COVID-19 - Le Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis a pris des mesures préventives pour protéger la population tout en assurant la continuité du service public. Cliquez ici pour accéder aux informations disponibles
Catégories
Seine Saint-Denis
Cyclisme Aubervilliers

St Michel-Auber 93 ravive l’esprit des P’tits Gars

Une équipe pro renouvelée de moitié, une équipe femmes étoffée, une équipe BMX qui s’installe dans le paysage : la saison 2020 d’Auber 93, présentée mardi 14 janvier, s’annonce bien. Proposant depuis 1994 tous les échelons, de l’école de vélo jusqu’aux pros, ce club semble fait d’un bois résistant au temps.

En course comme en coulisses, St Michel-Auber 93 est une équipe pleine de surprises. Sa soirée de présentation 2020, la 27e du nom, n’aura pas dérogé à la règle. Comme au lac de Madine en 1996, unique victoire d’Auber 93 sur le Tour de France, Cyril Saugrain est sorti de sa boîte, en guest star exceptionnelle.
L’ancien champion, originaire de Livry-Gargan et formé au Cyclisme Municipal Aubervilliers, était surtout là pour annoncer qu’il parrainerait désormais l’équipe femmes. Mais sa présence, face à une équipe pro renouvelée à 50% et extrêmement rajeunie, rappelait aussi l’esprit des « P’tits Gars d’Auber ». « Sa venue ce soir me fait incroyablement chaud au coeur. L’ascension du club est vraiment liée à la victoire de Cyril en 1996 et pour ça je lui resterai éternellement reconnaissant », ponctuait un Stéphane Javalet, manager général de l’équipe, brusquement ramené 24 ans en arrière.

JPEG - 72.9 ko

Les nouveaux P’tits gars de cette saison 2020 ont pour nom Bryan Alaphilippe, Adrien Guillonnet, Baptiste Constantin, Baptiste Bleier et Louis Louvet. Trois néo-pros (pour les trois derniers cités) et deux autres arrivées qui viennent régénérer l’effectif et faire oublier une année 2019 généreuse mais un poil frustrante.

JPEG - 88.1 ko

En plus de la carte jeunesse, St Michel-Auber 93 a aussi voulu abattre celle de la diversification : avec Alaphilippe (le frère du fameux Julian), la voilà dotée d’un sprinter pouvant jouer les arrivées massives et avec Guillonnet d’un grimpeur qui lui faisait défaut depuis un bon moment. Louis Louvet, 2e meilleur espoir de l’année 2019 au classement Direct Velo et Baptiste Constantin (monté de la réserve) viennent eux grossir les rangs des coureurs polyvalents, tandis que Baptiste Bleier (lui aussi issu de la filière locale) sera une deuxième lame sur contre-la-montre derrière un Yoann Paillot toujours vaillant.
« On a une équipe pour jouer sur tous les tableaux. L’arrivée des jeunes, c’est très positif : c’est toujours bien d’avoir du sang neuf, aussi pour que les « vieux » ne se reposent pas sur leurs acquis », estimait Anthony Maldonado, 28 ans seulement, mais dont les 5 ans passés à Auber en font un capitaine de route naturel aux côtés de l’expérimenté Tony Hurel.

Objectif Coupe de France, hommes comme femmes

Les objectifs des P’tits Gars version 2020 ? Evidemment le classement par équipes de la Coupe de France, à nouveau plus favorable à un effectif resserré comme l’est Auber 93 puisque les 3 premiers coureurs marqueront des points, et l’une ou l’autre course réputée, de préférence télévisée… « Pour l’année prochaine, nous avons l’ambition de monter en Division 2 (l’équipe pro est actuellement en Continental, le 3e échelon) et aussi d’installer l’équipe féminine en team UCI », confiait Stéphane Javalet.

JPEG - 91.7 ko

L’équipe femmes, justement, nourrit elle aussi des ambitions élevées : « pourquoi pas une victoire au classement général de la Coupe de France, en tout cas un podium », annonçait Sébastien Bailly, directeur sportif des féminines. Echaudé par les malheurs de 2019 – un effectif trop juste et miné par les grosses blessures, qui avait fait dévisser les filles au dernier moment au classement général de la Coupe de France – St Michel-Auber 93 a retenu les leçons. L’effectif passe ainsi à 11 cyclistes, dont de sacrées références : Charlotte Bravard, championne de France 2017 et Fernanda Yapura, spécialiste argentine du chrono. Kristina Nenadovic, sacré moteur comme l’a prouvé sa médaille de bronze aux Championnats d’Europe juniors sur route l’année dernière, pourra ponctuellement aider ses partenaires, mais la Villetaneusienne passera le plus clair de son temps avec l’équipe de France jeunes. « J’espère qu’on va briller en Coupe de France. Il faudra qu’on ait un peu plus de chance que l’année dernière pour être épargnées par les blessures », souhaitait la capitaine de route Sandrine Bideau, 13e des derniers championnats de France sur route.
Enfin, avec son équipe de BMX qui souffle sa 4e bougie, l’équipe à la marque orange prouve qu’elle est véritablement tout-terrain. La vingtaine de pratiquants, entraînés par 5 coaches, dispose qui plus est d’un outil de choix : une piste BMX qui a ouvert depuis 3 ans au cœur du stade de la Motte à Bobigny. Les « riders » se sont aussi trouvé un porte-drapeau en la personne de Tommy-Lee Berton, champion de France des 17-24 ans en 2019 sous le maillot d’Auber et promu en catégorie Elite cette année. « Ce sera une année de découverte pour moi, mais je vise tout de même le time trial (parcours chronométré) aux championnats de France », déclarait ce Dionysien pur jus, qui se lève tous les matins en pensant à Paris 2024. Ce qui ne l’empêche pas, lui l’étudiant de STAPS à Paris-XIII, d’animer les cours pour débutants.
Des effectifs renouvelés, une famille BMX en train de s’élargir et des ambitions intactes : l’esprit des P’tits Gars d’Auber est décidément comme les roues de leurs nouvelles montures : inoxydable.

Christophe Lehousse
Photos : ©Daniel Ruhl

à lire aussi
Jeux olympiques et paralympiques

Rebondir encore

Allan Morante a été l’un des premiers sportifs de Seine-Saint-Denis à décrocher sa qualification pour les Jeux olympiques de Tokyo. Au moment où on apprend leur report à 2021, le multiple champion de France de La Dionysienne Trampoline répond à nos questions, de chez lui, comme la plupart d’entre nous.

Hockey sur glace Neuilly-sur-Marne

Frank Spinozzi dit « so long » aux Bisons

Après 10 ans passés sur le banc du club de hockey sur glace de Neuilly-sur-Marne, l’emblématique coach a fait ses adieux pour se consacrer à sa famille. Au cours de cette décennie, le Franco-Canadien aura signé des statistiques remarquables et aussi contribué à structurer un club aux moyens limités par rapport à ses concurrents.

JOP 2024

La Génération Jeux ne cesse de grandir

Vendredi 28 février, le Département a présenté pour la 3e année de suite son dispositif Génération Jeux, pensé pour accompagner des espoirs sportif·ve·s de son territoire vers les Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024. Un « club » qui regroupe désormais 30 athlètes, qu’une petite olympiade sépare maintenant de leur grand rendez-vous à la maison.

Services, aides
& démarches

Accessibilité des équipements culturels

Un guide valorisant la diversité de l'offre culturelle en Seine-Saint-Denis et favorisant l'accès et la participation des personnes handicapées à la vie culturelle et sociale.