Catégories
Seine Saint-Denis
Collège

Chèque réussite, un vrai coup de pouce pour les 6e

Pour la deuxième rentrée consécutive, chaque élève entrant en 6e dans un collège public du département va pouvoir bénéficier d’un chèque réussite de 200 euros pour acheter des fournitures, des livres ou du matériel numérique. À la dernière rentrée, Ilian, 11 ans, a ainsi pu s’offrir un ordinateur-tablette. Rencontre.

« Cela faisait longtemps que je voulais un ordinateur ! », explique Ilian Aid, qui vient de terminer son année de 6e au Collège Berthelot de Montreuil. Quand sa maman, Djamila, a reçu les 10 bons d’achat de 20 euros du chèque réussite en novembre dernier, les fournitures scolaires étaient déjà achetées. Il a donc fallu décider d’acheter des livres ou du matériel informatique. « Mon ordinateur portable était en panne et je savais qu’au collège, l’ordinateur allait être très utile, poursuit Djamila, et comme Ilian n’aime pas trop lire, on a décidé d’acheter un portable ».

Un portable hybride

JPEG - 77.4 ko

« J’ai choisi un ordinateur-tablette, montre fièrement Ilian. La partie tablette est aimantée au clavier et elle se détache, mais l’écran est tactile tout le temps ». Ce portable hybride est à la fois un outil de travail pour l’école dans sa version ordinateur et un accessoire pour se détendre dans sa version tablette. « Je m’en sers tous les jours pour regarder Pronote (logiciel qui fait office de cahier de texte, ndlr). Au début de l’année, je notais mes devoirs dans mon agenda, mais à partir du mois de mars, j’ai arrêté parce que les profs mettent tout sur Pronote. Et je m’en sers pour faire des recherches sur Wikipedia. Par exemple, j’avais un exposé à faire sur le footballeur Johan Cruyff. J’ai commencé au CDI et j’ai pu continuer à la maison. Sinon, sur la partie tablette, je vais sur youtube, je regarde des vidéos de foot, parce que j’adore le foot, mais je ne joue pas à des jeux, j’aime pas ça ».

Incitation à la créativité

L’ordinateur d’Ilian a coûté un peu plus cher que le montant du chèque réussite, environ 230 euros, mais sa mère ne regrette pas cet achat. « En dépensant simplement une trentaine d’euros, j’ai pu lui acheter un ordinateur portable. C’est vraiment bien, il peut le transporter facilement et c’est très pratique qu’il puisse aller sur son compte Pronote tout seul ». Grâce à son ordinateur, Ilian s’entraîne aussi à taper des petits textes. « J’ai écrit un conte avec deux copains pour le cours de français et on l’a tapé. Par contre, comme je n’ai pas d’imprimante, on l’a rédigé chez un de mes copains qui en a une », poursuit le jeune collégien.

Seul bémol pour Djamila, le choix des magasins partenaires dans le département est limité. « J’ai été obligée d’aller au Conforama de Saint-Ouen pour acheter l’ordinateur car on ne pouvait pas utiliser les bons à celui de Bondy », mais Ilian, très positif et enthousiaste sur cette mesure, de conclure : « ce chèque réussite est vraiment une aide positive parce que des familles ne pourraient pas se payer d’ordinateur sans ça. Et là, en ajoutant 30 euros, des familles qui n’ont pas les moyens peuvent en acheter un ».

Pour que votre enfant, entrant en 6e à la rentrée dans un collège public, bénéficie du chèque réussite, inscrivez-vous dès maintenant en ligne via http://www.seine-saint-denis.fr/Un-cheque-reussite-pour-les-6es.html

à lire aussi
Collèges Le Bourget

Collèges : dernière (re)prise avant le clap de fin

Après avoir rouvert leurs portes aux 6e et aux 5e (4 juin) puis aux 4e et aux 3e (11 juin), les 130 collèges de Seine-Saint-Denis affichent quasiment complets. Si les règles de distanciation physique ont été assouplies depuis le 22 juin dans le cadre de la 3e phase du déconfinement, le protocole sanitaire est toujours en vigueur et les gestes barrières sont omniprésents dans le quotidien des élèves. Reportage au collège Didier-Daurat, au Bourget.

Collèges

Connaissez-vous le 1% artistique ?

En septembre 2020, quatre projets 1 % artistique vont voir le jour dans les collèges du Département ! En attendant de les découvrir, nous vous présentons chaque semaine un projet 1 % artistique déjà réalisé sur nos réseaux sociaux. Exemple avec l’artiste Eric Baudelaire et les élèves du collège Dora-Maar à Saint-Denis/Saint-Ouen.