Catégories
Seine Saint-Denis
Parcs départementaux

Les observ’acteurs ont la nature à l’œil…

Si vous aimez vous balader le regard aux aguets, le réseau de citoyens qui collectent des données sur la biodiversité en ville est fait pour vous. EXPLICATIONS.

Connaissez-vous le Tristan ? Non, ce n’est pas l’un de vos cousins lointains mais une espèce rare de papillon de jour observé pour la première fois en 2016, par le réseau des observ’acteurs, en Seine-Saint-Denis. Les observ’acteurs sont, eux, une « espèce » en pleine croissance, des citoyens (215 en 2017) qui envoient des données sur la nature en ville à l’Observatoire départemental de la biodiversité urbaine (ODBU). « Ce sont des enfants, des familles, des retraités qui nous aident à collecter des observations sur la faune et la flore en Seine-Saint-Denis dans le cadre d’un processus d’inventaire », résume Odile Le Faou, chargée de médiation scientifique au sein de l’ODBU. En 2016, le réseau des observ’acteurs a ainsi collecté 2650 données, soit environ 5 % de la base de données de l’ODBU.

Le tout en ayant l’œil aux aguets dans les parcs départementaux, mais aussi dans son jardin ou au détour d’une rue avec à portée de main son kit observ’acteur (loupe, guide de la flore, clé USB) reçu au moment de son inscription au réseau. Laquelle se fait à partir du site des parcs départementaux et en quelques clics depuis l’onglet L’Observatoire. Ensuite, c’est à vous de jouer et d’observer soit en utilisant la web app’ Observ’acteur ou bien par courrier postal. « Et au-delà de l’envoi de données, on organise aussi des échanges réguliers avec les observ’acteurs en les conviant, par exemple, à des initiations à l’observation avec des agents des parcs et les associations naturalistes », complète Odile Le Faou.

Si vous voulez en savoir un peu plus, le point de ralliement est à la Maison du parc départemental du Sausset où depuis septembre un espace Observ’acteur a ouvert ses portes. « Un lieu de rencontre avec de la documentation sur la faune et la flore, détaille encore Odile Le Faou, mais aussi un premier pas pour mieux comprendre ce qu’est le réseau Observ’acteur… ».

Devenir Observ’acteur : cliquer ici

JPEG - 71.2 ko
à lire aussi
Semaine de la mobilité

Le Département fête le vélo

Du 15 au 20 septembre, c’est la semaine de la mobilité. Cette année, elle intervient dans le cade de la semaine du développement durable (reportée du 18 septembre au 8 octobre du fait de la crise sanitaire). Pour l’occasion, le Département de la Seine-Saint-Denis organise, avec la ville de Bobigny et la préfecture, un village de la mobilité. Il propose également, via les partenaires associatifs, des ateliers de réparation et des balades sur le territoire.

Parcs départementaux

Parcs départementaux : attention aux tiques !

Jusqu’à l’automne, les tiques peuvent se cacher dans les espaces boisés, les prairies, jardins, buissons humides... Leur piqûre peut transmettre la maladie de Lyme, une maladie grave qui peut causer des troubles neurologiques, dermatologiques, articulaires et, plus rarement, cardiaques ou ophtalmiques.