Catégories
Seine Saint-Denis
Seine-Saint-Denis Course à pied

Un pas vers l’emploi : l’insertion par le sport

La Mission locale de Gagny - Villemomble - Les Pavillons-sous-Bois a organisé le 12 juillet une course financée par le Département dans le cadre du Bel été solidaire et olympique, visant à favoriser les rencontres entre jeunes et employeur·euse·s. L’occasion d’échanger, de se découvrir sous un autre jour et, pourquoi pas, de décrocher un poste !

« Je n’aurais pas imaginé qu’il y ait autant de métiers dans un supermarché... » confesse Salah, 20 ans, originaire de Villemomble. Titulaire d’un Bac Pro Commerce, cet ancien chauffeur-livreur vient de laisser son CV à Gaëlle, responsable du secteur non-alimentaire du Cora de Pavillons-sous-Bois, lors de la halte ravitaillement organisée devant le magasin. « Nous embauchons et nous formons des approvisionneurs, des bouchers, des poissonniers, des boulangers, des chefs de rayon… Le diplôme importe peu, on cherche des jeunes qui ont la niaque et la motivation de ce jeune homme nous a tout de suite tapé dans l’œil... » s’enthousiame-t-elle. Salah et les 24 jeunes inscrit∙e∙s à l’opération Un pas vers l’emploi seront peut-être recruté∙e∙s à la rentrée après avoir couru et interagi avec une vingtaine d’employeur∙euse∙s locaux∙ale∙s. Tous∙te∙s les participant∙e∙s ont apprécié l’aspect convivial de ce job-dating d’un nouveau genre.

« Briser la glace » en partageant une course

Salah, Ivan, Leila, Kayle, Jarod... se sont donnés rendez-vous en début de matinée au parc de la Poudrerie pour un échauffement avec les conseiller∙ère∙s de la Mission locale intercommunale et les employeurs. Choisi∙e∙s pour leur appétence pour le sport, la majorité de ces jeunes NEET (Ni en emploi, ni en études, ni en formation) bénéficient d’un Contrat d’engagement jeune leur offrant un accompagnement global de 15 à 20 heures par semaine. Le joyeux cortège de « runners » s’est élancé le long du canal de l’Ourcq de Sevran à Bobigny, escorté par Lucas Decoutot, un jeune gabinien espoir olympique en athlétisme.
« On a contacté un CFA, des sociétés d’informatique, de sport, de mécanique auto, de bricolage, la Légion Etrangère, la Police... qui proposent des CDI, CDD, des contrats en alternance ou des stages en Seine-Saint-Denis » détaille Loïse, chargée des relations avec les entreprises de la Mission locale. La majorité d’entre d’elles connaissent une pénurie de main d’oeuvre et peuvent proposer des postes perennes proches du domicile des jeunes.
Lisa, chargée de la communication de l’entreprise Eyes Securité a réussi à casser certains clichés de genre sur le bitume. « Pendant le trajet, j’ai convaincu plusieurs jeunes filles que les postes d’agents de sécurité qui vont exploser avec les Jeux de Paris 2024 sont accessibles sans problème aux femmes ».

Réseautage à l’arrivée dans un tiers-lieu

Après avoir franchi la ligne d’arrivée, les coureur∙euse∙s ont partagé un repas au Café Oasis de Bobigny et noué des contacts. Les jeunes ont compris que la Seine-Saint-Denis offre de belles opportunités d’emplois à saisir très vite. « Nous souhaitons en 2022 recruter 150 conducteurs de bus à Pavillons-sous-Bois qui seront formés dans les 7 centres du département. Et avec le Grand Paris Express, les besoins en machinistes vont encore augmenter dans les prochaines années... » déclare Ramata, chargée de recrutement de la RATP.
Même son de cloche pour les représentant∙e∙s de l’entreprise Norauto qui cherchent surtout des savoirs-être pour combler de nombreux postes en CDI de technicien∙ne∙s ou de vendeur∙euse∙s d’équipement automobile.
« J’ai donné une dizaine de CV autour d’un café et j’ai bien aimé les relations détendues avec les recruteurs que l’on perçoit sous un autre jour, de façon plus humaine » indique Jarod, 24 ans, bien décidé à passer du statut d’intérimaire à un poste plus stable.

Financée par le Département, la seconde édition de l’opération Un pas vers l’emploi permet « une réassurance des jeunes et une remobilisation autour des valeurs de dépassement de soi des Jeux Olympiques » , selon Laurent Ducoutumany, chargé des grands projets JOP du Département. Et cela paye puisque l’événement s’est déjà concrétisé l’an dernier par une embauche en CDI, cinq CDD et une entrée en formation...

JPEG - 233.6 ko
« Le bel été de l’emploi » booste l’insertion

L’association Boutique club emploi de Tremblay-en-France, financée par le Bel été solidaire et olympique du Département propose cet été aux personnes en recherche d’emploi des temps de rencontre et des jeux professionnels pour mettre toutes les chances de leur côté. Les personnes intéressées pourront dans cette ville :

- être conseillées sur l’emploi et la formation en assistant aux RDV de l’insertion les 27 juillet et 31 août à 15h cours de la République et le 17 août au 15 allée Nelson-Mandela

- participer à un rallye à vélo sur l’accès aux droits (CAF, Sécurité sociale...) le 10 août au départ des locaux de l’association

- bénéficier sur inscription d’une semaine de préparation à l’emploi avant de rencontrer des recruteurs du territoire

« Notre challenge consiste à mettre le plus de Séquano-Dionysiens possible sur le chemin du travail à la rentrée » affirme Hafsa Kamoordeen, coordinatrice pédagogique de la Boutique club emploi. Chiche ?

Boutique club emploi
15 allée Nelson-Mandela à Tremblay-en-France
Tel : 01 49 63 47 30
Mail : boutique.emploi@bcetef.org

Crédit-photo : Franck Rondot

à lire aussi
Tremblay-en-France Sevran Football

Siham Benmahammed, siffler c’est gagné !

Si elle regarde en ce moment l’Euro féminin de football à la télé, cette Sevranaise fait bien partie de la génération montante des arbitres tricolores. A 25 ans, elle arbitre depuis cette année en D1 féminine. Une première marche avant de diriger le jeu dans les plus grandes compétitions internationales. Portrait.

Cyclisme Aubervilliers

Revivez le Tour de France dans la roue des filles d’Auber

Plus de 20 ans après sa dernière édition, le Tour de France féminin a retrouvé les routes de l’Hexagone fin juillet. Et les 6 coureuses de l’équipe St-Michel-Auber 93 ont dignement représenté le département : elles finissent au complet et Coralie Demay se classe 24e. Notre journaliste les a suivies au jour le jour en vidéo. Retrouvez ici l’ensemble de nos reportages.

Equitation La Courneuve Handicap

Laurie Descouture, cavalière sport adapté

Les 15 et 16 juin, le centre équestre de La Courneuve accueillait pour la 6e fois les championnats de France d’équitation sport adapté, ouverts à des sportifs avec un handicap mental ou psychique. Laurie Descouture, 29 ans, l’a emporté en dressage et saut d’obstacles. Portrait d’une cavalière qui va de l’avant.