Catégories
Seine Saint-Denis
Festival

Banlieues Bleues célèbre la musique en Seine-Saint-Denis

Du 3 au 31 mars, le département vibrera au son de la programmation riche et éclectique du festival Banlieues Bleues, toujours soutenu par le Conseil départemental. Au programme de cette 34e édition, du jazz, des musiques du monde et beaucoup de joie.

Le mois de mars sera dansant. Il sera aussi doux et créatif, électrique et libre : pour sa 34e édition, le festival Banlieues bleues nous fait voyager aux quatre coins de la planète mais aussi de la Seine-Saint-Denis grâce à une série de concerts événements qui convoquent 28 nationalités différentes. Au programme, des créations inédites de grands noms du jazz, des découvertes musicales mais aussi de véritables rendez-vous avec le public à l’occasion de concerts-rencontres.

Le premier soir, les festivités seront lancées à Saint-Ouen en compagnie du duo britannique Binker & Moses, derniers nés de la nouvelle vague jazz d’outre-Manche, et du grand Tony Allen, pour un hommage à Art Blakey. Quelques jours plus tard à Montreuil, c’est le violoncelliste Vincent Courtois qui viendra présenter ses inédits "Démons de Tosca", et Noël Akchoté son swing dans la création KCS Project.

JPEG - 89 ko

@Eduardo Rawdriguez
Le 15 mars, Clichy-sous-bois sera cubain, avec le pianiste virtuose Harold Lopez-Nussa suivi du percussionniste Pedrito Martinez et de son groupe. Le MC américain Napoleon Maddox, après avoir organisé des ateliers d’écriture et de chant avec des jeunes de La Courneuve pour son projet "Twice the first time", le présentera le 17 mars, et le lendemain, ce sont les sœurs israéliennes de A-WA qui nous feront danser au son de leurs chants yéménites et de leurs rythmes hip-hop.

Parmi les concerts immanquables, on compte également celui de la diva soudanaise Alsarah et ses Nubatones à Argenteuil le 25 mars, mais également celui de la flûtiste Naïssam Jalal le 28 à Pantin, accompagnée du batteur Hamid Drake, qui promet de nous envoûter avec sa création "Quest of the invisible". Les amateurs de punchlines ne seront pas en reste : le 21 mars à Saint-Ouen, le festival invite The Wolphonics, un son hybride résultat de hip hop biberonné au jazz mené par le saxophoniste Fabrice Theuillon et la MC américaine Asha Griffith. Le rappeur sud-africain Spoek Mathambo électrisera Pantin le 24 mars, et Rocca, le MC d’origine colombienne, déversera son flow 100% en espagnol le 29 mars à Tremblay-en-France. Le festival se terminera en beauté le 31 mars à Aubervilliers en compagnie de l’envoûtante nouvelle icône de la musique mauritanienne Noura Mint Seymali, du projet rétro-futuriste du groupe tunisien Bargou 08 et du trio égyptien survolté Islam Chipsy & Eek.

Autant d’occasions de partager, d’échanger, de découvrir ou d’élargir de nouveaux horizons sonores, et de fêter le mélange des genres et des cultures en musique.

Suivez notre feuilleton "Un mois de Banlieues Bleues"- 4 articles de présentation de différents concerts. Premier épisode à venir : "Le violoncelliste Vincent Courtois explore ses démons musicaux"

à lire aussi
Musique

Scènes Nomaades : « une nouvelle manière de faire la fête »

Le festival Scènes Nomaades parcourra la Seine-Saint-Denis du 21 juin au 31 juillet. Son originalité ? Une grande scène tractée par des vélos et un son diffusé par des enceintes solaires. Découvrez en avant-première le dispositif porté par le réseau de musiques actuelles Maad 93 et soutenu par le Département dans le cadre du Plan Rebond. Reportage en vidéo.

Cinéma Pantin

Festival Côté Court : 30 ans qui défilent à l’écran

Cette année, les 30 ans du festival Côté Court, au Ciné 104 à Pantin, coïncident avec la réouverture des salles de cinéma après la pandémie. Jusqu’au 23 juin, une centaine de court-métrages vont à nouveau être montrés à des spectateurs impatients de retrouver les écrans. L’occasion de revenir sur cette belle aventure avec Jacky Evrard, le fondateur du festival. Interview.

Festival Musique

Roberto Alagna chante à Saint-Denis

C’était le concert du retour. Le retour du Festival de Saint-Denis après une année de silence, et le retour de Roberto Alagna pour un premier concert en Seine-Saint-Denis. En en attendant d’autres ?...

Cinéma Montreuil

Nicolas Becker, son Oscar a fait du bruit

Le 16 juin sort « Sound of Metal », film sensible racontant l’épreuve que traverse un musicien de hard rock plongé dans la surdité. Un travail pour lequel le « sound designer » Nicolas Becker a reçu en février l’Oscar du meilleur son. Montreuillois depuis 7 ans, il nous parle de son parcours, de son attachement à la ville et de son projet d’ouvrir éventuellement une Maison du son dans le département.