Catégories
Seine Saint-Denis
Seine-Saint-Denis Seniors

Une Semaine bleue pour changer de regard sur nos aîné·e·s

La Semaine nationale des retraité·e·s et des personnes âgées, appelée Semaine bleue se déroulera du 3 au 7 octobre dans différents lieux de la Seine-Saint-Denis. À cette occasion, le Département et ses partenaires proposeront de nombreuses activités destinées à rompre l’isolement et à améliorer le bien-être des seniors.

La Seine-Saint-Denis, territoire le plus jeune de France métropolitaine compte aussi 280 000 personnes de plus de 60 ans. Elles seront près de 400 000 d’ici 2035. Nombre d’entre elles ne souhaitent pas voir leur vie sociale s’achever avec leur vie professionnelle et ont soif de nouveaux projets, d’engagements citoyens ou de contacts avec les jeunes générations. Pour répondre à leurs besoins, les agent·e·s de la Direction départementale de l’Autonomie ont organisé pour la Semaine bleue du 3 au 7 octobre des ateliers, rencontres et forums sur tout le territoire.

Au programme :

- Bien vieillir chez soi : ateliers de prévention avec le service Merci Julie le 4 octobre à 14h à l’Hôtel de ville de Pierrefitte-sur-Seine
- Conférence : Vie affective, désir, plaisir et sexualité : ce que la vie nous réserve après 60 ans le 5 octobre à 9h à la Villa Cathala de Noisy-le-Grand
- Journée nationale des aidant·e·s avec la diffusion du film documentaire « Mon vieux » d’Elie Semoun le 6 octobre à 13h30 à la Bourse du travail de Bobigny
- Forum : Lutte contre l’isolement des séniors le 7 octobre à 9h à la résidence autonomie Jean-Louis Mons à Noisy-le-Sec
- Exposition « Mon EHPAD dans la tempête » du 3 au 7 octobre dans cette même résidence autonomie
- Conférence sur l’accueil en institution des personnes homosexuelles qui vieillissent le 5 octobre à 14h à l’EHPAD « Les quatre saisons » de Bagnolet
- Et encore d’autres rencontres !

Vous pouvez télécharger la programmation complète :

Vers une Seine-Saint-Denis 100% inclusive

Les agent·e·s départementaux·ale·s présenteront au public les actions développées en direction des seniors et les aidant·e·s les lundi 3 et mardi 4 octobre de 9h à 11h dans le Hall d’accueil de l’immeuble Verdi, rue du Chemin Vert à Bobigny.
Les visiteur·euse·s pourront ainsi connaître les mesures mises en place par le Département pour favoriser leur participation à la vie sociale : carte Ikaria distribuée à plus de 19 000 Séquano-Dionysien·ne·s, ouverture de 4 tiers-lieux autonomie, parcours culturels et sportifs dans une dizaine d’EHPAD ou ex-foyers logement, aide à la vie partagée jusqu’à 10 000 euros par an et par personne pour les projets d’habitats inclusifs, dispositif Rénov’Habitat ou système de téléassistance…
Les professionnel·le·s feront par ailleurs connaître les nouveaux sites web ogeni.fr et aidant.seinesaintdenis.fr qui proposent respectivement des actions de loisirs de proximité dédiées aux seniors et des solutions de répit « en bas de chez soi » pour les familles d’aidant·e·s.
De quoi changer notre regard sur cet âge qui peut être aussi celui de l’épanouissement.

JPEG - 273.6 ko

Crédit-photo : Sylvain Hitau

à lire aussi

Les diplômé·e·s de l’Académie populaire de la santé

Former des habitant·e·s pour les conduire à agir au quotidien pour la santé de leur entourage, c’est la vocation de l’Académie populaire de Santé. Créée par le Département et soutenue par la Fondation BNP-Paribas, elle a réuni en janvier ses 21 ambassadeur·rice·s. L’une d’elle, Béatrice, 55 ans, nous explique comment elle est devenue ambassadrice de la santé.

Associations Pantin

Au Refuge, des vies sur le fil...

Près de 200 personnes sans-abri poussent chaque jour la porte de l’accueil de jour pantinois Le Refuge qui propose petits déjeuners, douches, services de buanderie, accompagnement social... L’association, subventionnée par le Département, apporte du réconfort à ces âmes « sur le fil du rasoir » plus combatives que le public pourrait l’imaginer.

Protection de l’enfance

Concevoir la protection de l’enfance à l’horizon 2027

Ce jeudi 12 janvier, les grands acteurs de la protection de l’enfance étaient réunis pour décider d’une nouvelle feuille de route jusqu’en 2027. Prise en compte des attentes des jeunes eux-mêmes, réponses aux tensions connues dernièrement par le secteur... Myriam Bouali et Lucie Debove, directrice et directrice adjointe Enfance et Famille au Département, font le point.