Catégories
Sophie Greuil (38 articles)
J.O.P Tokyo

Madeleine Malonga, une étoile en argent !

Championne du monde en 2019, la vice-championne du monde en titre (27 ans), l’Etoile du Blanc-Mesnil se pare d’argent pour sa première participation olympique. Malgré une carrière loin d’un long fleuve tranquille, la ceinture noire aux racines congolaises démontre qu’il ne faut « jamais rien lâcher… ». Ses prochains combats de vice-championne olympique seront donc de la même veine. En or, par équipe ?

J.O.P Tokyo

Coacher des judokates à Tokyo... depuis Montfermeil !

Obligé à des transfusions régulières, l’entraîneur Omar Gherram (59 ans) a dû renoncer à se rendre à Tokyo pour suivre ses deux judokates dont Marie Branser (République Démocratique du Congo), licenciée au Red Star Club Montreuil judo. A distance, Omar les suivra de près via ses écrans…

J.O.P Tokyo

Médaille de bronze pour Althéa Laurin !

La jeune championne d’Europe de taekwondo d’Epinay-sur-Seine vient mardi 27 juillet de se parer du bronze olympique, dans la catégorie + 67 kg. Elle qu’on imaginait en préparation pour les Jeux de Paris 2024 a pris tout le monde de vitesse.

Le Blanc-Mesnil

Deux étoiles sur le tatami de Tokyo

Demain et après-demain, les Etoiles du Blanc-Mesnil Margaux Pinot (n°2 mondiale -70kg) et Madeleine Malonga (n°1 -78kg) entrent en lice, prêtes à suivre les pas argentés de la Noiséenne Amandine Buchard. Eliminé en huitièmes, le Montreuillois Alexandre Houssein lui se projette déjà sur 2024…

Basket ball

Aux J.O. de Tokyo, Diandra Tchatchouang joue toujours en 93 !

A l’heure de sa première participation olympique, l’ailière (30 ans) n’oublie pas ses premiers paniers à La Courneuve. Quadruple vice-championne d’Europe, la native de Villepinte aux racines camerounaises arborera « fièrement » son maillot tricolore floqué du numéro 93, celui de la Seine-Saint-Denis.

J.O.P Tokyo

Le Montreuillois Alexandre Houssein, porte-drapeau à Tokyo

Pour Djibouti, le judoka du Red Star Club Montreuil a porté son drapeau dans un stade vide n’empêchant pas de remplir son cœur d’émotions. A Tokyo, privée de stade, la Courneuvienne Gwladys Epangue, médaillée olympique de bronze en taekwondo en 2008, raconte son suivi à la télévision.

Handball

Les mousquetaires du 93 veulent décrocher le Graal

L’or olympique, c’est ce qui manque pour l’instant au hand féminin français. Et donc aussi à Allison Pineau, Grâce Zaadi et Kalidiatou Niakaté. Ces trois joueuses formées en Seine-Saint-Denis ne rêvent que d’aller chercher ce métal avec leurs partenaires de l’équipe de France. Elles s’y attelleront dès le 25 juillet, face à la Hongrie.

J.O.P Tokyo

Althéa Laurin, et si pour ses premiers Jeux...

Habitant et formée à Epinay-sur-Seine, la championne d’Europe de taekwondo (19 ans, +67kg), qui entre en lice ce mardi, n’a pas froid aux yeux pour sa première sélection olympique. Clairement, son objectif est l’or…

Judo

Margaux Pinot va à Tokyo !

Grâce à sa récente médaille d’argent aux championnats d’Europe (samedi 17 avril), la judokate de l’Etoile Sportive du Blanc-Mesnil décroche sa sélection, sa première aux Jeux olympiques. Pour Tokyo, Margaux Pinot (27 ans) rejoint sa camarade de club, la championne du monde en titre Madeleine Malonga (-78kg). Pour de l’or ?

Jeux olympiques et paralympiques

Madeleine Malonga a son ticket pour Tokyo

Mardi 6 avril, Larbi Benboudaoud, directeur de la haute performance de l’équipe de France, ex-judoka de Dugny et entraîneur national a communiqué une grande partie de la sélection pour les XXXIIes Jeux olympiques de Tokyo. Dans ses rangs, la championne du monde Madeleine Malonga, de l’Etoile sportive du Blanc-Mesnil.