Catégories
Seine Saint-Denis
In Seine-Saint-Denis

Un parc d’attractions pas comme les autres

Dans le parc départemental Georges-Valbon, le Parc d’attractions littéraires vient de s’installer jusqu’à mardi pour le plus grand bonheur des enfants. Un événement gratuit et ouvert à tou·te·s sans inscription.

JPEG - 102.3 ko

Des containers bleus sont disséminés dans cette partie du parc. Flanqué d’un R pour air, d’un O pour eau, d’un Fe pour feux, d’un TR pour terre. Des silhouettes noires d’oiseaux rappellent le très beau livre Oxiseau de la graphiste belge Bernadette Gervais présente ce jour-là : « J’ai fait beaucoup d’imagiers pour apprendre à regarder, à respecter, à analyser. Et ça va plus loin. Ça aide au respect de l’autre. C’est super important de mettre des livres dans les mains des enfants au-delà même du contenu. »

Celle qui pratique la médiation littéraire de Marseille à Limoges est ravie de se trouver à La Courneuve dans ce parc plein de livres, d’enfants et de soleil : « Ici, j’ai l’impression de me balader dans mon livre. C’est chouette de voir ces enfants colorier, se saisir de mes dessins et se les approprier. Je fais vraiment des livres pour enfants. Ils leur sont destinés. De les voir comme ça, ça me fait plaisir. De les voir dans des initiatives pareilles, je suis contente parce que c’est ce que je voulais : toucher les enfants. Si ce sont des enfants de milieux défavorisés, c’est encore mieux. J’ai fait plein de photos quand ils coloriaient... » ajoute l’auteure-illustratrice.

JPEG - 281.7 ko

Le Parc d’attractions littéraires abrite différents espaces où des animateur.rice.s invitent les enfants à jouer avec les univers des illustrateur.rice.s des livres jeunesse. Sur l’espace Fe, deux équipes s’affrontent comme à Fort Boyard. Leur défi ? Réussir une fête d’anniversaire grâce au plateau de jeu de Frédérique Bertrand présente elle aussi à Georges-Valbon. Un défi qui réclame de l’attention, de l’observation et un don pour le dessin. Qui des verts ou des rouges a finalement dessiné le plus beau et le plus fidèle des gâteaux d’anniversaire ? Noé encourage son équipe... Antoine l’animateur recompte le nombre de bougies, le nombre d’étages... « On a fini avant eux ! » revendiquent les verts. Les deux équipes du centre de loisirs La Boissière de Rosny-sous-Bois, très prises par le jeu arriveront exaequo.

Sous le chapiteau, deux comédiens captent l’attention des enfants avec la lecture du Yark. L’un est juché sur un banc, l’autre invective du doigt pour donner vie à un monstre mangeur d’enfants qui se plaint du manque de qualités gustatives de la génération actuelle causée par leur polissonnerie. Une lecture à voix haute pleine de relief, qui s’interrompt pour vérifier si tous les enfants ont bien compris la signification d’un mot ou d’une expression « vipère aspic » ou « animaux en voie d’extinction ». Les enfants comme à l’école lèvent le doigt pour rassurer les comédiens « c’est comme un serpent », « c’est une espèce d’animaux qui va disparaître »... c’est alors qu’Alban Gérôme et Bertrand Désert s’emparent d’un autre livre « Histoire de squelettes » pour montrer une espèce en voie d’extinction « l’homme » entouré de « baleine », de « zèbre » ou plutôt de leur squelette !

JPEG - 51.5 ko

Le Parc d’attractions littéraires a pensé vraiment à tout pour surprendre son jeune public qui pourra sauter au travers de cerceaux brumisateurs pour pouvoir se rafraichir. Jouer à un baby-foot XXXL pour les plus grands ou monter dans un poussalire « une sorte de pousse-pousse » tiré par un vélo où on écoute des livres en se promenant dans le parc. Ou encore une hippomobile qui emmènera des comédiens avec ses passagers pour des lectures sous le signe de la nature et des 4 éléments.

JPEG - 304.3 ko

Un Parc d’attractions littéraires où chaque enfant recevra en cadeau le livre qu’il aura pris soin de choisir. Comme Alima, 6 ans, venue avec son frère et sa maman. « On est déjà venu l’an dernier. On est de Chelles. C’est notre centre social qui nous a proposé cette activité... » explique Samira. Sa fille hésite entre un magazine J’aime lire, et un livre pop-up qui dévoile une fois ouvert une ferme où ranger ses animaux. Mohamed, 8 ans a pris exactement le même livre. Pourtant le choix est grand : albums, magazines, bédés, contes... Sur la table et dans les caisses en bois, tous les livres sont offerts. Chaque enfant peut décider de partir avec celui qu’il aura préféré grâce à la générosité de 50 grands éditeurs jeunesse. Au moment de partir du stand de don Samira, la maman, essaie de les raisonner : « C’est vrai qu’il est très beau ce livre. Je comprends qu’il te plaise. Je suis sûre que ta soeur sera d’accord pour te le prêter. Regarde autre chose. » Finalement Mohamed part avec le sourire et... une bédé !

Une initiative Partir en Livre & Lire au Parc portée par le Salon du livre et de la presse jeunesse. Télécharger le programme ici.

JPEG - 5.2 ko

Frédérique Bertrand, auteure-illustratrice 
« C’est toujours un plaisir, un honneur pour moi d’être là, une reconnaissance. On m’a proposé de décliner mon univers, à partir des livres que je réalise. On continue à ouvrir des portes et des fenêtres car le livre c’est un support de partage, d’échanges. Moi, déjà à la base, pour chacun de mes livres, je m’amuse toujours à les réaliser, il y a une part de jeu, de plaisir à la conception des livres. Alors les étendre en un plateau de jeu, en escape game, et en atelier ludique c’est trouver les petits détails, les petites choses, les petites amorces à travers les pages du livre. Relever des défis, trouver des différences, chercher les détails, trouver des jeux de mots, prendre plaisir à fouiller les images. Je m’appuie sur ce qu’une image peut véhiculer comme sens. Comme sens quand on la voit, quand on la fouille. Des petites choses décadrées, cachées, dissimulées, mais pas forcément hyper détaillée. »
 

JPEG - 5.1 ko

Bernadette Gervais, auteure-illustratrice  
« C’est une belle initiative qui a du succès. C’est un moyen de faire venir des enfants qui n’ont pas spécialement accès aux livres. Donc c’est plutôt pas mal de leur donner accès à une certaine qualité de bouquins. ».

JPEG - 5 ko

Stéphane Troussel, président du Département de la Seine-Saint-Denis 
« Nous sommes très heureux avec l’équipe du Salon du livre de jeunesse de pouvoir organiser dans ce parc, ce Parc d’attractions littéraires, car c’est un lieu où plein d’enfants, plein de jeunes, plein de familles se retrouvent. Ceux qui viennent y passer un moment en semaine ou le weekend et parfois ceux qui n’ont pas la possibilité de partir en vacances. On essaie de faire en sortes qu’il y ait plein d’activités. Ce qui est fait ici c’est un symbole de notre attachement au livre, à la lecture et en particuliers en direction des enfants et des jeunes. Car nous croyons que s’il y a bien quelque chose qui permet de grandir, de réussir, de devenir un adulte, c’est bien le livre. Depuis le 10 juillet une piscine éphémère a ouvert. Car en Seine-Saint-Denis, nous pensons que les parcs sont des lieux pour se cultiver, pour faire du sport des activités. »

JPEG - 5.5 ko

Sylvie Vassallo, directrice du Salon du livre et de la presse jeunesse
« Ce Département soutient toutes nos idées pour développer la lecture chez les enfants. »

Photos : Nicolas Moulard

à lire aussi
Résidence artistique Aménagement urbain

A la recherche des lieux perdus

Mercredi 26 juin, le travail mené par la comédienne et autrice Catherine Froment sur les lieux abandonnés et les personnes isolées dans le cadre de sa résidence d’écrivain dans le lieu culturel Mains d’œuvres à Saint-Ouen a donné lieu à une conférence-débat à la Maison de quartier de La Plaine à Saint-Denis.

Services, aides
& démarches

24 actions pour les Jeux 2024

Un plan départemental d'accompagnement de la candidature aux jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024 a été adopté en séance du Conseil départemental le 22 juin 2016. Ce plan se décline en sept grands thèmes qui regroupent 24 actions.

Accessibilité des équipements culturels

Un guide valorisant la diversité de l'offre culturelle en Seine-Saint-Denis et favorisant l'accès et la participation des personnes handicapées à la vie culturelle et sociale.