Catégories
Seine Saint-Denis
Économie & Emploi Saint-Denis

RSA : le Département accélère l’insertion en Seine-Saint-Denis

Le Président Stéphane Troussel s’est déplacé le 2 février au Pôle emploi de Saint-Denis pour renforcer la coordination entre le Département et les agences du territoire. Ce déplacement s’inscrit dans la mise en place d’une nouvelle politique d’insertion visant à doubler le budget affecté d’ici 2023 ainsi que le nombre d’agent∙e∙s chargé∙e∙s du suivi des allocataires du RSA…

Avec l’expérimentation de la renationalisation du RSA en Seine-Saint-Denis, le Département dégage de nouveaux moyens, dès 2022, pour refondre et renforcer ses politiques d’accompagnement des allocataires du revenu de solidarité active. La collectivité va dès lors doubler les moyens consacrés à sa politique d’insertion : 33 millions d’euros cette année - soit 10 millions supplémentaires - pour atteindre 46 millions d’euros à l’horizon 2023.
Sur le terrain, le Conseil départemental va booster ses moyens d’intervention, passant de 170 à 340 référent∙e∙s, doubler le nombre de places « en garantie d’activité » (12700 places attendues d’ici à 2026 au lieu de 6350 actuellement…) et multiplier les partenariats avec les différents acteurs de l’insertion et de l’emploi (SIAE, entreprises de l’ESS…).
Attentifs à construire une politique au plus près des besoins des usager∙ère∙s, Stéphane Troussel et la vice-présidente Mélissa Youssouf ont rencontré le directeur territorial de Pôle emploi en Seine-Saint-Denis pour améliorer le partenariat entre les deux structures et fluidifier autant que possible le parcours d’insertion des bénéficiaires.

Un accompagnement global et personnalisé

Pour visualiser le parcours et le suivi des demandeur∙euse∙s d’emploi, le Président, la vice-présidente et les agent∙e∙s territoriaux∙ale∙s ont visité les locaux de l’agence de Saint-Denis, une des plus importantes du département. « Nous avons simplifié les procédures administratives avec la possibilité de scanner les dossiers manquants dans nos locaux » annonce Olivier Pinheiro, directeur adjoint de la structure. « Des ateliers sont également réalisés sur smartphones pour aider les personnes à distance ».
La Direction départementale de l’Emploi, de l’Insertion et de l’Attractivité Économique (DEIAT) agit également en lien avec les circonscriptions de services sociaux et d’autres acteurs pour aider les 101 000 allocataires séquano-dionysien∙ne∙s à réaliser leurs projets de retour à l’emploi. « La nouvelle donne départementale permettra d’instaurer des rendez-vous plus réguliers avec les conseillers, idéalement tous les quinze jours, en fixant une moyenne de 90 allocataires par agent » déclare Manon Daubas, directrice adjointe de la DEIAT.
Une vingtaine de professionnel∙le∙s des Pôles emploi de Seine-Saint-Denis, en partenariat avec les services sociaux départementaux, proposent aux bénéficiaires les plus fragiles un accompagnement global pour lever certains « freins périphériques » comme les problèmes de logement, de santé, de garde d’enfants ou de précarité financière…

Des agences locales pour de meilleurs résultats

Le Conseil départemental a lancé un appel à manifestation d’intérêt pour créer des « agences locales d’insertion » qui mailleront le territoire dès septembre 2022. Ces nouvelles structures, ouvertes aux collectivités, aux associations ou au secteur de l’économie sociale et solidaire, seront selon la vice-présidente chargée de l’insertion et de l’ESS Mélissa Youssouf, « davantage tournées vers le travail, la mise en situation professionnelle et le lien avec les entreprises du territoire ». Par ailleurs, les agent∙e∙s qui y travailleront développeront des relations proactives avec les usager∙ère∙s en favorisant des contacts plus personnalisés par téléphone, mails ou par SMS.

De quoi remobiliser les allocataires qui devraient bénéficier en outre d’une conjoncture particulièrement favorable avec les chantiers du Grand Paris Express, l’installation de grands équipements en lien avec Paris 2024, les projets de rénovation urbaine ou les besoins de la filière médico-sociale… Avec ces grands projets et cette politique d’insertion volontariste, l’emploi est plus que jamais la priorité du Département.

JPEG - 263.3 ko
Le Département, chef de file en matière d’insertion

Les 94 agent∙e∙s de la Direction départementale de l’Emploi, de l’Insertion et de l’Attractivité Territoriale (DEIAT) ont pour mission de favoriser dans une démarche partenariale le retour à l’emploi des bénéficiaires du RSA, des demandeur∙euse∙s d’emploi de longue durée, des personnes en insertion et des jeunes.
Pour ce faire, ils∙elle∙s leur proposent une offre de services (plateforme d’aide à la réalisation de projets, réalisation de job dating ou d’événements liés à l’insertion...) et les orientent vers les interlocuteurs les plus adaptés.
La DEIAT travaille en lien étroit avec les entreprise de l’ESS et 90 structures d’insertion par l’activité économique du territoire qui accueillent et accompagnent les Séquano-Dionysien∙ne∙s les plus éloigné∙e∙s de l’emploi.
Les agent∙e∙s territoriaux∙ale∙s nouent également des relations avec les entreprises locales et effectuent des veilles régulières pour connaître les besoins des filières pourvoyeuses d’emplois.

Crédit-photo : Jean-Louis Bellurget

à lire aussi
Apprentissage

Forum de l’apprentissage : mission accomplie

Pour la rentrée prochaine, une centaine d’offres d’alternance sont encore à pourvoir au sein de toutes les directions du Département, du CAP au Master. Le 16 juin à la MC93, plus d’une centaine de jeunes se sont présenté·e·s et 91 CV ont été déposés. A la rentrée, 150 apprenti·e·s intégreront le Département !

Apprentissage Insertion Bobigny

L’apprentissage au Département, c’est maintenant… et tout le temps !

On ne le sait sans doute pas assez : le Département accueille en permanence des jeunes qui choisissent de suivre leurs études en alternance. Du CAP au Bac + 4, l’apprentissage a le vent en poupe, y compris au sein de l’administration départementale. Rendez-vous le 16 juin à la MC 93 pour en savoir plus et, peut-être, décrocher un poste pour la rentrée.

Économie & Emploi JOP 2024

Les employeurs de la sécurité privée fondent des espoirs sur les Jeux

Les Jeux olympiques et paralympiques se dérouleront à l’été 2024, mais les attributions des marchés publics liés à leur organisation ont déjà commencé : dans le domaine de la sécurité privée, représentée en Seine-Saint-Denis par des acteurs de taille moyenne, on espère pouvoir profiter d’un gâteau dont les dimensions sont évaluées à 20 000 postes d’agents à pourvoir.

RSA Epinay-sur-Seine Formation

Bienvenue à Boutique en Scène, rayon insertion...

A Epinay-sur-Seine, ce nouveau commerce de centre-ville, inauguré le 13 avril, cumule les fonctions : il est à la fois un lieu pour dénicher des cadeaux et une boutique-école pour des néo-entrepreneur·e·s en parcours RSA ou souhaitant tester leur concept avant de se lancer. Soutenue par le Département, la démarche pourrait faire des émules.