Catégories
Seine Saint-Denis
Handicap

Se déplacer, un droit pour tous et toutes

Ce vendredi 30 avril est la Journée mondiale de la mobilité et de l’accessibilité. L’occasion de faire le point sur les dispositifs qui, en Seine-Saint-Denis, facilitent et favorisent les déplacements des personnes âgées ou en situation de handicap.

Améthyste, Améthyste+, Chèque Taxi, Pam93, Wimoov ou I Wheel Share… autant de dispositifs qui répondent à un seul et même objectif : permettre à chacun et chacune, quels que soient ses besoins, ses habitudes, son âge ou son handicap de pouvoir se déplacer et participer ainsi à la vie de la cité, en toute autonomie.
 

D’Améthyste à Améthyste+

Le plus connu est, sans doute, le forfait Améthyste, avec ses 50 000 bénéficiaires de 60 ans et plus ou en situation de handicap qui peuvent ainsi utiliser les transports en commun franciliens pour un coût des plus réduits (48 euros par an maximum). Lancé plus récemment, en 2020, et tout aussi utile, Améthyste+ est une allocation de 180 euros par an, délivrée également sous conditions de ressources, afin de financer des déplacements plus ponctuels (environ 20 trajets par trimestre).
 

En voiture Simone !

Même principe pour le Chèque Taxi qui permet de payer des courses effectuées en taxi ou à bord d’un véhicule PAM93. Ce dispositif départemental, proposé depuis une quinzaine d’années et dont la gestion a été confiée à un opérateur privé, est cofinancé par le Département, la Région et Ile-de-France Mobilité. Grâce à ce service qui fonctionne tous les jours de l’année, sauf le 1er mai, une course de 15 kms « d’adresse à adresse » est, par exemple, facturée 8,20 euros au bénéficiaire qui peut se faire accompagner s’il/elle le souhaite.
 

Les nouvelles technologies à la rescousse

« La possibilité de se déplacer facilement est un prérequis à l’autonomie », insiste Marie Gliksohn, chargée de projets au sein de la direction Personnes âgées et Personnes handicapées du Département. « C’est pourquoi la Seine-Saint-Denis a à cœur de soutenir et d’accompagner financièrement les projets innovants en la matière, notamment à travers l’Appes à Agir et les partenariats noués avec des associations ou structures spécialisées. »

C’est le cas de Wimoov, qui, après avoir réalisé un « bilan mobilité » avec la personne, lui propose un accompagnement individuel afin de l’aider à retrouver le chemin des transports en commun.
La start-up I Wheel Share, qui fut une des premières ambassadrices du In Seine-Saint-Denis a, quant à elle, développé une application qui permet de connaître, en quelques clics, les conditions d’accessibilité partout en France et quel que soit le handicap. Vous voulez bougez ? Vous le pouvez ! C’est le moment de se lancer !
 
Pour en savoir plus
- Améthyste
- Pam93
- I Wheel Share
- Wimoov Ile-France

Photo : Bruno Levy
Pouvoir prendre les transports en commun pour aller au théâtre, faire ses courses, aller voir ses proches, c’est pouvoir vivre sa citoyenneté, quels que soient son âge, son état de santé ou son handicap.
(Photo datant d’avril 2019 prise avant le port du masque obligatoire)

à lire aussi
Santé & Prévention La Courneuve

Un accueil santé au coeur des quartiers populaires

Aller dans les quartiers prioritaires de Seine-Saint-Denis pour parler santé aux habitant·e·s, c’est la vocation des médiateur·rice·s du Département et d’associations partenaires. Reportage à la Cité des 4000 à la Courneuve, en présence de Stéphane Troussel et de la vice-présidente Magalie Thibault.

Lutte contre les discriminations

Une caravane contre les discriminations

Dans le cadre de son Observatoire contre les discriminations, le Département a décidé de lancer un bus qui va sillonner les quartiers populaires de Seine-Saint-Denis, du 18 juin au 13 juillet. Sa mission : informer les habitants sur leurs droits et éventuellement initier des démarches en cas de discrimination avérée.