Catégories
Seine Saint-Denis
Sport pour tous Pantin

Quand les JOP permettent aux jeunes de rebondir...

Et si le sport était un tremplin pour l’emploi ? Le Département répond par l’affirmative en finançant avec Paris 2024 une vingtaine de projets pour les publics éloignés de l’emploi. Parmi les structures soutenues, l’association Métropop forme des jeunes à l’audiovisuel en organisant en parallèle des ateliers sportifs. Reportage au quartier des Quatre-Chemins à Pantin.

Soucieux d’employer les JOP de Paris 2024 comme des « accélérateurs d’histoires » , le Conseil départemental a lancé en mars l’appel à projets Inser’Sport visant à proposer des dispositifs d’accompagnement innovants et motivants aux personnes en recherche d’emploi.
Parmi les organisations lauréates, le collectif pantinois Métropop « coache » depuis quelques mois sept jeunes issu·e·s des quartiers populaires du territoire qui réalisent des films documentaires sur les métiers impactés par les JOP (BTP, activités d’accueil...), les parcours remarquables de Séquano-Dionysien·ne·s...
Mourad, Enzo, Karamba, Bryan... formé·e·s plusieurs fois par mois à l’activité physique, ont animé le 4 mai « La cité des jeux olympiques », une fête de quartier destinée à sensibiliser les habitant·e·s de la cité des Quatre-Chemins à l’héritage des Jeux de Paris 2024.

Animations sportives, quizz, jeux de piste...

« Métropop a pour objectif de faire changer les représentations sur les banlieues parisiennes en produisant des images et en développant des actions de participation citoyenne : cafés-débats, recueil de la parole des franciliens pour interpeller les institutions... » déclare Sergio Barrientos, l’enthousiaste coordinateur de l’association et responsable de son pôle « Recherche-action, métropolisation et participation ».
Les membres de son équipe et les sept jeunes volontaires ont préparé des ateliers handball, football, escalade, course d’obstacles, jeux de piste ou du béret... réalisés dans la bonne humeur avec les enfants de la cité. « Nous avons fait un quizz sur l’histoire des JOP et ils m’ont impressionné par leur connaissance des figures du sport alors que je pensais qu’ils connaissaient surtout les footballeurs » confie Karamba, 20 ans, originaire d’Aubervilliers. Le jeune homme, qui a suivi un cursus plutôt atypique avant de signer un Service civique de huit mois auprès de Métropop, souhaite aujourd’hui devenir entrepreneur dans l’informatique après avoir « flashé sur la diversité des logiciels dans les nouvelles technologies ».

JPEG - 144.3 ko

Changer les imaginaires sur la banlieue

« Les six volontaires et le jeune "tigiste" sous main de justice (NDLR : qui effectue des travaux d’intérêt général) bénéficient d’un suivi régulier sur leur recherche de formation ou d’emploi, l’apprentissage des compétences psycho-sociales ou soft-skills... » explique Laurent Ducoutumany, chargé des projets JOP à la Direction départementale de l’emploi, de l’insertion et de l’attractivité territoriale.
Lancées depuis 2020, les « promotions Métropop » composées de 6 à 8 personnes sont en général couronnées de sorties positives : orientations vers les écoles de cinéma, les métiers de l’audiovisuel ou du marketing web, reprise de confiance en soi et réalisation de projets professionnels...
Pendant 8 mois, les jeunes gens enchaînent les tournages de vidéos sur les activités boostées par les JOP : recyclage de déchets de construction, entreprises de l’ESS comme Baluchon en contrat avec Paris 2024, portrait d’un ingénieur travaux originaire d’un quartier prioritaire du Blanc-Mesnil...
« Ils apprennent les techniques de cadrage, de montage, la gestion de projets en étant quasiment autonomes sur le terrain et peuvent exprimer leurs propres visions des banlieues populaires où ils habitent » ajoute Tanaquil Dirand, animatrice images de l’association. Leurs petits films documentaires visibles ici vous toucheront par leur fraîcheur et leur humanité.

Attaché à la participation de la population, le collectif citoyen Métropop a incité les habitant∙e∙s à dessiner « leur cité Bleue-Diderot rêvée » sous la technique du cyanotype avec le street-artiste montreuillois Nicolas Peillon. Celui-ci compilera toutes les créations artistiques et réalisera entre le 15 et le 17 juillet une grande fresque sur un mur aveugle à un jet de pierre du QG de l’association, très fréquenté par les riverain∙e∙s. On vous donne rendez-vous ?

Association Métropop
35 rue Gabrielle-Josserand à Pantin
metropop.org
Projets passés et en cours présentés sur facebook.com/comauquartier

Une vidéo sur la fête de quartier « La cité des jeux olympiques » du 4 mai est en cours de montage et sera mise en ligne dans cet article dès son achèvement.

JPEG - 169.1 ko

Crédit-photo : Franck Rondot

à lire aussi
Génération jeux

Génération Jeux, cuvée 2023

Ils et elles sont 16 nouveaux et nouvelles venu·e·s dans le dispositif Génération Jeux du Département de Seine-Saint-Denis pour soutenir les espoirs sportifs. Sports individuels ou collectifs, tous et toutes sont licencié·e·s dans un club du département et ont des rêves de victoire plein la tête. Découvrez les et retenez bien leur nom, ils et elles vont faire parler d’eux...