COVID-19 - Le Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis a pris des mesures préventives pour protéger la population tout en assurant la continuité du service public.
> Vous pouvez nous téléphoner au 01 43 93 93 93 ou utiliser notre formulaire de contact
Retrouvez toutes nos informations disponibles en suivant ce lien
Catégories
Seine Saint-Denis
Résidences artistiques en collèges Neuilly-sur-Marne

L’artiste Baya pose ses valises à Neuilly-sur-Marne

Durant un an, écrivains ou illustrateurs s’immergent en bibliothèques, entreprises, théâtres, lieux patrimoniaux, rencontrent les habitants, et nourrissent leur travail de création. Cette année, Baya, un artiste touche-à-tout, s’installe à la médiathèque Antoine de Saint-Exupéry de Neuilly-sur-Marne. Une première pour ce lieu sorti de terre il y a à peine deux ans.

Samedi 19 novembre. 16H30. Au cœur du quartier des Fauvettes / Val Coteaux de la ville où les guinguettes fleurissent l’été et où les Bisons patinent l’hiver. Le hall de la médiathèque du Petit Prince est plein. Une foule s’amoncelle devant l’entrée de l’auditorium. Cette après-midi là, on inaugure la résidence d’un artiste visiblement un peu touche à tout, écrivain et dessinateur à la fois. Baya, la quarantaine approchant, a vécu entre la Seine-Saint-Denis, Paris et Montpellier et exercé de nombreux petits boulots, tout en créant et s’exprimant sous diverses formes : écriture, musique, dessin, photographie, vidéo… De retour sur les terres qui l’ont vu grandir jusqu’à ses 20 ans, il proposera aux habitants jusqu’en juin 2017 des ateliers d’arts plastiques, un atelier photographique et d’écriture, des ateliers participatifs autour de jardins partagés, un cycle de projections et invitera des artistes à se produire dans l’auditorium de la médiathèque.

Spectacle collaboratif

Ce jour-là, l’artiste a invité, en collaboration avec l’équipe de la médiathèque, une compagnie de danse qui propose un spectacle d’un genre nouveau. « Entre chien et loup » est un projet participatif où le spectateur est l’acteur de ce qui va se passer sur scène. Réflexion artistique sur le fonctionnement des groupes, étude des loups et de la vie en meute, hiérarchies, organisations animales attribuant à leurs membres des places différentes bien précises au sein du groupe qui peuvent basculer à la naissance d’un plus jeune, d’un plus fort ou d’un plus rusé. La salle est captivée, du plus jeune au plus vieux. L’échange et le partage sont au rendez-vous. Une bonne introduction pour la résidence à l’image des envies de l’artiste : préserver le lien social, réfléchir sur la nature humaine, développer l’imagination et l’esprit critique.

Résident touche-à-tout

Autour de deux de ces projets de création en cours, Baya va donc proposer de nombreux rendez-vous, rencontres, ateliers de pratique artistique aux Nocéens, aux élèves des écoles et collèges et aux résidents du foyer logement Pierre Bérégovoy… Au cours des ateliers, il abordera différentes techniques : travail d’écriture, pratique du dessin, photographie, réalisation de volumes à partir d’objets de récupération... partageant avec la population les étapes de la création d’un album. Ces travaux en cours donneront lieu à une exposition à la médiathèque sous forme de planches, croquis et maquettes. L’auteur proposera en outre une programmation régulière de films de novembre 2016 à avril 2017 et assumera, avec l’équipe de la médiathèque, la direction artistique du festival de la BD en mars 2017 à Neuilly-sur-Marne.

Sens critique et imagination

Baya, malgré le fait « qu’il aime le grand air de la province », se dit heureux de revenir sur le territoire pour pouvoir partager son art et de proposer une programmation annuelle diverse. Celle-ci, co-construite avec l’équipe de la médiathèque, favorisera, il l’espère, « le sens critique, l’imagination et la créativité ». Il souhaite aussi, par la mise en place de jardins partagés dans l’esprit des « incroyables comestibles » de Pierre Rabhi, « créer au cœur du quartier du lien social, proposer des alternatives à la consommation et de sortir des circuits classiques ». Pour cela, il a programmé le vendredi 25 novembre à 20h à l’Auditorium de la médiathèque, le documentaire « Demain » de Cyril Dion et Mélanie Laurent qui invite à réfléchir et à découvrir des alternatives qui permettent de réinventer et ré-enchanter le monde à venir... « C’est mon coup de cœur ». Pour l’occasion, il a invité le philosophe Dany-Robert Dufour pour échanger avec les Nocéens sur l’idée de la pléonexie (vouloir posséder toujours plus) et sur « L’individu qui vient … après le libéralisme ».
Quand on lui pose la question à qui sont destinés ces ateliers, projections et rencontre : « à tous, aux ados, même s’ils sont parfois très durs à capter, aux enfants et aux adultes. J’ai déjà commencé à travailler avec des séniors... c’est un public que je ne connaissais pas. C’était captivant ».

Pour découvrir toute la programmation, cliquez ici

MÉDIATHÈQUE ANTOINE DE SAINT-EXUPÉRY
100 avenue du 8 Mai 1945
93330 Neuilly-sur-Marne
01 56 49 19 49

à lire aussi
Bande dessinée

Albert Uderzo, dernier banquet

Albert Uderzo, créateur entre autres d’Astérix avec son acolyte René Goscinny, est mort ce mardi à 92 ans. Ce dessinateur de génie avait un lien fort à la Seine-Saint-Denis : après avoir grandi à Clichy-sous-Bois, c’est dans un HLM de Bobigny que lui et Goscinny avaient commencé à donner naissance à l’irréductible Gaulois. Voici l’article que nous lui avions consacré en septembre 2019, à l’occasion des 60 ans de la naissance d’Astérix.

Ateliers et cours Parcs départementaux Patrimoine

« La poudrerie, un patrimoine qui cartonne » : acte 1 !

Cinq rendez-vous devaient se succéder. L’épidémie de coronavirus et les mesures de confinement en auront cependant décidé autrement. Samedi 14 mars, au parc départemental de la Poudrerie, s’est donc tenu l’unique atelier de préparation au projet artistique participatif d’Olivier Grossetête. Malgré le contexte et une météo peu avenante, ils étaient une petite trentaine de personnes à y prendre part, pour imaginer et réinventer ensemble le bâtiment de la cartoucherie. Reportage.

Théâtre

Bezace, le communard

Didier Bezace, metteur en scène et directeur du Théâtre de la Commune d’Aubervilliers, centre dramatique national, est décédé mercredi 11 mars 2020. Ardent défenseur d’un théâtre de qualité accessible à toutes et à tous, plusieurs fois récompensé par un Molière, nous l’avions suivi en 2009 toute une journée alors qu’il jouait "Après la répétition" d’Ingmar Bergman. Voici le reportage tel qu’il est paru alors dans le magazine départemental de novembre 2009.

Radio Pantin Aubervilliers

Le son au coeur de la Cité

« La Cassette » devrait commencer à tourner au second semestre 2020. Aux confins d’Aubervilliers et de Pantin, ce nouveau « tiers-lieu » imaginé par des amoureux de la radio est dédié à la création sonore. Il abritera la jeune école de radio du collectif « Transmission », gratuite et ouverte à tous.

Services, aides
& démarches

Accessibilité des équipements culturels

Un guide valorisant la diversité de l'offre culturelle en Seine-Saint-Denis et favorisant l'accès et la participation des personnes handicapées à la vie culturelle et sociale.