentation durable et du réemploi en Seine-Saint-Denis. Trouvez des lieux et des produits près de chez vous !

Parcs départementaux

Appel à projets au Parc de la Poudrerie

Le Département de la Seine-Saint-Denis en partenariat avec le Ministère des Armées lance un appel à projets visant à valoriser le patrimoine bâti du parc de la Poudrerie. La date limite de dépôt des dossiers est fixée au 15 mars 2019.

Services, aides
& démarches

15 parcs et forêts, 1 site Natura 2000

Quinze parcs et forêts de Seine-Saint-Denis sont classés en site « Natura 2000 » depuis 2006, pour préserver 12 espèces d'oiseaux rares, un cas unique en Europe !

Améthyste

Simplifiez-vous la vie ! Consultez votre dossier Améthyste en ligne.

Imagine R

Le Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis rembourse une partie de la carte imagine R pour les collégiens du département, sous certaines conditions.