Catégories
Seine Saint-Denis
Patrimoine

La Carte archéologique de la Gaule

La Carte archéologique de la Gaule est une collection d’ouvrages scientifiques éditée par l’Institut de France (Académie des Inscriptions et Belles-Lettres). Initiée au début des années 1980, elle ambitionne de donner, par département, l’inventaire de tous les sites archéologiques français datés entre 1000 avant J.-C. et 1000 après J.-C. Découvrez le volume consacré à la Seine-Saint-Denis.

Elle compte aujourd’hui 132 volumes (il existe également des volumes spécifiques pour certaines villes) dont le dernier, paru en mai 1998, est consacré à la Seine-Saint-Denis.

JPEG - 37.2 ko

Il constitue la première grande synthèse archéologique relative au territoire de la Seine-Saint-Denis. Or, hormis à Saint-Denis, théâtre d’une importante activité archéologique depuis le milieu du XIXe siècle, le département de la Seine-Saint-Denis n’avait été que modestement investi par la recherche jusqu’aux années 1980, fouilles et découvertes y demeurant jusqu’alors sporadiques.

L’engagement par le Département, au début des années 1990, d’une politique volontariste d’étude et de préservation du patrimoine archéologique a créé les conditions d’un essor spectaculaire de l’archéologie de sauvetage, puis de l’archéologie préventive. Celui-ci a radicalement modifié le point de vue que l’on pouvait avoir sur l’histoire du territoire. Se dessine désormais un paysage archéologique inséré de façon très cohérente dans le centre du Bassin parisien, où se signalent quelques sites exceptionnels, de fait tous récemment découverts : l’un des deux seuls ateliers de métallurgie du bronze connu en France pour l’Âge du Bronze, à Aubervilliers ; la grande nécropole du plein Ve siècle après J.-C. de Bondy, sans équivalent en France du Nord ; l’occupation gauloise et gallo-romaine de Bobigny, dont la nécropole du IIIe siècle avant J.-C. demeure à ce jour la plus importante du monde celtique par le nombre de tombes qu’elle a livré.

Le site de Bobigny, objet d’une trentaine d’opérations archéologiques depuis 1992, est le théâtre depuis novembre 1996 d’une campagne de fouille importante, sur près de 1,5 ha dans le parc départemental des sports de la Motte. La première tranche de cette opération, qui a notamment révélé de façon inattendue, une vaste zone artisanale datée entre le Ier et le IIIe siècle après J-C, s’est achevée en juillet dernier. La seconde tranche débute au mois de septembre, l’ensemble de l’opération s’inscrivant dans la perspective de l’aménagement du Pôle inclusif et sportif de Seine-Saint-Denis/Paris.

Comprenant 381 pages et 541 figures, la Carte archéologique de la Seine-Saint-Denis présente en introduction une synthèse des connaissances sur l’évolution du territoire puis, commune par commune, donne plusieurs centaines de notices de sites archéologiques.

Dirigé par le bureau du patrimoine archéologique du Département, l’ouvrage a associé 22 chercheurs issus, outre du Département, du Ministère de la Culture, de l’Unité d’archéologie de la ville de Saint-Denis, de l’Institut national de recherche archéologique préventive, de plusieurs opérateurs privés d’archéologie préventive et associations.

Crédit photo : fouille au parc départemental des sports de la Motte, Emmanuelle Jacquot

à lire aussi
Coronavirus Cinéma

« Soutenir toutes les salles de cinéma sans exception ! »

Le monde du cinéma est en émoi. De nombreuses salles en gestion publique risquent de se voir exclues des aides de l’Etat (50 millions d’euros) pour compenser les pertes d’exploitation en ces temps difficiles de Covid. En Seine-Saint-Denis, cela concernerait 19 salles, sur les 25 que compte le réseau Cinémas 93. Interview avec son directeur Vincent Merlin.

Livres

Décryptage de la violence

Dans son livre "Laisse pas traîner ton fils", l’écrivain dionysien Rachid Santaki part d’un fait divers sanglant et dresse le portrait d’une jeunesse en proie à la violence, dans la rue, la famille et les réseaux sociaux.

Stains Théâtre

Sonja Mazouz, Studio number one

Cette ancienne danseuse-comédienne est entrée dans la profession grâce au Studio Théâtre de Stains. Désormais coach de gym pilates après une carrière bien remplie, elle revient toutefois à ses premières amours et répète actuellement la nouvelle pièce du STS, « Rousseau et Jean-Jacques » qui sera jouée quand les théâtres pourront rouvrir. Portrait.

Saint-Denis In Seine-Saint-Denis Littérature jeunesse

Le "road-movie" confiné de trois Séquano-Dionysiennes

Avec « La nuit tombe, Maman rêve », Cécile Dumoutier, Luna Granada et Eve Gentilhomme signent un album jeunesse plein de rêve et de poésie, qui aborde avec légèreté des thèmes peu traités dans les livres pour enfants comme la monoparentalité. Cet ouvrage 100 % made in Seine-Saint-Denis, puisque l’éditrice et l’auteure sont dionysiennes, sera aussi présenté lors de l’édition virtuelle du Salon du Livre de Montreuil.